1. //
  2. // 36e journée
  3. // Real Madrid/FC Valence (2-2)

Valence enlève la Liga au Real

Handicapés par un premier acte dominé à la marque par un Valence qui file en Ligue des champions, les Merengues se sont tiré une balle dans le pied malgré une égalisation tardive (2-2). À désormais quatre points du Barça, ils laissent le titre filer.

Modififié
179 137

R. Madrid - FC Valence
(2-2)

Pepe (56'), Isco (84') pour Real Madrid , P. Alcácer (20'), J. Fuego (26') pour FC Valence.


Valence détient l'anti-corps de Cristiano Ronaldo. Plus qu'une défense serrée, la bande à Nuno jouit d'une paire de gants, et de cojones, rare et précieuse. Ainsi, juste avant une mi-temps qu'il s'apprête à rejoindre avec deux unités de retard, le Portugais s'avance aux onze mètres pour réduire l'écart. Son penalty tendu et imparable ne l'est pas pour le spécialiste de l'exercice. Diego Alves et son pourcentage fou d'un arrêt sur deux s'étendent de tout leur long pour conserver un avantage valencien qui, à défaut d'être suffisant, permet de glaner un point synonyme de Ligue des champions. Avec un match nul pour la seconde saison consécutive chez le mastodonte de Chamartin, l'équipe la plus jeune de la Liga - 23,6 ans au compteur - s'impose comme un daron d'une Liga qui dit adieu au Santiago-Bernabéu. Car, conjugué au succès du FC Barcelone un peu plus tôt face à la Real Sociedad, ce seul point relègue les Merengues à quatre poins du leader. À deux journées de la fin, et avec un joker en poche, difficile d'imaginer la bande à Luis Enrique ne pas être couronnée.

Une histoire d'équerres


Vêtus de leurs plus beaux apparats, Florentino Pérez et Peter Lim suffoquent. Le soleil, qui tape fort dans le ciel madrilène, monte la température d'un choc qui ne dit pas son nom entre l'inamovible plus grosse puissance mondiale du ballon rond et un historique de la Liga qui retrouve des ambitions aussi élevées que le compte en banque de son milliardaire de Singapour. De ces considérations propres à la loge d'honneur du Santiago-Bernabéu, les acteurs sur le pré répondent par un engagement instantané. Sans préliminaire aucun, Paco Alcácer chauffe les gants d'Iker Casillas avant de réduire Pepe au rang de petit bonhomme en mousse. Dommage, sa tentative de lob ravit un premier rang qui tremble autant que la transversale de Diego Alves. En l'espace de quatre minutes, les deux équerres du portier brésilien sont sollicitées, d'abord sur un coup franc de Gareth Bale, puis sur un coup de casque de Cristiano Ronaldo. La chance choisit définitivement son côté dans ce même tour de cadran : sur un centre du si désiré Gayà, le binôme Alcácer-Pepe, au duel, pousse le cuir au fond des filets. Une scoumoune locale qui n'a pas envie de s'estomper. À la faute d'Arbeloa, averti, succèdent une sortie sur blessure de Toni Kroos et un coup de tête décisif de l'ancien Madrilène de Vallecas, Javi Fuego.

Le mal du Pepe


Sans réponse collective, le Real Madrid s'en remet à des éclairs individuels. Insuffisant, malgré le coup de canon de Gareth Bale stoppé en deux temps par Diego Alves, puis une combinaison mexico-galloise qui s'écrase sur la base du montant, pour contrer le bloc compact et cohérent orchestré par Nuno. Même Cristiano Ronaldo, sur son exercice favori des 11 mètres, rate l'occasion de relancer la machine blanche avant la pause. Une mi-temps qui a raison des deux derniers changements de Carletto, qui espère de la vitesse latérale par le biais des mobylettes Marcelo et Carvajal. La puissance de Pepe se taille pourtant la part du lion. Après avoir envoyé son trop-plein d'envie dans les côtes du maigrichon Piatti, le central portugais place sa tête parmi une forêt de crânes. Une réduction du score logique, tant les gants de Diego Alves chauffent depuis la reprise, qui raniment un Santiago-Bernabéu nostalgique d'une Liga de plus en plus hypothétique. La pression voulue par l'antre blanche se désagrège au fil des minutes, la faute à un milieu peu souverain et un bloc adverse remonté d'un cran. Les occasions se succèdent des deux côtés du pré, le tir-tacle de Negredo trop enlevé répondant au smash de Ramos stoppé par Alves. Seul Isco, sur un enroulé délicieux, trompe trop tardivement la vigilance brésilienne. Le mal est fait, le titre retourne, probablement, en Catalogne.

⇒ Résultats et classement de Liga

Par Robin Delorme, au Santiago Bernabéu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Cristiano...fais nous ce coming out...ça va te libérer...
Ils laissent le titre filer (à l'infinitif). Belle équipe de Valencia, bête noire habituelle du Real madrid
kokomadridista Niveau : District
Ce qui m'inquiète le plus c'est la blessure de Kroos.. Mais bon il a enchaîné tellement de matchs que ça serait inhumain s'il ne se blesse pas

Félicitations au Barça, championnat mérité.
Note : 6
Il a manqué un Bénezet à ce Real. Florentino, il est temps de contacter Gravelaine, il te fera un prix.
"le titre filé" ? Merde les mecs ...

Sinon c'est clairement terminé même si Barcelone perd à l'Atletico le point d'écart est décisif
Outre la chance, la différence ce soir c'est que Valence à un gardien déterminant le réal non.
L'univers voulait que le Barça soit champion bravo à eux.

Concernant le match je ne comprend pas Carlo et le choix des lateraux... Pas contre Valence please. Le nombre d'occasion raté c'est pas possible, j'espère que ça leur servira de leçon pour mercredi.

Le gardien de Valence madre mia en plus d'être ultra décisive, il avait la baraka avec lui (3-4 poteaux), bravo a eux ils ont très bien joué et surtout ils étaient REALISTE devant le but
Note : 6
Si il ne sait meme plus tirer les penalties ,dites moi à quoi il sert....
Note : 6
Ancelotti & Guardiola, ou la rude symphonie des chaises musicales, cet été.
2 grands entraineurs qui ont sans doute vécu la semaine la plus compliquée de leur carrière. Résisteront-ils à la si cruelle culture de l'immédiat ? La semaine qui s'amène, avec les demies de C1 en ligne de mire, leur sera, ou pas, salutaire. Autrement leur cas sera livrer à la vindicte populaire, des socios et des supporters. Amen.
nich nich nakhe Niveau : CFA2
Aaaa quelle belle journée. Je suis content. :)
Coup de ciseau pedro,nul des nuls.aaaa c le meilleur echauffement pour se faire une sortie du samedi soir. ;)
La maison blanche aura une saison blanche voilà et c cool
Adieu bale
Adieu ancelotti
Adieu illaramendi.
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 12
Semaine parfaite pour les blaugranas ! Qui l'aurait cru i y a deux mois avec un Messi qu'on annonçait à Chelsea, un Barça en crise. Quelle remontée fantastique.
Le Real Madrid fort de ses 22 victoires de rang mord la poussière now ! Et c'est pas fini puisque Kroos s'est blessé avant le retour contre la Juve !
Le remake de la saison dernière, 2-2 à domicile face à Valence et hors course pour la Liga.
C'est hallucinant ce manque de réussite, encore plus quand on fait le parallèle avec le Barca - Valence d'il y a quelques semaines qui est l'exact inverse de ce match avec une réussite pas possible pour les catalans : 2 buts plantés on sait pas trop comment, Valence qui manque un pénalty et un maximum d'occasions.
Reste à ajouter dans ce match les 3 montants du Real, un gardien en état de grâce, et la blessure de Kroos pour clore un résultat surréaliste.
Perdre définitivement la Liga de cette façon...
Une Liga sur les 6 dernières années c'est honteux et en même temps ils passent si près à chaque fois, qu'est-ce que peut dire ?

