1. // Les restes du monde – Ce qu'il faut retenir

Urawa Red Diamonds bientôt champions, Elano superstar

Depuis l'épilogue du championnat japonais jusqu'aux play-offs en MLS en passant par le Maghreb et la grande kermesse qui se poursuit en Inde, toute l'actu à retenir des quinze derniers jours du football de club hors d'Europe, c'est ici.

6 5

L'équipe en forme

Japon

La saison 2014 se termine bientôt au Japon et c'est Urawa Red Diamonds qui vire assez largement en tête, grâce à une précieuse victoire 1-0 obtenue lors de son dernier match lundi sur la pelouse de Yokohama. À trois journées de la fin, la formation la plus populaire du pays (37 000 spectateurs de moyenne à domicile) compte 5 points d'avance sur son plus proche poursuivant, Gamba Osaka, qu'elle va recevoir samedi dans une ambiance surchauffée. Et pour cause : si victoire il y a pour les locaux, ils seront assurés d'empocher un second titre national après celui obtenu en 2006. Ce serait une belle récompense pour l'effectif le plus japonais de J. League, puisqu'il ne compte qu'un seul étranger, le Brésilien Marcio Richardes. La « finale » du championnat entre Urawa Red Diamonds et Gamba Osaka se dispute ce samedi à partir de 6h du matin, heure française. Avis aux lève-tôt…

Youtube

Le match qu'il ne fallait pas manquer

Tunisie

Le dernier Classico tunisien entre l'Espérance de Tunis et l'Étoile du Sahel s'est déroulé le 9 novembre. Il a vu la victoire de la formation tunisoise sur celle de Sousse, 1-0 avec le seul but de la rencontre inscrit par Chalali, bien aidé par la faute de main du gardien international de l'Étoile du Sahel, Aymen Mathlouthi. Le match a également été marqué par quelques heurts, en tribune et sur le terrain en fin de rencontre. Pour l'Espérance de Tunis, cette victoire était impérative pour ne pas se faire définitivement lâcher par l'actuel leader, le Club africain de Daniel Sanchez, qui l'a également remporté lors de son dernier match grâce à un penalty controversé. Au classement, après 10 journées, le Club africain compte 25 points, l'Étoile sportive du Sahel 22 points, le CS Sfaxien 18 points (1 match en moins) et l'Espérance de Tunis 16 points.

Youtube

Le derby du week-end

Équateur

Petit tour rapide par l'Amérique du Sud pour mentionner la victoire de Barcelona contre son éternel rival Emelec, à l'occasion du fameux Clásico del Astillero, qui oppose les deux formations de Guayaquil en Équateur. Il a eu lieu mercredi et s'est terminé sur le score de 1-0, avec un but inscrit en fin de rencontre par le goleador maison, l'Argentin Ismael Blanco. Tout y est,sur ce but : l'intensité du derby, la folie dans les tribunes, beaucoup de PQ, un commentateur fou, et même un certain Michael Jackson au départ de l'action. Parfait.

Youtube

La hype

Maroc

Retour au Maghreb pour rendre hommage à l'ES Sétif, qui a décroché l'autre jour la Ligue des champions africaine, le deuxième titre continental de l'histoire du club après 1988, et le premier pour le football algérien depuis 1990 et la victoire de la JS Kabylie. Ça n'a pas été facile pour l'ESS, qui a dû se défaire de deux coriaces adversaires congolais : d'abord le TP Mazembe de Patrice Carteron en demi-finale, puis l'AS Vita Club en finale (2-2 à l'aller en RDV, 1-1 au retour à Blida). L'objectif va être maintenant de rattraper le retard pris en championnat après cette longue campagne en C1. Sétif occupe actuellement la 13e place seulement, mais il a joué deux matchs de moins que la concurrence. S'il les remporte, il se replacera au pied d'un podium actuellement occupé dans l'ordre par l'USM El Harrach, le MO Béjaïa et le MC Oran.

