1. // Segunda División
  2. // La Corogne/Celta Vigo

Valeron : « Une relégation, c'est un cauchemar »

Malgré sa voix de dessin animé, Juan Carlos Valeron est toujours le meilleur atout du Deportivo La Corogne. A 36 ans. L’ancien meneur magique du Superdepor aborde l’actualité du club galicien à quelques heures du derby contre le Celta Vigo.

Modififié
Quel bilan faites-vous du début de saison du Depor ?

Mitigé, même si depuis quelques matchs j’ai l’impression que notre rodage à la deuxième division est fini. Au début, nous avons eu beaucoup de mal ; nous étions très irréguliers, mais maintenant ça va beaucoup mieux même si je suis persuadé qu’on peut encore progresser dans le jeu.


Comment expliquez-vous vos performances irrégulières ?

Dans le football comme ailleurs, rien n’est facile. Le Depor a changé de dimension. On est redevenus un club humble et modeste. Il n’y a plus d’argent pour se payer des stars, donc il faut faire avec ce qu’on a. C’est clair que le club est dans une passe très difficile, mais on essaie de faire abstraction de ça. Il faut aller de l’avant sans regarder en arrière. Notre réalité aujourd’hui c’est la deuxième division et il faut en sortir le plus rapidement possible. Tout le monde a pour objectif la remontée mais il faut un peu de temps d’adaptation. L’entraineur est nouveau, les joueurs aussi et il y a beaucoup de jeunes. Il faut que la mayonnaise prenne un peu et tout ira pour le mieux. Enfin j’espère... De toute façon on fera le bilan en fin de saison.


Ce dimanche, vous jouez contre le Celta Vigo votre ennemi régional. Comment voyez-vous ce derby ?

Celta-Depor en Galice c’est le match le plus important de l’année. S’il y en a bien un qu’il ne faut pas perdre c’est celui-là. Pour nous c’est vraiment un match très important puisqu’en cas de victoire, on pourrait revenir dans le haut du classement. On va jouer pour gagner. On ne fera pas de calculs.


Qu’est-ce qui distingue le derby galicien des autres clasicos ?

Un Celta–Depor, c’est un Clasico. C’est un match aussi important qu’un choc Real-Barça. D’ailleurs ici, quand les gens parlent de Clasico, ça évoque le derby galicien, pas le match Barça-Real. Les Celta-Depor ce sont des matchs très intenses, vraiment plaisants à jouer. Il y a toujours des ambiances énormes donc pour les joueurs c’est vraiment grisant. Et puis il n’y a pas seulement trois points en jeu. Le derby, c’est avant tout une question d’honneur et de suprématie régionale. Moi par exemple, ça fait une semaine que les gens que je croise dans la rue me disent qu’il faut absolument gagner. Tu sens que c’est vraiment quelque chose qui leur tient à cœur. Cette année c’est encore plus important parce que ça fait longtemps qu’il n’y en avait pas eu. Dimanche, c’est sûr, il y aura un peu de nostalgie. Tous les derbys devraient se jouer en première division, mais bon…


Franchement, vous aviez imaginé une fin de carrière comme celle-ci ?

C’est clair que tout le monde rêve d’évoluer dans l’élite, mais bon. J’ai 36 ans, je ne suis pas dupe : mes plus belles années sont derrière moi même s’il me reste encore un peu de football dans les jambes. Mon objectif personnel aujourd’hui, c’est de contribuer à faire remonter le Deportivo La Corogne. C’est un club qui ne mérite pas d’être en deuxième division. Même si la première division est plus intéressante sportivement, je ne changerais ma place pour rien au monde. Pour moi, c’est plus important d’être ici qu’ailleurs. J’ai tout connu avec ce club. Il m’a tout donné : des titres, des émotions, et beaucoup d’amour. Si j’étais parti en fin de saison dernière, c’est un peu comme si j’avais trahi une famille. Je suis quelqu’un d’optimiste : je me dis que finir ma carrière en remettant le Depor en première division ce serait très beau.


Est-ce que vous avez digéré votre passage de l’élite à la deuxième division espagnole ?

Ça a été très dur… (il réfléchit). Une relégation c’est toujours un cauchemar, un truc difficile à encaisser. J’ai vraiment de la peine pour les supporters parce qu’ils ne méritaient pas ça. C’est pour eux qu’on doit faire des efforts aujourd’hui.


C’est l’un des pires souvenirs de votre carrière cette relégation ?

