1. //
  2. // 17e journée
  3. // Valence/Real Madrid (2-1)

Valence terrasse le grand Real

22 victoires de suite, clap de fin. Le FC Valence a mis fin à la fabuleuse série du Real Madrid. Au terme d'un match assez physique, les hommes de Nuno Espirito Santo ont séduit en deuxième période en renversant leurs hôtes, puis en restant solides malgré l'assaut final des Merengues.

Modififié
2k 68

FC Valence - R. Madrid
(2-1)

A. Barragán (52'), N. Otamendi (64') pour FC Valence , C. Ronaldo (13') pour Real Madrid.


2015 débute mal pour le Real Madrid. L'incroyable série de 22 victoires consécutives, débutée le 16 septembre 2014, a pris fin aujourd'hui, pour le premier match de l'année 2015. Le tombeur des champions ? Le FC Valence. Un succès 2-1 qui va évidemment ravir le peuple valencien, et redonner un coup de boost au championnat d'Espagne. La rencontre a été comme on aurait pu l'attendre : rugueuse, disputée, intense. Et à ce petit jeu, ce sont bien les joueurs de Nuno Espirito Santo qui ont eu le dernier mot. Mené 1-0 dès la 14e minute par un penalty de Cristiano Ronaldo, Valence a fait le dos rond, a laissé passer l'orage, et est parvenu à renverser la vapeur en seconde période, inscrivant le but de la victoire par Otamendi à la 66e minute de jeu. Oui, le Real chute. En même temps, après 22 victoires de suite, et quatre trophées raflés en 2014, personne ne leur en voudra. Même s'il va falloir se remobiliser immédiatement. Pour Valence, en revanche, c'est un début d'année 2015 idyllique, avec une quatrième place provisoire à la clef.

Des cartons et des coups francs


Dans une ambiance plutôt chaude, les trois premières minutes sont pour Valence. Les deux équipes ne s'aiment pas, et ça se voit. Le petit rectangle de Casillas est le terrain de deux-trois petites frayeurs pour les Madrilènes, embêtés par un centre de Piatti, puis par une tête d'Otamendi. Encouragés par des supporters on ne peut plus bouillants, les Valenciens et Paco ne lâchent absolument rien, même la cheville de Pepe. Ils sont d'ailleurs tellement accrocheurs que c'est après une bonne grosse faute d'Orbán que Negredo touche le ballon de la main. Péno. CR7 transforme le pénoche pour bien commencer l'année. De l'autre côté, Casillas aussi se met en évidence et sort avec autorité dans sa surface. C'est à souligner, tant ça devenait rare ces dernières années. À Valence, on essaie plus de s'en sortir en montrant qu'on est les plus physiques, avec une moyenne de plus d'une faute toutes les deux minutes. Ronaldo en profite pour se tester au coup franc lointain. En vain.

Finalement, l'action la plus marrante des locaux intervient quand Piatti sort sur blessure et que son remplaçant, Gaya, prend un jaune dès son entrée... justement parce qu'il a pénétré le terrain trop tôt au goût de l'arbitre. Plus vifs et plus techniques, les hommes d'Ancelotti se créent la plupart des occasions, comme celle où Bale sert Ronaldo de l'exter', mais le Portugais ne cadre pas après avoir dribblé le gardien Alves. La suite de la période se résume en une flopée de tentatives foireuses sur phases arrêtées : au-dessus, sur le mur, sur une tête adverse, c'est pas du grand art. Et dans le jeu, une des rares fois où le Real n'arrive pas à se dégager correctement, Barragan parvient à enrouler son pied gauche sur le dos de Pepe. Mais quand Gomes est de nouveau contré par le Portugais quelques minutes plus tard, c'est le poteau qui vient se mettre sur son chemin.

Valence renverse et séduit


Après le café, les passements de jambe ratés de Bale, les pertes de balle d'Isco et les glissades de tout le monde font croire qu'on va s'embêter, mais la troisième déviation de Pepe est la bonne : il permet à Barragan d'égaliser, et franchement, c'est mérité. Le Real, vexé, réagit avec une tête de Ramos, mais c'est à l'heure de jeu qu'intervient le moment le plus improbable de la Liga. Considéré comme un des joueurs les plus rapides du monde, Gareth Bale est lancé à toute allure en profondeur, il s'apprête à armer à l'entrée du petit rectangle quand les folles jambes d'Otamendi interviennent pour écarter le danger : l'Argentin a rattrapé le Gallois... Oui messieurs dames.

Et quatre minutes plus tard, le même Otamendi décroche son statut de héros du Mestalla en donnant un coup de casque incroyable qui finit au fond des filets. Valence est survolté. Sur une action « madrilène » , Barragan se retrouve seul face à Casillas, mais ne peut cadrer. On était proche du 3-1. Le Real est désormais sous pression, ça faisait longtemps, mais ça ne stresse pas plus que ça Carlo, toujours aussi posé. Il reste 10 minutes, et le Real va attaquer avec sa tête. Après l'habituel tentative crânienne de Ramos, celle à bout portant d'Isco est captée difficilement par un Alves par ailleurs irréprochable. Ronaldo ose même décoiffer son gel, mais sa tentative toute molle vient mourir en coup de pied de but. Il n'y aura plus de but, et même plus de carton jaune. Le Real est tombé. Oui, 2015 est bien une nouvelle année.

