1. //
  2. // Pérou/Uruguay

Uruguay, la revanche d'une blonde

Les "gros" sortis, l'Uruguay s'affirme comme la favorite de cette Copa America, dont elle est la belle histoire. Un peu comme lors du dernier Mondial.

Depuis l'Afrique du Sud, entre cette bonne vieille Ligue 1, cette chère Champion's League, la Barça-mania et les cinq clasicos qui ont rythmé la saison espagnole, on l'avait un peu oublié. Contre l'Argentine, il s'est heureusement rappelé à notre bon souvenir: Diego Forlan est toujours l'un des joueurs les plus classes du monde. A lui seul, et quasi-uniquement sur coups de pieds arrêtés, il a totalement déstabilisé l'arrière-garde argentine, certes médiocre (Burdisso - Milito, pour ne pas les citer, ou comment l'Argentine peut-elle produire autant d'attaquants époustouflants, et aussi peu de grands défenseurs ?), mais quand même, il leur a mis la fièvre.

Boucles d'Or

Précision chirurgicale, prise de balle aussi gracieuse que gluante, centre instantané sur chandelle, passes dosées à la perfection, que ce soit au niveau du sens ou de la puissance, fixation à un contre trois, corner obtenu seul contre tous, Boucles d'Or leur a tout fait. Et comme pendant ce temps, Luis Suarez livrait un match d'attaquant presque parfait, la défense argentine a tourné complètement chèvre : alors qu'il n'a pas frappé une seule fois au but, le joueur de Liverpool a provoqué un milliard de fautes - dont au moins sept fois la même vu que ce con de Milito sautait à chaque fois -, cinq cartons jaunes et poussé Mascherano à l'expulsion. C'est simple, à eux deux, Forlan et Suarez ont fait autant de dégâts que Messi, Higuain, Agüero et Di Maria (puis Pastore et Tevez) réunis. Comme quoi, le talent ne fait pas l'efficacité, et encore moins l'intelligence de jeu. Car c'est bien une véritable leçon que les avants uruguayens ont donné à leurs homologues argentins, une leçon d'intelligence et de grinta, mais aussi d'humilité. Conscients de leurs limites, au courant qu'ils ne peuvent pas tout faire tout seuls, les deux combinent, appellent contre-appellent, fixent, libèrent l'espace, temporisent, et jouent toujours en complémentarité et bonne cohérence. Soit tout ce qu'il a manqué aux ouailles de Batista. Et qui aurait également pu manquer aux Uruguyens...

Le court-circuit d'Edison

Car c'est paradoxalement la blessure de (peut-être) leur meilleur joueur, en tout cas le meilleur uruguayen de la saison, à savoir Edison Cavani, qui a permis à la paire d'as de se retrouver en tête à tête. Auparavant, soit contre le Pérou lors du premier match de cette Copa America, Oscar Tabarez, l'entraineur des doubles vainqueurs de la coupe du monde, avait naturellement aligné son collier de perles (Cavanni - Forlan - Suarez) en attaque. Résultat ? Un partout, et un trio qui semblait avoir du mal à se comprendre. Forlan avait pour mission de prendre l'axe et de jouer les neuf et demi pendant que Suarez et Cavani se partageaient les ailes. Quelques belles combinaisons ont pu ainsi voir le jour, mais bon, rien de bien folichon. Contre le Chili, pour le deuxième match de poule, Tavarez a reconduit son trio offensif, mais a quelque peu changé ses plans: les trois compères sont alors soutenus par un milieu à quatre éléments, pour un 343 de derrière les fagots. Dans le détail, et pour ceux que ça intéresse, ce sont Vitorino central gauche et Lodeiro, milieu gauche dans le 433 contre le Pérou, qui ont respectivement laissé leur place à Coates, libéro, et Alveiro Perreira, placé ailier gauche dans ce 343.

Beaucoup de changements... pour pas grand chose au final, puisque le résultat fut strictement le même, que ce soit mathématiquement, un partout, ou tactiquement. Mais deux faits de jeu ont toutefois permis à Tabarez de trouver dans ce fatras la formule qui éliminera l'Argentine: le positionnement d'Alexis Sanchez, et la blessure de Cavani. De loin le plus dangereux des Chiliens, Sanchez décrochait régulièrement de son poste de deuxième attaquant pour venir aider au milieu. Du coup, l'Uruguay s'est adaptée ; d'une défense à trois devenue inutile contre le seul Suazo, la Céleste est (re)passée à une défense à quatre, avec le replacement de Caceres en latéral gauche et la montée d'Alvaro Pereira d'un cran. Ensuite, la mi-temps voyait Cavani, victime d'une entorse du genou, laisser sa place à Alvaro Gonzalez, un milieu latéral. Les choses étaient alors à leur bonne place : c'est dans ce 442 que l'Uruguay allait affronter, et vaincre, le Mexique (1-0), victoire qui lui permettait de finir seconde de son groupe derrière le Pérou et d'avoir le privilège d'affronter, et éliminer donc, l'Argentine en quarts.

Intelligence et grinta

Où l'on revient donc à la leçon distribuée par la paire Forlan - Suarez, leçon de collectif et de solidarité exemplaire. Du genre de celles qu'on montrerait dans toutes les écoles de football, si toutefois dans les écoles de football, on passait des mercredis après-midis à coller les gosses devant la télé en leur disant « alors regardez-bien les mioches, ça c'est Uruguay-Argentine, et les Uruguayens en bleu clair ils sont moins forts que les Argentins en bleu marine, mais ils vont gagner parce qu'ils sont plus collectifs et plus solidaires, et que l'union fait la force et que un pour tous, tous pour un et regardez-comme c'est beau, prenez-en de la graine les enfants, ok? Bon, on se revoit mercredi prochain, pour un nouvelle séance-vidéo, cette fois sur comment éviter les pièges de la célébrité, les Zahia et autres michetonneuses » . Mais une leçon de vice et de bétonnage en règle surtout. D'ailleurs, dans beaucoup d'écoles de football, leur tactique serait dite "à l'italienne" et vilipendée comme il se doit par tout amoureux du jeu digne de ce nom, bien entendu...

Reste que, grâce à leur courage, à leur plan de jeu, à leurs grosses couilles, et, il faut bien l'avouer, à un Muslera complètement en feu, les Uruguayens ont réussi ce qu'il y a de plus beau : éliminer plus fort que soi. Soit une Argentine plus talentueuse et plus brillante, mais donc un peu suffisante et sans doute trop riche de talents, comme le laisse à penser l'utilisation farfelue de Di Maria dans un rôle de 8 absolument pas fait pour sa mentalité d'ailier, et l'utilisation trop tardive de Pastore qui aurait semble-t-il pu être ce liant entre l'attaque et la défense qui manquait cruellement aux hommes de Batista. Plus limités et, histoire d'accentuer le trait, longtemps en infériorité numérique, les Uruguayens ont parfaitement su faire ce dont leurs prestigieux adversaires n'ont jamais compris l'utilité: quadriller le terrain, jouer intelligemment et en équipe. Au passage, bravo à Lugano pour avoir organisé tout son monde tel un chef de meute.

Le succès des crasseux

Alors ce n'est peut-être pas ce qu'il y a de plus spectaculaire. Quoique. Ce n'est peut-être pas ce qu'il y a de plus vendeur. Ca, c'est certain. Mais c'est peut-être ce qu'il y a de plus admirable. Oui, les Uruguayens sont plus besogneux, plus belliqueux et encore plus vicelards que les Argentins - faut le faire -, mais ils sont aussi plus malins, plus intelligents, et aujourd'hui plus heureux. D'autant qu'avec les éliminations du Brésil, de la Colombie et du Paraguay, au sein d'une Copa America qui prend des allures de cimetières des éléphants, ce sont maintenant eux les favoris. Il va leur falloir prendre la mesure de ce nouveau rôle ; il s'agirait de ne pas perdre ses bonnes habitudes, son sang froid, ni sa méthode. Car si le titre leur semble promis, il va falloir aller le chercher. Cela commence par cette demi-finale, où il conviendra de se méfier du Pérou, aussi surprenant que redoutable. Mais prendre son adversaire de haut n'est pas le genre de la maison. Le prendre à la gorge, en revanche...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Quand on évoque l'Uruguay, on ne parle pas de "grinta" mais de "garra", la fameuse "garra charrua"
"quasi-uniquement sur coups de pieds arrêtés"

Une phrase qui resume parfaitement la Copa America de Forlán. Pas terrible dans le jeu, maladroit comme jamais devant le but, mais terriblement classe et efficace sur coup de pied arrete.

Depuis le debut de la competition, le danger pour les adversaires de l Uruguay sont les coups franc et les corners, tous tires par Forlán.
Le meilleur Uruguayen vu la méforme de Forlan c'est quand même Suarez, pas Cavani, même sur la saison.


Super article sinon
Oui, super article !!

Bon, pour le titre de meilleur Uruguayen, je pense que tu trouveras bon nombres d'avis contraires au tien. Ramener Naples en C1 avec des buts venus d'ailleurs et une grinta ou "garra", selon strover, comme celle dont a fait preuve Cavani, ça marque les esprits. Probablement plus que le "simple" statut de nouveau joyeau d'Anfield.

Pour la première partie de saison de Suarez à l'Ajax, j'avoue ne pas pouvoir me prononcer. Mais je reste sur Cavani cette saison.

Après en terme de qualité et de talent, je place Suarez devant, qui s'inscrira certainement plus dans la durée que le Napolitain.
@strover : en Am Sud on emploie Garra un peu partout dans les pays hispanophones... les paraguayens ont leur "Garra Guarani", la Charrua que tu as cité, etc.
Grinta vient de l'Italien... me semble-t-il...
il y a 3 heures Crivelli à Angers 10
Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 6
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8