Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Eibar-Valence (2-1)

Valence s'embourbe à Eibar

Modififié

SD Eibar 2-1 FC Valence

But : Inui (49e) et Jordan (87e) pour Eibar // Santi Mina (57e) pour Valence

Valence lâche du lest dans la course au titre de champion en Liga.

Dans le stade municipal d’Ipurua, la donne avait tout d’un guêpier pour les Murciélagos : une pluie incessante, une atmosphère très fraîche et des locaux qui restent sur une série de trois victoires consécutives. D’entrée, les Armeros sont les premiers à se mettre en scène, et Sergi Enrich reprend d’une volée le centre au cordeau de Takashi Inui, mais la balle fuit le cadre. Moins adeptes du jeu direct, les Chés construisent le jeu et Dani Parejo oblige Marko Dmitrović à un arrêt en deux temps, ballon glissant oblige. Les deux équipes se séparent dos à dos, malgré une dernière tentative non cadrée de Rodrigo de la tête.

Désireux de s’imposer dans son déplacement au Pays basque, Valence va pourtant douter lorsque le mobile Inui, d’une puissante frappe coup de pied faisant suite à un cafouillage, ouvre le score (1-0, 49e). Huit minutes vont alors suffire à Valence pour refaire surface : Santi Mina reprend face au but vide un centre d'Andreas Pereira (1-1, 57e). À vingt minutes du terme de la rencontre, Gonçalo Guedes fait son retour sur les pelouses de Liga. Mais dans les faits, c'est bien Eibar qui termine plus fort que son adversaire. Iván Alejo envoie un centre sur la tête de Joan Jordan, qui fait exploser l'arène basque (2-1, 87e).

Avec cette seconde défaite consécutive à l'extérieur en Liga, Valence peut désormais céder sa place de dauphin du Barça à l'Atlético de Madrid, qui reçoit Alavés dans la soirée.

FC Valence (4-4-2) : Neto – Gayà (Lato, 46e), Paulista, Vezo, Montoya – Kondogbia, Andreas Pereira (Ferrán Torres, 81e), Nacho Gil (Guedes, 73e), Parejo – Rodrigo, Mina. Entraîneur : José Luis Mendilibar.

Eibar (4-4-2) : Dmitrović – Oliveira, Arbilla, José Angél, Capa - Alejo (Pena, 93e), Garcia Carrillo, Jordan, Inui – Charles (Kike García, 72e), Enrich (Escalante, 85e). Entraîneur : Marcelino García Toral.


  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga AD
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi
    À lire ensuite
    Ça passe pour Chelsea