⇒ Résultats et classement de Liga

Par Émilien Hofman
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Quelle match en terme d'engagement de qualité technique et d'intensité de loin le meilleur match de ce début d'année c'est incomparable avec la première League .
Valence une équipe qui jouerait le titre ou le podium dans n'importe quelle championnat, n'est même pas sur de d'être en ligue des champions en Espagne... Quand au Real sans modric et avec Benzema en dessous kroos est beaucoup trop seul pour produire du jeu. Cette équipe du réal sera sûrement championne mais elle est loin d'être une des plus grandes équipes de l'histoire contrairement à ce que les médias essaye de nous vendre...
Bah, il fallait bien que ça arrive. Mais en effet, il va falloir qu'ils se remobilisent vite parce que le prochain match, c'est au Calderón, et ce sera un beau moment de castagne encore.
Sinon, Valence, avec l'arrivée d'Enzo Pérez, commence vraiment à avoir un bel effectif. S'ils jouent avec la même hargne tout le reste de la saison, ils peuvent voir haut! Cette Liga va être disputée!
Pour moi Barragan c'était avant tout le roi du Hueco mundo, l'Espada n°2. J'ai découvert ce soir qu'il savait aussi très bien taquiner la chique.
J'ai l'impression que le Real a quand même du mal dès qu'il doit faire face à un très gros pressing, face à une équipe regroupée. C'était le cas en début de saison contre l'Atletico, c'était encore le cas ce soir à Valence. Il faudra faire attention à Chelsea, dans cette configuration c'est probablement le plus gros danger en Europe. Sinon en liga va falloir vite se ressaisir, mais je ne pense pas que tous les adversaires sauront produire un volume de pressing aussi important que Valence.
Putain de match!!
Heureusement que l'arbitre s'est calmé sur les cartons, ça aurait été dommage que ça ne finisse pas à 11 contre 11.
Message posté par russell westbrick
Quelle match en terme d'engagement de qualité technique et d'intensité de loin le meilleur match de ce début d'année c'est incomparable avec la première League .
Valence une équipe qui jouerait le titre ou le podium dans n'importe quelle championnat, n'est même pas sur de d'être en ligue des champions en Espagne... Quand au Real sans modric et avec Benzema en dessous kroos est beaucoup trop seul pour produire du jeu. Cette équipe du réal sera sûrement championne mais elle est loin d'être une des plus grandes équipes de l'histoire contrairement à ce que les médias essaye de nous vendre...


Enfin c'est pas comme si y'avait aussi Isco et James pour seconder Kroos ce soir hein. Sinon j'aime bien les jugements sur une rencontre pour jauger la qualité d'une équipe.
Gros match de Valence rien à dire, ils viennent me pourrir le dimanche soir les enfoirés. Quand il y avait Rami c'était plus simple...
Cette équipe là ne marquera peut être pas l'histoire, à vrai dire on s'en fou un peu, vu que l'histoire du Real Madrid finalement ya pas beaucoup de clubs qui peuvent s'en targuer. La Liga est serrée et tant mieux, yaura de la tension jusqu'au bout.
Gros match de Valence, malheureusement un peu entaché de fautes coriaces en début de match. Le Real n'y était vraiment pas mais il faut dire que Valence y était pour beaucoup et surtout leurs supporters, quelle ambiance c'est vraiment ce qu'il manque au Bernabeu. Bon, de toute façon il fallait qu'ils tombent un jour, mais comme dit plus haut, ils ont intérêt à se ressaisir vite, au moins moralement, je pense qu'on prend vite l'habitude de tout gagner...
Trilaterale Niveau : Loisir
Message posté par russell westbrick
Quelle match en terme d'engagement de qualité technique et d'intensité de loin le meilleur match de ce début d'année c'est incomparable avec la première League .
Valence une équipe qui jouerait le titre ou le podium dans n'importe quelle championnat, n'est même pas sur de d'être en ligue des champions en Espagne... Quand au Real sans modric et avec Benzema en dessous kroos est beaucoup trop seul pour produire du jeu. Cette équipe du réal sera sûrement championne mais elle est loin d'être une des plus grandes équipes de l'histoire contrairement à ce que les médias essaye de nous vendre...


"Incomparable avec la premier League"... Euh toi t'as du louper Tottenham-Chelsea la semaine dernière.
Nathan le blues belge Niveau : DHR
Real Madrid et Chelsea meme combat.. Ils impressionnent tout le monde depuis le debut de saison, on a l'impression qu'ils seront inatteignable et finalement des que y a une défaite on se rend compte que Barcelone et City ne sont qu'à 1point pour Madrid et mieux pour City, ex-æquo..
Message posté par Nathan le blues belge
Real Madrid et Chelsea meme combat.. Ils impressionnent tout le monde depuis le debut de saison, on a l'impression qu'ils seront inatteignable et finalement des que y a une défaite on se rend compte que Barcelone et City ne sont qu'à 1point pour Madrid et mieux pour City, ex-æquo..


