Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Match amical
  3. // Italie/France (1-2)

Valbuena comme un grand

Auteur - comme d'habitude - d'une belle performance en bleu, Mathieu Valbuena a bien fêté sa huitième titularisation sous le maillot de l'équipe de France. Toujours aussi solide, Matuidi a épaté, au même titre que Maggio, l'increvable d'en face. Belle performance des Bleus.

Modififié
Italie


Sirigu (6) : Salvatore ne peut rien sur les deux buts et a sauvé les siens à quelques reprises. On l’aime bien, le Sarde, mais un match de la Nazionale sans Buffon, ça a pas une bonne gueule.

Maggio (8) : Christian Maggio défend une fois par mois et encore, que lors de ceux qui comptent 31 jours. Cette soirée parmesane était donc une soirée de fête. Au four et au moulin, la mobylette du Napoli, plus habituée à attaquer qu’à défendre, a totalement éteint Franck Ribéry. Certes aidé par ses partenaires, il a autant apporté devant que derrière, le tout en se payant le luxe de jouer l’intégralité du match. Fou. Voire louche.

Barzagli (4) : C’est sûr qu’avoir la gueule de Josh Hartnett, c’est mieux que d’avoir celle de Koscielny. En revanche, se faire humilier par Mathieu Valbuena en ayant l’air d’aimer ça, ça craint.

Chiellini (5,5) : Toujours solide, le Juventino. Une hargne qu’il tient certainement de son frère, Christophe, le pizzaiolo du Nord, de Koh Lanta.

Balzaretti (6) : Comme Maggio, en un peu moins impressionnant. De l’apport offensif et de la rigueur défensive. Un peu trop tard en revanche. Ouais, c’est con, mais depuis son piqué contre Montpellier, Maxwell est intouchable. Siaka Tiéné gagne bien sa vie, hein, par contre.

Verratti (6) : Une bonne première mi-temps, avec quelques petites sucreries, dont quelques râteaux délicieux. Il a laissé sa place à Pirlo, qui lui a montré qu’il avait encore un peu de boulot en matière de gestion d’une équipe.

Montolivo (6,5) : Un début de match moyen, puis une montée en régime. Ce type-là adore jouer avec El Shaarawy et ça s’est vu. En même temps, c’est sûr que c’est plus sympa que de filer des ballons à Méxes et Yepes.

Marchisio (3) : Il y a des soirs comme ça, où Claudio est juste beau gosse. Beaucoup de ballons perdus et une influence quasi nulle au milieu du terrain. La Lazio peut trembler, il devrait se rattraper ce week-end.

Candreva (4) : Il faut le savoir : Candreva a une forte propension à mettre des buts fous. Genre des lucarnes, quoi. Ce soir, il a beaucoup frappé, mais a plus donné dans le Charles Kaboré que dans le Falcao.

Balotelli (5,5) : Un bon début de match, puis une disparition progressive. Go to guy de son équipe en première période, où il a touché la barre et fait la hockey pass (l’avant-dernière passe) sur le but, Balo a ensuite passé de sales moments avec Mamadou Sakho. Son futur partenaire au PSG ?

El Shaarawy (7) : Lui aussi a disparu au fil du match. En revanche, il a donné des envies à une grosse partie du monde du football italien. Disponible et toujours prêt à prendre la profondeur, Faraone a confirmé sa forme du moment. Le trio avec Balotelli et Insigne peut faire mal en 2014.

Pirlo (6,5) : Dès son entrée en jeu, le quarterback de la Nazionale a fait le boulot. Il a gardé le ballon, distribué les galettes et joué le torse bombé et la tête haute. Quoi ? Vous pensiez vraiment qu’Andrea Pirlo allait courir après Jérémy Ménez ? Pff.

Giovinco (6) : Accueilli en héros par le public de Parme, le petit Rital a fait ce qu’il a pu. Quelques accélérations et une frappe lointaine, en gros. Pas si mal.

Bonucci (4,5) : Prendre un but de Bafé Gomis, c’est pas bon pour le moral. Fais gaffe, samedi, c’est Miro Klose en face.

Giaccherini (150) : Comme la puissance, en kilomètres par heure, de son plat du pied qui s’est écrasé sur la barre de Lloris. Doucement, ça marche aussi, hein.

Florenzi (non noté) : De quoi faire plaisir aux supporters de la Roma, qui se sentaient un peu lésés, en début de match.

Diamanti (6,5) : Comme souvent, le frangin de Zaz et de Paul Baysse a sorti le pied gauche. Deux centres tirs dangereux, mais toujours cette dégaine gênante.


France


Lloris (6) : Une belle parade sur une frappe de Giovinco, une victoire et pas de bourde. Pas de doute, Hugo va rentrer à Londres avec le moral au top.

Debuchy (4,5) : Deux petits centres et une connexion inexistante avec Sissoko. Comme le LOSC, la Bûche a du mal cette saison. C’est Bacary Sagna et ses nouveaux tibias en titane qui se régalent.

