Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Valcke enfonce les Bleus

Jérôme Valcke est le secrétaire général français de la Fifa. C'est donc un haut représentant de la plus haute instance du football mondial, et qui, en tant que tel, exprime rarement un avis tranché sur une équipe nationale.

C'est maintenant chose faite, à propos de l'équipe de France. Interrogé sur RMC, Valcke a déploré l'attitude de l'EDF : « C'est triste que l'équipe finaliste en 2006 en arrive là. Ce qu'il s'est passé autour n'est pas très glorieux. On n'attend pas cela d'une équipe quand on sait que 207 autres se sont battues pour participer au Mondial » . Il s'est également exprimé sur la rancune de Raymond envers Calors Alberto Parreira : «  Le fair-play, c'est une attitude. On aime quand les joueurs se serrent la main après un match. On apprécie aussi quand les deux coachs se serrent la main, surtout quand c'est leur dernier match. Il semble que Domenech n'ait pas apprécié les propos de Parreira sur l'équipe de France. Quand on est à ce niveau, on doit passer outre cela et ne pas en faire une affaire personnelle » . Et il s'est montré beaucoup plus lucide que les dirigeants du foot français qui ont aligné les marques d'incompétence : « C'était (le fiasco) certainement latent depuis plusieurs semaines, et ça a explosé. Ce n'est pas une critique contre la FFF. Mais cette nomination d'un coach avant que la compétition commence, c'est un peu un non-sens. Après cela, vous n'avez plus de chances de gérer les choses normalement » .

Les Bleus se font décidément tirer comme des lapins.


TF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
À lire ensuite
Hitzfeld va jouer l'attaque