Reste, comme la saison dernière, à tout miser sur la C1 pour sauver la saison.
nich nich nakhe Niveau : CFA2
Message posté par elchivo2
Si il ne sait meme plus tirer les penalties ,dites moi à quoi il sert....


A plonger pour les recolter. ;)
Ian Curtis
Message posté par elchivo2
Si il ne sait meme plus tirer les penalties ,dites moi à quoi il sert....


J'aime quand tu fais preuve de putasserie iancurtisienne!
1 Liga pour le Real depuis le début de la saison 2008-2009.

Heureusement qu'ils ont l'un des meilleurs joueurs de tous les temps de l'Histoire du monde dans l'équipe, sinon le bilan du Real depuis son arrivée ne serait certainement pas aussi impressionnant.

Mais bon, ça fait plaisir de voir le Real aux 22 victoires qui était censé être mieux que le Barça de Pep s'exploser la gueule aussi violemment.
nich nich nakhe Niveau : CFA2
Message posté par MerenGone
Le remake de la saison dernière, 2-2 à domicile face à Valence et hors course pour la Liga.
C'est hallucinant ce manque de réussite, encore plus quand on fait le parallèle avec le Barca - Valence d'il y a quelques semaines qui est l'exact inverse de ce match avec une réussite pas possible pour les catalans : 2 buts plantés on sait pas trop comment, Valence qui manque un pénalty et un maximum d'occasions.
Reste à ajouter dans ce match les 3 montants du Real, un gardien en état de grâce, et la blessure de Kroos pour clore un résultat surréaliste.
Perdre définitivement la Liga de cette façon...
Une Liga sur les 6 dernières années c'est honteux et en même temps ils passent si près à chaque fois, qu'est-ce que peut dire ?

Reste, comme la saison dernière, à tout miser sur la C1 pour sauver la saison.


Ouiiiii bien suurrrrr c'est de la malchanceeee couplée à de la chance de valence et du barca. Biennnn suuurrrrr.
Il y aura que dalle cette annee avec ces loosers
Ps: par contre il mont bien rendu joyeux mon debut de samedi soir.
floyd pink Niveau : CFA
Triste pour Tony si sa saison est terminé, mais ça serait tellement mérité. C'est franchement ridicule, le mec a pas arrêter pas de jouer depuis 2 ans, c'est peut être le joueur qui a le moins soufflé de l'année...
Vraiment Carlo, c'est dingue de ta part... et cette connerie tellement absurde que Kedhira soit resté au placard...

Bon sinon, je suis pas un gars de pari, mais je dis que le Barça va faire le triplé cette année, ça sent quand même très bon pour eux.
Même si la Juve ferait un beau vainqueur de la LDC.
Oui, je crois absolument pas aux chance de Madrid pour le retour
Bon ben mea culpa, je sais que Valence est une grande équipe mais je voyais le Real gagner et nous faire chier jusqu'au bout. Ce serait quand même pas mal de gagner au Calderon pour avoir une dernière journée tranquille.

Sinon, Diego Alves t'es un gars sûr.
Cristiano avec maillot demi manche m'a étrangement projeté au temps de CR9 ..

De la nostalgie, déjà ?
Note : 15
Message posté par MerenGone
Le remake de la saison dernière, 2-2 à domicile face à Valence et hors course pour la Liga.
C'est hallucinant ce manque de réussite, encore plus quand on fait le parallèle avec le Barca - Valence d'il y a quelques semaines qui est l'exact inverse de ce match avec une réussite pas possible pour les catalans : 2 buts plantés on sait pas trop comment, Valence qui manque un pénalty et un maximum d'occasions.
Reste à ajouter dans ce match les 3 montants du Real, un gardien en état de grâce, et la blessure de Kroos pour clore un résultat surréaliste.
Perdre définitivement la Liga de cette façon...
Une Liga sur les 6 dernières années c'est honteux et en même temps ils passent si près à chaque fois, qu'est-ce que peut dire ?

Reste, comme la saison dernière, à tout miser sur la C1 pour sauver la saison.


Dure journée pour tous les MerenGone de France et de Navarre :/

RIP
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
179 137