Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Groupe E
  3. // Dynamo Moscou/PSV Eindhoven

Valbuena, bien au chaud à Moscou

Si son transfert surprise début août avait suscité le scepticisme, Mathieu Valbuena a su mettre tout le monde d'accord en deux mois à peine : non, son départ au Dynamo Moscou n'est pas un enterrement de vie de footballeur. Bien payé dans une équipe compétitive, Petit Vélo est bien au chaud pour l'hiver.

Modififié
Mardi 5 août, conférence de presse à Marseille. Mathieu Valbuena, en débardeur noir, lâche quelques larmes alors qu'il annonce son départ pour le Dynamo Moscou. Après 300 matchs, un titre de champion et plusieurs campagnes européennes, le milieu offensif quitte la Canebière le cœur lourd. Parce qu'il quitte son chez soi, ou parce qu'il a le sentiment d'aller s'enterrer dans le froid du championnat russe ? Près de deux mois plus tard, la pertinence du choix de carrière de Petit Vélo est pourtant éloquente. Financièrement ? L'international français touchera 300 000 euros net mensuels, un peu plus que ses émoluments marseillais. Sportivement ? Il n'a pas perdu la confiance de Didier Deschamps en équipe de France, joue le haut du tableau en Russie, la Ligue Europa, et s'est déjà imposé comme l'un des meilleurs joueurs de sa nouvelle équipe. « Leader offensif » selon Sport Express, « meilleur joueur du Dynamo » selon Kommersant, largement présenté comme titulaire inamovible et chouchou des supporters par le reste de la presse russe, Mathieu Valbuena a déjà répondu à une question essentielle : oui, il est toujours joueur de football avant tout, même si comme il l'avait admis peu de temps après sa signature, le Dynamo lui a offert « des conditions financières exceptionnelles » .

Valbuena régale ses coéquipiers du Dynamo Moscou


À Moscou, où il est logé dans l'un des quartiers chics et dispose d'une voiture avec chauffeur, l'ancien Marseillais a vite manœuvré pour se mettre entraîneur, coéquipiers, supporters et observateurs sportifs dans la poche : le 10 août, pour ses débuts dans le championnat russe, il touchait du bois contre le Spartak Moscou six minutes après son entrée, histoire de stimuler la chance. La suite ? Deux buts et cinq passes décisives en six matchs de championnat, une autre « assist » en Ligue Europa contre Omonia Nicosie, et un nouveau statut de leader technique du Dynamo, troisième du championnat après 9 journées. Son appendicite le 15 septembre ? Rien de plus qu'une péripétie lui ayant fait manquer quatre matchs. Probablement de retour contre le PSV Eindhoven en Ligue Europa, même s'il ne devrait pas disputer l'intégralité de la rencontre, Mathieu Valbuena a admis dans une interview pour Sport Express avoir été « agréablement surpris » par la qualité du championnat russe, citant le niveau du Zénith, du Spartak, du CSKA, mais aussi de Krasnodar, « où les joueurs ont une bonne maîtrise technique et une bonne lecture du jeu » .


Sa technique et sa lecture du jeu à lui, ses coéquipiers espèrent encore en profiter un certain temps : le plus souvent aligné derrière un, voire deux attaquants de pointe, Petit Vélo a déjà régalé trois fois Christopher Samba sur coups de pied arrêtés, et deux fois Kevin Kurányi. Sans compter un magnifique lob contre le Zénith et un coup franc direct contre Krasnodar pour étoffer son compteur but personnel. Suivi cet été par Valence et la Fiorentina, qui n'ont pas su ou voulu s'aligner sur les demandes marseillaises, ainsi que Queens Park Rangers et West Ham, qui n'ont pas séduit le joueur, l'international français était d'une certaine manière destiné à finir chez Vladimir Poutine : déjà en 2008, une offre de 18 millions d'euros avait été formulée à l'OM par le Zénith. Se sentant trop jeune pour s'exiler, Valbuena avait repoussé l'opportunité. Six ans plus tard, il a franchi le pas, histoire d'avoir les avantages - un dernier gros contrat - sans les inconvénients, à savoir une prise de distance rédhibitoire avec l'équipe de France. Difficile d'imaginer Valbuena enchaîner 40 sélections et trois compétions internationales sur les six dernières saisons s'il avait débarqué en Russie plus tôt. L'art du timing ? Il sera difficile de le nier si le numéro 14 du Dynamo Moscou emmène les siens très loin en Ligue Europa. Début de réponse contre le PSV...

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 minutes Ongenda débarque en Roumanie
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom