Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 29e journée

Valenciennes recolle, Rennes déconne

Longtemps condamnés, Sochaux et Valenciennes sont en train de se battre pour sauver leur peau en Ligue 1. Les deux équipes sont les grandes gagnantes de cette 29e journée de Ligue 1, quand Rennes et Évian claquent des dents. Une chose est sûre : le sprint final a déjà démarré.

Modififié
Évian-Valenciennes : 0-1
But : Waris (62e) pour Valenciennes.

Quinze minutes sans la moindre frappe. Dès le début du match, on sent que cette rencontre au Parc des Sports vaut très cher dans la quête du maintien en Ligue 1. Heureusement que Kévin Bérigaud est là pour placer la première banderille et réchauffer les cœurs savoyards. La première opportunité en faveur du VAFC va intervenir par Mathieu Dossevi... À l'heure de jeu. Oui, il ne s'est rien passé jusque-là dans cette rencontre. Heureusement, Majeed Waris suit la parade de Jesper Hansen et offre le premier et le dernier but de la rencontre (62e). Du côté de VA, on respire, jusqu'à l'incroyable bourde de Saliou Ciss. Hésitant, le défenseur offre la possibilité à Nicolas Benezet d'égaliser. À côté. À la manière d'un Paul-Henri Mathieu, l'ETG tergiverse au moment de faire la différence, et ça se ressent. À neuf journées de la fin, les Nordistes reviennent à la portée de leurs adversaires du soir, deux petits points derrière.

Sochaux-Lorient : 2-0
But : Contout (7e), Sunzu (78e) pour le FCSM.

Clairement, le FC Sochaux-Montbéliard jouait gros ce soir. En sachant que ses deux adversaires principaux pour éviter la relégation s'opposent, Sochaux n'a qu'une seule idée en tête en entrant sur le pré de Bonal : gagner. Si les ouailles d'Hervé Renard battent Lorient, elles seront doublement gagnantes. Dès lors, Roy Contout allie les ambitions aux actes. À la suite d'une frappe ratée de Florian Marange, l'ancien Auxerrois récupère la balle après un billard dans la défense des Merlus et ouvre le score (7e). Hors-jeu ? Pas pour le corps arbitral. Dans le second acte, les Doubistes contiennent leur victoire de belle manière, et Lorient ne montre pas vraiment d'intentions de s'y opposer. À douze minutes du terme, le Zambien Stopilla Sunzu fait le break suite à une première tentative de Sébastien Corchia. Comme un symbole. Tranquille en costard, Renard sourit. En embuscade, ses Lionceaux sont toujours là.

Nice-Bastia : 2-0
Buts : Bosetti (5e) et Maupay (72e) pour Nice.

Dans cette rencontre où Cyril Rool pourrait être président d'honneur, l'Allianz Riviera voit ses protégés attaquer le match de la meilleure des façons. Sur un beau service en profondeur de Timothée Kolodziejczak, Alexys Bosetti est lancé à la limite du hors-jeu. De l'extérieur du droit, le jeune ultra de la BSN ajuste Leca et inscrit son quatrième pion de la saison en Ligue 1. Sang chaud du Sud oblige, le match prend en intensité, et la première expulsion n'attend même pas la mi-temps. En bon capitaine, Cahuzac ne montre pas l'exemple et prend un deuxième jaune sur un contact rugueux avec Fabrice Abriel. La suite du spectacle, c'est des pétards, des bombes et un boutonneux. Sur une frappe loupée de Valentin Eysseric, Neal Maupay vient pousser la sphère dans le but bastiais et offrir le break (72e). La jeune garde niçoise en a sous la semelle.

Rennes-Toulouse : 2-3
Buts : Oliveira (69e) Doucouré (87e) pour Rennes, CSC (15e) Chatôme (45e) et Aurier (73e) pour le TFC.


Si Rennes comptait profiter de la venue de Toulouse pour se refaire une santé, c'est raté. Écrasé 5-0 sur sa pelouse au match aller, le Téfécé souhaite rendre la pareille aux Bretons. Cependant, le premier buteur porte bien un maillot rouge : un but contre son camp d'Ola Toivonen qui inscrit sa sixième réalisation avec le Stade rennais en championnat, bien malgré lui. Sur un corner rentrant, John Boye laisse passer le ballon et le Suédois le reçoit en pleine tête. Un mauvais présage, puisque les Rennais vont une nouvelle fois craquer avant la pause. Sur un coup franc aux 20 mètres, l'ancien Parisien Clément Chamtôme voit son tir légèrement dévié vers le petit filet opposé de Benoît Costil (45e). Revenant dans la partie grâce à Nelson Oliveira (69e), c'est le monstrueux Serge Aurier qui redonne deux buts d'avance aux Violets dans la foulée (73e). Un but qui sera décisif, puisque Doucouré n'entretient que l'espoir sur une nouvelle boulette du peu inspiré Boucher (87e). Rennes s'enfonce dans la crise, à seulement trois points de la zone rouge.

Ajaccio - Guingamp : 1-2
Buts : Lasne (8e) pour Ajaccio, Yatabaré (11e) et Beauvue (74e) pour l'En Avant.

S'il y a bien un club qui est condamné en Ligue 1, c'est l'AC Ajaccio. Pour autant, les Corses souhaitent toujours donner du spectacle à leurs fidèles supporters et s'offrir le scalp de l'En Avant Guingamp. D'entrée de jeu, Tallo résiste impeccablement au pressing adverse avant de remiser sur Paul Lasne un peu excentré sur la droite, qui démarre les hostilités (8e). Et à l'EAG, le berger aime bien répondre à la bergère : à peine trois minutes suffisent aux joueurs de Jocelyn Gourvennec pour revenir dans la partie, grâce à Mustapha Yatabaré (11e). Aucun mouvement sur le tableau d'affichage, jusqu'à la tête piquée victorieuse de Claudio Beauvue (74e). Ajaccio s'enfonce, mais Guingamp va de l'avant : avec sept points d'écart sur la zone rouge, le plus petit budget de L1 est dans la bonne direction.

par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures Paulo Bento débarqué de son club chinois 2 il y a 4 heures Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 4
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur