Valdano, Guardiola et les médiocres

Modififié
5 81
Écouter Jorge Valdano parler est un délice.

Dans une interview publiée dans les colonnes de Onze Mondial, l'ancien attaquant argentin s'est arrêté sur Pep Guardiola. Et ses propos devraient faire plaisir au coach du Bayern Munich : « Je crois qu'il l'a ressuscité (le football). Il a redonné vie à une école qui était jusque-là moribonde. Le principal reproche adressé à cette école prétendue "romantique", c'était de manquer de pragmatisme. Or, il a montré qu'il n'y a rien de plus pragmatique que de bien jouer au football. C'est le message incontestable de son Barça. Pourtant, il ne faut jamais sous-estimer la médiocrité. D'abord parce qu'elle agit toujours en meute. Les médiocres sont d'abord une multitude. Ensuite parce qu'ils s'acharnent toujours contre l'excellence, contre celui qui ne les représente pas, qui est l'inverse d'eux. »

À chacun d'en faire sa propre interprétation. FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 8
Mouais mouais attention quand même. J'ignore si le Barça de Pep était romantique, en fait je ne le pense pas sauf si on veut mettre en avant cette cuvée spéciale Masia qui arrive à plénitude. Et puis cette notion de romantisme, qu'est ce que ça signifie être romantique ? Écraser techniquement et tactiquement son adversaire ??

Quand je regardais certains highlights de cette équipe exceptionnelle quand elle était en forme, t'avais l'impression que son emprise sur le match était telle que ça niait l'existence d'une adversité. Et par moment l'adversité n'était visible que pendant les 30 premières minutes d'un match,le temps que la machine se chauffe et se mette en mode rouleau compresseur...
Bref le romantisme-mot galvaudé donc- n'est clairement pas ce qui me viendrait à l'esprit en premier quand je remate le 6-2 à Bernabeu, la manita ou les finales contre ManU...

Après il y a débat c'est sur.
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Mouais mouais attention quand même. J'ignore si le Barça de Pep était romantique, en fait je ne le pense pas sauf si on veut mettre en avant cette cuvée spéciale Masia qui arrive à plénitude. Et puis cette notion de romantisme, qu'est ce que ça signifie être romantique ? Écraser techniquement et tactiquement son adversaire ??

Quand je regardais certains highlights de cette équipe exceptionnelle quand elle était en forme, t'avais l'impression que son emprise sur le match était telle que ça niait l'existence d'une adversité. Et par moment l'adversité n'était visible que pendant les 30 premières minutes d'un match,le temps que la machine se chauffe et se mette en mode rouleau compresseur...
Bref le romantisme-mot galvaudé donc- n'est clairement pas ce qui me viendrait à l'esprit en premier quand je remate le 6-2 à Bernabeu, la manita ou les finales contre ManU...

Après il y a débat c'est sur.
Note : 8
D'accord avec toi "el peruano" : le football de Barcelona est tout sauf romantique, dans la mesure où il cherche à monopoliser le ballon et à nier ipso facto l'existence de l'autre équipe. C'est un football totalitaire.

Le football romantique, c'est le Brésil de 1982 : on joue pour le plaisir du jeu, sans calculer, sans "bétonner", sans "truquer".
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 81