Koscielny (6) : Ce soir, Laurent était tranquille. Oui, Mamadou Sakho s’est occupé de pas mal de choses. Un peu comme quand ta mère te disait : « Allez, je sais que t’as la flemme de ranger ta chambre. Alors tu ranges tes t-shirts et moi, je range tout le reste. »

Sakho (7) : Un début de match très inquiétant, où il n’a pas semblé tenir compte de ce qui lui est arrivé le week-end dernier, puis un super match. Agressif et solide au duel, il a éteint Balotelli et s’est comporté en leader sur la pelouse. Le Doumam qu’on aime.

Évra (6,5) : Les mauvaises langues diront que le seul centre que Patrice a réussi en équipe de France était une frappe manquée. Elles auront raison. Cela étant dit, depuis l’arrivée de Deschamps, le latéral gauche de United est impeccable. Ça fait bizarre, mais c’est comme ça.

Matuidi (7) : Quelle première mi-temps… Du grattage de ballon, de l’orientation du jeu, de l’accélération, Blaise a tout fait, avant de baisser un peu en rythme en seconde période. L’homme fort de ce début de saison.

Capoue (5,5) : Rien de fou, rien de mauvais. Le Téfécé, quoi.

Ribéry (3,5) : Un principe assez simple au football comme dans tous les sports collectifs : quand deux joueurs sont au marquage sur un même joueur, un espace est libéré pour un partenaire. Un principe qui échappe visiblement à Franck Ribéry, qui s’est fait un plaisir de se jeter dans toutes les prises à deux de Maggio et Montolivo. Vexé par le but de Valbuena, il a tout essayé, et tout envoyé à côté. Une belle soirée, quoi.

Sissoko (5) : Elle n’y peut rien, la Sissoke, mais c’est franchement déprimant de la voir alignée en ailier droit. Non pas qu’il ne sache pas jouer à ce poste, puisque ça lui est arrivé à Toulouse, mais plutôt parce qu’on aurait aimé voir Ménez plus tôt dans le match. Cela dit, Moussa se bat, tacle, passe et donne tout. C’est déjà ça.

Valbuena (8) : Comme le nombre de matchs que Mathieu Valbuena a débuté avec l’équipe de France. Hasard ou pas, les Bleus n’ont jamais perdu avec Petit Vélo dans le onze de départ. Adulé ou détesté, qu’il aime ou non que l’on touche à sa bagnole, le Marseillais est l’un des seuls joueurs de l’équipe de France à jouer réellement intelligemment et souvent vers l’avant. Dans un rôle de dix assez libre comme à Marseille, il a fait vivre le ballon et a scoré un but totalement fou. Bon, il a chouiné après un mini tacle de Verratti. Mais ça, ça amène de l’eau au moulin de ses détracteurs, ce qui est toujours bon quand on connaît le bonhomme.

Giroud (5) : On a tous eu envie de lui filer une table, une serviette et de lui servir un bon Valpolicella. Oui, la première mi-temps a été un peu dure pour Olivier qui n’a pas touché beaucoup de ballons. Mais le moral est bon et ça se voit.

Gomis (7) : Ça fait toujours chaud au cœur, un but de Princess Erika. Sinon, l’entrée de Bafé a été plutôt bonne avec un pion donc, et une autre occasion. JMA est content.

Ménez (7) : Jérémy Ménez, ce running-back un peu trop doué capable de rater un touchdown après avoir remonté tout le terrain. Toujours aussi vif, il a amené le premier but. On aurait aimé le voir un peu plus tôt dans la rencontre.

Trémoulinas (non noté) : S’est sagement intercalé entre Franck Jurietti et Bernard Boissier dans la liste des recordmans de la sélection la plus courte. Une perf’ en soi.

Réveillère (non noté) : Il a vaincu sa peur de l’Italie. Oui, il a toujours peur de revoir Mancini.

Gourcuff (non noté) : Deschamps voulait le voir. Il l’a vu.

Gonalons (non noté) : En fait, la deuxième mi-temps, c’était un décrassage de l’OL, c’est ça ?

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:42 Will Smith interprétera l'hymne officiel du Mondial 58
Hier à 15:49 Un but chelou en D2 irlandaise (via Facebook SO FOOT) Hier à 14:05 Pas de sanction pour Rabiot 74 Podcast Football Recall Épisode 20 : Vieira l'opportuniste, Real-Liverpool et la lutte contre la drogue Hier à 12:48 Six ans de prison requis contre Vincenzo Iaquinta 25 Hier à 12:29 Un but inscrit en seulement quatre secondes en Écosse 9
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi
Hier à 09:04 L'équipe type des absents du Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai Le Header Bin Challenge du fils de Marcelo au Real Madrid (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai La saison la plus frustrante d'Europe ? (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai Les ultras du CS Constantine craquent des milliers de fumis (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai C'est dans longtemps, la Coupe du monde ? (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai Famara Diedhiou suspendu pour avoir craché sur un adversaire 21 mardi 22 mai La liste des 23 de la Croatie pour le Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai La liste des 23 de l'Argentine pour la Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai La liste des 23 de l'Espagne pour la Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai L'attaquant anglais Grant Holt se met au catch 10 mardi 22 mai Huesca promu en Liga pour la première fois de son histoire 15