1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe G
  3. // États-Unis/Allemagne

USA/Allemagne : Pas d'arrangement

Modififié
0 11
Jeudi soir à 22h, les States joueront leur qualification face à l'Allemagne. Une rencontre qui fait déjà débat puisqu'un nul entre Teutons et Ricains assurerait aux deux équipes une place en huitièmes de finale. D'autant plus que les États-Unis sont coachés par... l'Allemand Jurgen Klinsmann, qui affiche 108 sélections et 47 réalisations sous les couleurs de la Mannschaft. Ce dernier avait d'ailleurs pour adjoint Joachim Löw lorsqu'il était la tête de la sélection allemande, de 2004 à 2006.

Ces données ont poussé l'actuel sélectionneur des USA à calmer le jeu concernant un hypothétique arrangement avec son homologue allemand en conférence de presse. « Je ne crois pas que notre équipe soit bonne pour jouer le nul, vraiment. A part si cela arrive dans les derniers instants de la rencontre comme face au Portugal. Les deux équipes veulent jouer ce match et s'assurer la première place du groupe. »

L'ex-buteur allemand, auteur d'un doublé en 1998 face aux États-Unis avec la Mannschaft, a notamment rajouté : « Les États-Unis sont connus pour tout donner lors de chaque match... On est habités par le fighting spirit. On a cette énergie, cette ambition de faire toujours du mieux possible lors de chaque rencontre. »

Le camp allemand s'est également exprimé sur la rumeur d'un possible arrangement entre les deux camps, Mats Hummels déclarant en conférence de presse : « Ce ne serait vraiment pas fair-play et injuste envers les autres équipes si un joueur venait à avoir de telles pensées sur le terrain. »

Pour l'Allemagne, il s'agira surtout de ne pas ramener à la vie les spectres du « match de la honte » de 1982. Après une ouverture du score de Hrubesch pour la RFA face à l'Autriche au bout d'une dizaine de minutes de jeu, les deux équipes avaient préféré faire tourner le ballon et conserver ce score, qui leur ouvrait à toutes les deux les portes du second tour du Mondial. VvdW
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Jack Morris Niveau : DHR
Si l'Allemagne nous sort une compo cohérente (càd avec Lahm sur le coté et Klose en pointe), les USA n'ont aucune chance de gagner.
Il aurait été drôle et savoureux qu'ils ironisent et disent clairement qu'il y a arrangement, qu'avec Klinsman et l'Allemagne, bah voilà, tout a été facile... Quelles langues de bois ! Si il y a score de parité à 20 minutes de la fin, on verra bien si le fighting spirit les habite !
Pas d'arrangement ? Je vais quand même aller voir à combien est la cote pour un match nul .
Monsieur dit Niveau : District
Bonjour,

Je ne comprends pas la polémique. Pour les deux équipes, une victoire assure la première place, une défaite peut mène à la disqualification, un nul assure la qualification (voire la première place). Et alors ?

Chaque équipe va jouer en 9-1. Si l'attaquant marque parmi les 9 joueurs adverses très bien. Et, cet attaquant va jouer les coups à fond. Sinon tant pis, tout le monde est content.

Et puis peut-être que cette tactique, va permettre à une équipe de marquer 3 but et que l'autre va tout donner pour revenir. Et que finalement, elle y arrivera... ou peut-être pas.

Finalement pas la peine d'arrangement pour que le score soit nul.

On verra ce soir en fait.
Note : 4
La collaboration avec les Allemands pour qu'ils assurent leur domination, c'est un phénomène loin d'être récent.
On ne négocie pas avec les Allemands.
ça serait peut être plus facile avec un pays frère comme ... je sais pas moi ... l'Autriche ?
Mais ça n'est jamais arrivé hein ...
anteouane Niveau : DHR
Les allemands ne s'arrangeront pas petitement, ils valent bien mieux que ça.
Non, une petite défaite 1-0 assure la seconde place du groupe. Il évitent ainsi les algériens qui auraient eu envie de leur crever les yeux, ils renvoient ensuite les impertinents belges à leur statut de hype éphémère, ils sortent l'Argentine en quarts (what else?), puis ils battent en demi les Pays-Bas qui vont quand même pas retourner en finale avec leur équipe de bourrins et de persos.
Et donc jusqu'en finale, ils évitent la moitié de tableau dantesque qui se profile avec le Brésil, la France, l'Italie (ou l'Uruguay), la Colombie et même le Chili!

Le logo appartient à Monaco
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 11