1. //
  2. // 16e journée

United reste dans le coup

La bouche ouverte de Barton, la lenteur de Mertesacker et la poisse de Suarez ont animé un dimanche qui aura vu successivement les deux Manchester occuper le trône de leader.

Modififié
0 2
Barton donne rendez-vous

Il n’a pas été bon, à l’image de sa première partie de saison et a offert une passe cadeau à Carrick, qui a tracé droit devant pour doubler la mise au Loftus Road. Joey assume, avec fierté, sur son Twitter : « Le second but est pour moi. Ça arrive. C’est fait. Il faut tourner la page. Ne vous inquiétez pas, je sais prendre ma part de responsabilité dans tout ça. Donc à tous les rageux qui s’en réjouissent aujourd’hui : je serai de retour la semaine prochaine pour vous faire manger vos paroles. C’est ce que je fais de mieux  » . QPR reçoit mercredi prochain Sunderland. Ce sera forcément un peu plus simple.

Suarez claque des barres

Liverpool s’est amusé à Villa Park, face à des Villans orphelins de leurs attaquants Agbonlahor (suspendu) et Bent (blessé), sans saveur, toujours aussi empruntés derrière, malgré le gardien ricain Bradley Guzan qui avait les gants chauds. Le score (2-0) est flatteur, et aurait pu être bien plus lourd si Luis Suarez, qui a quand même de magnifique dents, n’avait pas envoyé un missile et un lob classieux sur la barre de Guzan. Avec cette cinquième victoire à l’extérieur, Liverpool recolle à Arsenal et au peloton des poursuivants des deux Manchester.

Le désastre Mertesacker

Face à une pile comme Agüero, qui n’a pourtant pas livré son meilleur match de la saison, ou face à Balotelli ou face à Silva ou face à Nasri, face à tout le monde en fait, le grand défenseur allemand a fait grand nigaud, subissant toute la rencontre chaque action, en retard sur tout, laissant tout le boulot à Koscielny. Déjà qu’Arsène n’est pas des plus armés en défense (Djourou s’est encore blessé), il ne peut pour l’instant pas compter sur l’international allemand, acheté 10 millions au Werder Brême, au joli contrat de 5 millions l’année. Ça fait quand même cher le tracteur, même de marque allemande.

Première colle réussie pour Tottenham

Après avoir eu l’impression de s’être fait voler à Stoke la semaine dernière, les Spurs ont fait le boulot contre un Sunderland faiblard, avec ses deux taulards (Bendtner et Cattermole), et peuvent regarder la période Boxing Day, qui leur avait particulièrement réussi l’an dernier, avec envie. Ils n’ont de toute façon pas le choix puisque que coach Harry Redknapp a ordonné à tous ses joueurs le profil bas pour célébrer Noël : « Plus de fêtes de Noël. Nous sommes trop occupés à jouer au foot S’ils ne savent pas se tenir, s’ils ne peuvent pas se passer d’un verre avec tout l’argent qu’ils gagnent, c’est qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond chez eux. Ce sont des privilégiés, ont de très belles carrières, des très belles vies. Ils peuvent continuer à bosser sur leur jeu et ensuite ils partiront en vacances cet été pour six semaines. Ne nous causons pas de problèmes à Noël. Je ne veux pas les voir sortir se faire une Christmas party  » . Et Redknapp de demander avec malice un coup de pouce de la presse : « Qu’est-ce qu’on risque ? La presse sera là à les attendre, quelqu’un sera en train de prendre des photos. Un joueur peut juste avoir les yeux fermés et pourtant on le prendra pour un mec bourré. On n’a pas besoin de ça  » . Messieurs les photographes, vous connaissez maintenant votre mission de fin d’année.

Résultats et Classement de Premier League

Par Ronan Boscher
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ok Mertesacker a pas fait un bon match, mais Djourou a multiplié les pertes de balle catastrophiques et les interventions approximatives. C'était plutôt lui le désastre dans la défense des gunners.

En tout cas, ce match a été un festival de maladresse offensive des deux côtés. C'est assez incroyable que ça ait fini à seulement 1-0
Dirty Harry en a tout de même dans le caleçon...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L'Invincible Porto
0 2