La banane

Maroc

Ce n'est pas la grosse forme en revanche pour le Raja Casablanca ces temps-ci… Près d'un an après la belle Coupe du monde des clubs disputée à domicile, les Aigles verts vivent pour l'instant une saison très compliquée, avec une 9e place actuelle, un changement d'entraîneur et 5 points de retard sur le leader et grand rival Wydad Casablanca. Le prochain derby entre les deux équipes est programmé au 30 novembre et promet d'être épique…

L'action

Corée du Sud

La K-League Classic, du nom de la première division sud-coréenne, ne passionne pas les foules. Les affluences sont faméliques (à peine plus de 8000 spectateurs de moyenne par match) et le suspense inexistant puisque Jeonbuk Motors, qui a dominé toute la fin de saison, possède une avance telle que le titre est déjà assuré, alors qu'il reste encore 2 journées à disputer. Pour passer le temps, deux joueurs du club se sont amusés à refaire le coup du penalty tiré à deux, qu'avaient expérimenté (et manqué) Pirès et Henry avec les Gunners en 2005. Big up aux Brésiliens Leonardo et Kaio, les deux auteurs de ce coup de génie.


Le joueur du moment

Inde

On en est déjà à 9 journées disputées dans ce bizarroïde championnat indien nouvelle formule et la guest star qui s'en tire le mieux pour l'instant se nomme Elano. L'ancien international brésilien de 33 ans, passé notamment par Manchester City et Galatasaray, a inscrit 8 buts depuis le début de la saison et son équipe, Chennaiyin, a pris la tête du classement mercredi après une nouvelle victoire 3-1 face à Pune City, l'équipe de David Trezeguet (2 buts seulement pour lui jusqu'à présent…). Elano possède trois coéquipiers français, Bracigiliano, Bernard Mendy et Mikaël Silvestre, ainsi qu'un certain Marco Materazzi comme entraîneur-joueur.

Un Français dans le coup

USA

Les finales de conférence en MLS débutent ce dimanche, avec Los Angeles Galaxy opposé aux Sounders de Seattle à l'Ouest, et New York Red Bulls face à New England Revolution à l'Est. Pour enfin conquérir le titre, les Red Bulls savent qu'ils peuvent compter sur Thierry Henry, mais aussi sur l'autre Frenchy de l'effectif, Peguy Luyindula. Décevant en saison régulière et peu souvent titulaire, il a été le héros des demi-finales face à DC United en marquant deux buts, un à l'aller à domicile (victoire 2-0) et l'autre au retour à Washington (défaite 1-2). Henry et Luyindula, 72 ans à eux deux, sont en mission : conquérir l'Amérique.

L'insolite

Australie

4 matchs, 2 buts : voici le bilan bien maigre de David Villa en Australie. Prêté par son nouveau club de New York City FC au club partenaire Melbourne City FC, l'Espagnol a déjà fait son retour aux États-Unis pour préparer la saison inaugurale de la nouvelle franchise new-yorkaise, propriété de City Football Group (la holding des Émirats arabes unis qui possède Manchester City) et de Yankee Global Enterprises, qui gère la fameuse équipe de baseball du même nom. En attendant de se préparer avec ses nouveaux coéquipiers, Villa a servi de mannequin pour la présentation publique du maillot de NYCFC, qui ressemble évidemment fortement à celui porté par les Mancuniens…


Le coin des supporters

Colombie

Ce tifo a déjà pas mal tourné sur les réseaux sociaux, mais il mérite d'être remis à l'honneur. Realisé pour fêter l'anniversaire du Deportivo Independiente Medellín, il a été dévoilé avant le match comptant pour le championnat colombien face au Deportivo Cali. La bannière recouvre tout le stade Atanasio Girardot, portée par 40 000 spectateurs. Chapeau.

Youtube


Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Cool de voir ce qui se passe ailleurs ! C'est bizarre par contre le fait que le championnat japonais soit bien plus suivi que le sud-coréen, alors que ces 2 pays sont une référence au niveau foot en Asie.
Madridforever Niveau : Loisir
Quelle magnifique Tifo. De toutes les façons en matière de tifo les clubs sud américains n'ont rien a envier aux clubs européens.
jveux bien me lever a 6 h pour regarder me march decisif de j league mais je le regarde comment??
Richmond Barry Niveau : District
Pirès et Henry n'ont pas "expériementé" cette technique, elle leur a été inspirée par Cruyff (http://www.youtube.com/watch?v=GDoqv74egBM)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 5