Totalement d'accord avec toi, mais tu oublies deux choses essentielles, 1 rien ne dit que Barcelone va gagner ce soir et 2 madrid a un match de moins
Le Real, champion de la dernière C1 certes, mais "que" 3 ème en Liga dernière. Loin des triplés d'Inter ou du Bayern, je ne parle même pas du Barça est loin, loin, loin d'être l'une des meilleures equipes de l'histoire, loin d'être une "machine" ou quoi que ce soit cette année, un seul gros match dans la saison contre le barça, c'est facile d'enchaîner les victoires dans ces conditions ( Ludogorest, ou Rayo Vallocano...)

Et Cristiano, franchement, il me rappel beaucoup Inzaghi... Sans but, ses prestations sont souvent vraiment vraiment banales, si pas nulles!
Message posté par Ragnaris
Le Real, champion de la dernière C1 certes, mais "que" 3 ème en Liga dernière. Loin des triplés d'Inter ou du Bayern, je ne parle même pas du Barça est loin, loin, loin d'être l'une des meilleures equipes de l'histoire, loin d'être une "machine" ou quoi que ce soit cette année, un seul gros match dans la saison contre le barça, c'est facile d'enchaîner les victoires dans ces conditions ( Ludogorest, ou Rayo Vallocano...)

Et Cristiano, franchement, il me rappel beaucoup Inzaghi... Sans but, ses prestations sont souvent vraiment vraiment banales, si pas nulles!


Alors là mec pour de l'objectivité concernant Ronaldo on saura que t'es le dernier à appeler
C'était ce qu'il pouvait arrivé de mieux au Real, une défaite d'entrée histoire de remettre tout le monde en place ! Valence avait les crocs sur l'engagement il n'y avait pas photo ! Ça aurait pu finir avec 2 ou 3 en buts de chaque côté, un vrai beau match de rentré.
C'était ce qu'il pouvait arrivé de mieux au Real, une défaite d'entrée histoire de remettre tout le monde en place ! Valence avait les crocs sur l'engagement il n'y avait pas photo ! Ça aurait pu finir avec 2 ou 3 en buts de chaque côté, un vrai beau match de rentré.
Message posté par Ragnaris
Le Real, champion de la dernière C1 certes, mais "que" 3 ème en Liga dernière. Loin des triplés d'Inter ou du Bayern, je ne parle même pas du Barça est loin, loin, loin d'être l'une des meilleures equipes de l'histoire, loin d'être une "machine" ou quoi que ce soit cette année, un seul gros match dans la saison contre le barça, c'est facile d'enchaîner les victoires dans ces conditions ( Ludogorest, ou Rayo Vallocano...)

Et Cristiano, franchement, il me rappel beaucoup Inzaghi... Sans but, ses prestations sont souvent vraiment vraiment banales, si pas nulles!


Le Real, loin d'être une machine? Faudra que tu m'expliques la définition que t'as d'une machine alors. Et si c'était si facile d'enchaîner les victoires (tu cites Ludogorets et le rayo, mais on peut citer Liverpool, ou en liga Villareal, le Celta ou Malaga, qui ont posé de gros problèmes au barça ou à l'Atletico), alors tu me diras comment ça se fait qu'aucune équipe espagnole ne l'ait encore jamais fait.
Sinon, concernant Cristiano, j'ai même plus envie de le défendre tellement les arguments contre lui sont toujours plus infondés...
C'était ce qu'il pouvait arrivé de mieux au Real, une défaite d'entrée histoire de remettre tout le monde en place ! Valence avait les crocs sur l'engagement il n'y avait pas photo ! Ça aurait pu finir avec 2 ou 3 en buts de chaque côté, un vrai beau match de rentré.
C'était ce qu'il pouvait arrivé de mieux au Real, une défaite d'entrée histoire de remettre tout le monde en place et d'en finir avec cette histoire d'invincibilité ! Valence avait les crocs sur l'engagement il n'y avait pas photo ! Ça aurait pu finir avec 2 ou 3 en buts en plus de chaque côté, un vrai beau match de rentré.
C'était ce qu'il pouvait arrivé de mieux au Real, une défaite d'entrée histoire de remettre tout le monde en place et d'en finir avec cette histoire d'invincibilité ! Valence avait les crocs sur l'engagement il n'y avait pas photo ! Ça aurait pu finir avec 2 ou 3 en buts en plus de chaque côté, un vrai beau match de rentré.
Quand le real gagne, c'est les meilleurs d'Europe, quand ils perdent, finalement, c'est pas une si bonne équipe que ça ... vous êtes vraiment des girouettes...
C'est à la fin de saison que l'on saura ce que vaut cette équipe, au nombre de titre gagné, jusqu' a la, c'est de la speculation
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2k 68