Sans hésiter. J’ai eu le malheur de connaître deux fois la relégation. Une avec l’Atletico Madrid et une avec le Depor. C’était deux fois de trop. Je n’oublierai jamais les larmes des supporters et de mes compagnons. Ce sont deux des choses les plus tristes que j’ai vues de ma vie. C’est vraiment quelque chose qui fait mal au cœur une relégation, encore plus lorsqu’il s’agit d’équipes comme l’Atletico et le Depor. Si je pouvais effacer ça de mon CV, je le ferais sans hésiter.


Comment définiriez-vous la deuxième division espagnole ?

Toutes les deuxièmes divisions des grands pays de football se ressemblent à mon avis. Elles sont très dures et très éprouvantes physiquement. Il n’y a jamais de pauses car les équipes mettent moins le pied sur le ballon. Par rapport à la première division, ça joue moins bien au ballon, c’est sûr. Le physique l’emporte sur la technique et le danger vient souvent des coups de pied arrêtés. C’est très différent de ce que j’avais connu jusque-là dans ma carrière mais je vais m’y faire. Je n’ai pas le choix de toute façon ! (Rires)


Le Depor joue comme une équipe de première division selon vous ?

Je ne sais pas si on joue comme une équipe de première division mais en tout cas on a encore quelques automatismes de première division. Par rapport à certains de nos adversaires on essaie de produire du jeu, de mettre le pied sur le ballon, d’en avoir la possession…


Est-ce qu’en cas de remontée, vous pensez raccrocher les crampons ?

Je n’ai pas encore réfléchi à ça, mais je n’ai pas envie de continuer juste pour continuer. A 36 ans tout ce que je veux, c’est prendre du plaisir et essayer de continuer à en donner aux supporters. Mon idée c’est de continuer à jouer du mieux possible. Pour le club, pour les dirigeants et pour remercier le public de m’avoir tant soutenu lors de toutes ces années. Dans ma tête, je suis très bien, après on verra dans quel état se trouvent les jambes à la fin de la saison. De toute façon, à mon âge, je n’ai plus rien à décider. C’est le club qui le fera pour moi. Je mets ma fin de carrière entre leurs mains. Si l’entraineur et le président estiment que je peux encore leur être utile, je continuerai, sinon… Si je peux aider, ce sera très bien, dans le cas contraire, je prendrai la décision qui s’impose.


Vous ne trouvez pas ça inquiétant qu’à 36 ans vous soyez toujours le meilleur joueur de votre équipe ?

Je ne crois pas être le meilleur, ce n’est pas vrai. Il y a des très bons joueurs comme Guardado au Depor. Après, c’est vrai que les gens me font toujours autant de compliments… Forcément ça fait plaisir. J’ai toujours considéré que j’étais un joueur chanceux. Les gens m’ont toujours bien traité. En Galice, on m’a donné beaucoup d’affection. Comme je vous ai dit tout à l’heure, le meilleur moyen de les remercier ce serait de parvenir à remettre le Depor en Liga.


C’est quand la dernière fois qu’on vous a surnommé le « Zidane espagnol » ?

J’entends ça tous les jours ! Les gens, ici, sont fantastiques avec moi. Ils sont très affectueux. C’est agréable ce genre de compliments, ça veut dire quelque chose quand même. J’ai eu la chance d’affronter Zidane et c’était vraiment un joueur avec un talent et une classe incroyable. Être comparé à lui, c’est très flatteur mais je n’ai pas marqué une époque comme lui a pu le faire. Zidane a été crack. Me comparer à lui, ce serait vraiment très prétentieux de ma part.


Vous êtes né dans les Iles Canaries dans un petit village qui s’appelle Arguineguin. Le meilleur joueur actuel de Premier League vient aussi de là-bas…

David Silva, lui c’est un crack ! Je suis vraiment heureux pour lui parce que c’est un mec fantastique. Je le connais, lui et sa famille depuis tout petit et ça me ravit qu’il soit aujourd’hui considéré à sa juste valeur. Vous savez, Arguineguin c’est un petit village de rien du tout.


Il a eu un bon professeur ?

Le talent c’est quelque chose qui ne s’apprend pas. En été, on essaie de se voir à Arguineguin et puis on se fait quelques matchs de football sur la plage. Il a toujours été très fort avec le ballon au pied. Techniquement c’est juste un monstre.


Qui est le plus fort au beach volley ?

On a à peu près le même niveau mais je vais quand même dire que c’est lui le plus fort ! S’il continue comme ça avec Manchester City, il peut devenir l’un des cinq meilleurs joueurs du monde.

Propos recueillis par Javier Prieto-Santos
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Parle-moi de grands joueurs..
Superpoy je ne suis pas sur de bien comprendre ton commentaire
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 1 heure Trezeguet bouscule Besiktas 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 7
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
À lire ensuite
Top 10 : Les Gentils