Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Mondial 2014
  2. // Éliminatoires
  3. // Zone Europe
  4. // France/Géorgie (3-1)

Valbuena fait gagner les Bleus

Auteur d'un match majuscule, Mathieu Valbuena a permis à l'équipe de France de s'imposer 3-1 face à la Géorgie. Vainqueurs au terme d'une rencontre où aura prédominé l'incapacité des attaquants français à se montrer réellement efficaces, les Bleus ont également appris le match nul de l'Espagne face à la Finlande (1-1). La vraie bonne nouvelle de la soirée.

Modififié
« Papa, ça fait quelle taille un patron ? » . « 1m67 fiston, 1m67. » 1m67 de hargne, de précision, d'activité et de mouvement. Déjà auteur de prestations intéressantes lors de ses dernières sorties avec l'équipe de France, Mathieu Valbuena a profité de la réception de la Géorgie ce vendredi soir pour prouver, si besoin était, qu'il était bel et bien le joueur le plus important du dispositif de Didier Deschamps. Au four et au moulin, à la passe et à la frappe, à la transversale et au centre, le joueur de l'Olympique de Marseille a régalé et terminé la partie avec un but et deux passes décisives. Si Petit Vélo a profité d'un match a priori fermé pour s'intercaler entre les lignes et briller, la partie n'a pas été aussi simple que ça pour les Bleus. Mais si quelques bémols persistent malgré les trois points encaissés ce soir à la maison, gageons que le match nul entre l'Espagne et la Finlande (1-1) saura panser les quelques plaies françaises à l'issue de cette rencontre.

Merci Mathieu, merci Hugo

Deux yeux pour mieux voir, deux pieds pour tenir debout, deux tours pour la démocratie, deux attaquants pour rien. Rarement alignés tous les deux, Olivier Giroud et Karim Benzema ont profité de leur association pour prouver que le brassage d'air pouvait être une activité relativement bien rémunérée. Aux frappes de mouche du second, le premier a répondu par son inefficacité pendant 44 minutes et 45 secondes. S'il a donc été difficile pour les Bleus de se reposer sur leurs deux attaquants, les hommes de Didier Deschamps ont pu compter sur leur milieu de terrain pour poser des problèmes à un bloc géorgien solidement en place. Auteur d'une action à la Robben® - dans sa version réussie, hein -, Franck Ribéry sème la pagaille dans la défense adverse et envoie une mine s'écraser sur la barre. Parfaitement servi par Mathieu Valbuena, qui remue la terre sur son côté droit, Olivier Giroud vendange honteusement l'ouverture du Marseillais d'un horrible lob. A trop louper, les joueurs de l'équipe de France finissent par mettre un peu de baume au cœur des Géorgiens. Emmenés par Ananidze et surtout par Kobakhidze, les joueurs de Kestbaia se procurent des occasions franches mais tombent sur un immense Lloris. De la tête, Amisulashvili pense ouvrir le score suite à un coup-franc, mais le portier tricolore répond présent. Quelques minutes plus tard, le rouquin Kobakhidze envoie un missile du pied gauche que le gardien des Bleus sauve miraculeusement. On se dirige vers un 0-0 à la pause, mais Valbuena dégaine sa spéciale « je gratte mon coup-franc et j'offre un caviar » que Giroud propulse au fond des filets. Ouf.

La France fait le break, l'Espagne flanche


Marquer un but juste avant et juste après la pause : le rêve d'un coach. Didier Deschamps a du bol. Et surtout, il a Mathieu Valbuena. Bien servi par Franck Ribéry, le Marseillais, dans sa position préférentielle à l'entrée de la surface, envoie une mine délicieuse dans la lucarne opposée. Le break est fait, la pression n'est plus et on se dit que Karim Benzema va en profiter pour planter. Bah non, Rim-K loupe un nouveau 1 contre 1 pendant que Paul Pogba gagne une infinité de duels et relance proprement. Toujours proprement. Le 3-0 c'est Franck Ribéry qui va s'en charger sur un service de Mathieu Valbuena. La soirée est bonne malgré les difficultés de la paire Benzema - Giroud, mais Kobakhidze, sur un contre un peu anodin, va chercher son but, en profitant d'un petit manque d'attention de Raphaël Varane. Un but, c'est aussi le nombre de but encaissé par l'Espagne face à la Finlande. La Roja devra donc obligatoirement s'imposer la semaine prochaine face aux Bleus qui, eux, peuvent se contenter d'un match nul. Le droit à la défense, donc. Pendant que les attaquants des Bleus, sait-on jamais, auront droit au réveil.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall