Valence fait son ménage de printemps

La décision, irrévocable, est tombée mercredi : Gary Neville n’est plus l’entraîneur des Chés. Une nouvelle qui réjouit tout le peuple valencien, plongé en pleine déprime depuis le début de saison. Avec un nouveau tandem du cru, Valence entame une restructuration interne qui annonce de meilleurs jours, si maintien il y a.

Modififié
En infériorité numérique face à un Atlético qui les massacre, les Chés se trouvent au bord du précipice. Dominés tant dans le jeu qu’au score, ils espèrent une entrée imminente d’Abdennour pour venir combler les brèches béantes qu’offre leur défense. Chasuble enlevée, chaussettes remontées, le Tunisien tend son oreille à Gary Neville qui lui susurre ses dernières consignes. Des consignes qui, aujourd’hui encore, restent vaines. À la vue de ce changement défensif, l’aficion des Naranjas, consciente des deux pions de retard qu’accusent ses poulains, beugle à vous en rompre les tympans et ordonne l'entrée de Negredo. Soumis, schizophrène ou amateur, l’Anglais s’exécute et lance sa pointe. Une scène inédite et gênante qui caricature encore un peu plus la situation de l’ancien capitaine de Sir Alex à Mestalla. Sa place ne tient d’ailleurs qu’à son amitié intime avec le président Peter Lim. Ou ne tenait. Car depuis ce mercredi, Gary Neville n’est plus l’entraîneur du Valence CF. Une décision appréciée à sa juste valeur par toute une ville dont le calvaire n’est pas encore terminé. Et comment : à huit journées du terme, Valence ne compte que six points d’avance sur la zone rouge.

« ¡ Gary vete ya ! »


« Quelqu’un m’a dit ce matin que ce serait le premier jour du reste de ma vie. Je ne sais pas si c’est dangereux, mais je ne me sens pas anxieux. » Six mois après ce discours d’introduction, Gary Neville rit jaune. Et découvre l’anxiété. Avec son bilan catastrophique de trois victoires, six nuls et huit défaites en Liga, l’Anglais s’apprête à pointer au Pôle emploi après avoir sabordé le monument de Mestalla. Et encore, les chiffres ne disent pas tout sur la situation chaotique que vit un navire ché qui commence à tanguer dès le début d’exercice. Nuno Espirito Santo, pourtant homme fort de la saison passée, terminée sur le quatrième strapontin synonyme de Ligue des champions, s’octroie un effectif estampillé Gestifute et décide de se brouiller avec tous les poids lourds du club. Entre vindicte populaire et pression interne, sa situation va de mal en pis. Les résultats font le reste et pressent le nouveau propriétaire Peter Lim à s’en séparer aux prémices d’octobre. Les noms prestigieux circulent dans les arcanes du stade, mais c’est finalement Gary Neville qui remporte le jackpot et devient l’entraîneur puceau d’une institution de 97 ans dont il ne parle pas la langue. Good luck, ou plutôt suerte.

Aux bégaiements des débuts succèdent des contre-performances, que suivent de véritables raclées… En soi, cette plongée vers les abysses résume la trajectoire de Gary Neville sur le banc de Mestalla. Un antre d’où, dès le mois de décembre, descend des tribunes des chants au rythme de « ¡ Gary vete ya ! » La pression populaire s’accentue au fil des rencontres, mais n’empêche pas l’Anglais de croire dur comme fer à son maintien à la tête de l’équipe, en grande partie grâce à l’amitié qui le lie à Peter Lim, visiblement. Surtout que depuis le départ en 2012 d’Unai Emery, la valse des coachs est devenue une spécialité locale. Avec pas moins de neuf entraîneurs différents durant cette période, le banc valencien ressemble fort à une chaise électrique. Dans ces conditions, Peter Lim abat ses dernières cartes dans le but de sauver la tête de son cher ami. Il s’offre les services de Garcia Pitarch, ancien de la maison et de l’Atlético, à la direction sportive, et de Pako Ayestaran, également ancien habitué de la casa, dans son staff technique. Gary Neville, lui, ne voit rien venir et répète à qui veut l’entendre qu’il a « confiance en son travail » .

Faire du neuf, avec du vieux


« La venue de Pako Ayestaran est de mon fait. Si je m’en vais, Pako s’en ira également » , explique, presque fièrement, le coach valencien au moment de la nomination de son nouvel adjoint. Quelques semaines et une trêve internationale plus tard, l’assurance de Gary Neville lui revient comme un boomerang en pleine face. Face à la pression de ses conseillers et des historiques de l’organigramme, Peter Lim décide, bon gré mal gré, de le congédier et de placer à la barre du navire Pako Ayestaran. Une décision qui apporte deux enseignements. Primo, les conseils avisés de Garcia Pitarch, nouveau directeur sportif fin connaisseur du marché espagnol et insoumis à Jorge Mendes, sont pris au sérieux à Singapour. Segundo, le projet du milliardaire retrouve de la cohérence. En faisant revenir Ayestaran, ancien préparateur physique star de Rafa Benítez, Valence s’apprête à retrouver une identité footballistique qui sied à merveille à ses aficionados. Pour autant, il reste toujours un Neville à Valence. Le frangin, Phil, conserve les commandes de l’équipe réserve jusqu’à la fin de la saison. S’il n’est pas démis de ses fonctions avant.


Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Ce n est pas une erreur de casting. C est une monumentale bourde que de l avoir nomme coach de valence. Les coachs anglais sont les plus faibles de la planete. En voir un reussir en premier league releve du fait rare, un succes dans un autre championnat releve du miracle. La plus grosse erreur de valence c estvd avoir vire pizzi qui a sorti l equipe du marasme et a reussi a mettre en place un jeu super fluide et agreable a regarder.
Il devra pas chomer. Il nous gratifiera de ses analyses en tant que consultant et se moquera des equipes qui se prendraient des roustes contre le real ou le barca. C est beau le travail d un consultant.
Attaque-Defonce Niveau : Loisir
Qu'est-ce que je suis heureux que cet éternel tâcheron se soit vautré. joueur médiocre totalement surfait, qui a bénéficié toute sa carrière de la complaisance des arbitres et qui a masqué ses innombrables lacunes en jouant comme un charcutier. Voir Pirès l'humilier à chaque Arsenal-MU était un vrai régal. Jamais vu un médiocre l'ouvrir autant que ce fond de c***.

J'aurais aimé être pro, jouer contre lui pour sauter à pieds joints sur son tibia, lui briser la jambe en morceaux et mettre fin à son horrible carrière. De loin le joueur que je hais le plus. C'est épidermique.
Attaque-Defonce Niveau : Loisir
J'me contenterai de lui éclater laggle si j'le croise un jour dans un rade de Manchester. C'est dans ma YOLO-list en tout cas.
Hilltop Hoods Niveau : CFA2
Entre Koeman et Neville je ne sais pas lequel des deux a le mieux réussi à plomber le club. Maintenant faut assurer le maintien (car c'est pas très loin derrière) et engager la saison prochaine.
Rudi Garcia pourrait être un bon choix ou alors un retour de Quique Sanchez Flores que j'aimais bien (mais voudrait-il revenir?). Il faut surtout espérer que Lim ne craque pas son slip à nouveau et se fasse retourner la bourrique par Mendes, sinon on est reparti pour une saison de galère.
onlythetruth Niveau : DHR
Le joueur qui a n'a jamais rien remporté sans l'aide des arbitres alors seul, dans un nouveau championnat et sans l'aide des arbitres c'était prévisible.
La bonne nouvelle c'est qu'a priori ce n'est pas un poisson d'avril.

Concernant Garcia quand on voit l'état dans lequel il a récupéré la Roma et ce qu'il en a fait (même si sur la fin il a peut être atteint ses limites), ce serait plutôt une bonne idée.

Mais au final la grosse connerie c'est de ne pas avoir gardé Unai, surtout vu les saisons qu'il fait avec Séville avec moins de moyen.
Il y a un grand problème de recrutement dans ce club , je dirais meme plus , ce club a aucune politique , aucun projet !
Pourtant l'effectif sur le papier est très intéressant , cependant l'effectif a aucune alchimie .

Basiquement l'impression est que le propriétaire Lim et sa femme présidente , ne connaisse absolument rien du foot et que Jorge Mendes en profite bien .
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Putain c'te violence attaque defonce :D moi aussi je suis content que cette grande gueule qui savait tout mieux que tout le monde se soit vautrée, mais vu le degré de ta haine il doit y avoir autre chose que le dégout de la réussite sportive d'un tocard.
Dis moi tout, un évènement particulier ? il a mis un but dégueulasse à ton équipe de coeur qui l'a éliminé ?
Attaque defonce et only the truth vous avez entiérement raison!C'est certain que manure depuis la création de la premier league avait les arbitres pour eux!En meme temps quand t'as un directeur du club qui fait partie de la fa....

Je me souviens de la misére que lui mettait souvent Fowler un régal!Et puis en sélection le neneu etait bidon de chez bidon,quel dommage que Rob Jones se soit gravement bléssé!

Son frere phil aussi faisait rire!
Hier à 16:29 Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 17
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:21 Lampard entraîneur d'Oxford United ? 2 Hier à 10:32 Le superbe but d'Independiente 4 Hier à 08:40 Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 Hier à 08:35 Des matchs de C1 sur Facebook 11 mardi 27 juin Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 15
mardi 27 juin Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 mardi 27 juin Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 43 mardi 27 juin Stéphane Paille est décédé 37 mardi 27 juin La Ligue des champions reprend ce soir ! 27 mardi 27 juin Lugano prolonge à São Paulo 5 mardi 27 juin Falcao s'essaye au baseball 3 mardi 27 juin Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 60 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20
À lire ensuite
San Iker de España