En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options

Valbuena prolonge deux ans

Modififié
Mathieu Valbuena est un homme qui aime se faire languir. Le milieu de terrain avait laissé en suspens son avenir avec l’Olympique de Marseille, puisqu’il avait confié qu’il était « bien à l’OM » mais ne prolongerait que s’il « joue la Ligue des champions » .

Suspense désormais terminé. L’international français a prolongé son contrat de deux ans jusqu’en 2017. Il bénéficie en plus d’une jolie revalorisation salariale à la clé. Le dossier était bouclé depuis quelques semaines. Mais le président Vincent Labrune a souhaité attendre avant de communiquer à quelques jours de la double confrontation contre le Paris Saint-Germain.

Un nouveau contrat qui « blinde » donc l’ancien joueur de Libourne Saint-Seurin et qui devrait freiner l’ardeur d’éventuels courtisans. Lors du mercato hivernal, Fenerbahçe avait proposé 3,3 millions d’euros. Somme jugée insuffisante par les dirigeants qui en réclamaient 15 millions pour lâcher leur poulain.


« Petit Vélo » va pouvoir encore nous régaler de ses fantaisies vestimentaires quelque temps.
RD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures Tony Chapron est en arrêt maladie 21
il y a 6 heures Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 15 il y a 7 heures Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 5
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 25 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 19 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 8