Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Leicester-Manchester United (0-3)

United enfonce Leicester

Sans étaler une grande maîtrise dans le jeu, mais avec suffisamment de réalisme, Manchester United n’a fait qu’une bouchée de Leicester (0-3). Les Red Devils, qui restaient sur trois nuls consécutifs, renouent avec le succès et restent au contact des premières places.

Modififié

Leicester 0-3 Manchester United

Buts : Mkhitaryan (42e), Ibrahimović (44e) et Mata (49e) pour Manchester United

Pour sa 2000e dans l’élite anglaise, Leicester espérait revivre une parenthèse enchantée le temps d’un match. Revoir, aussi, le panache, l’entrain et la folie de la saison dernière. Il n’en a rien été. Les Foxes ont logiquement subi la loi de Manchester United (0-3) et enchaîné avec un quatrième revers de rang en championnat. Une première pour un champion en titre depuis Liverpool en 1983. Et tandis que les renards flirtent dangereusement avec la zone rouge, la troupe de José Mourinho étire son invincibilité à quinze matchs d’affilée en Premier League. Surtout, elle reste dans le sillage des concurrents de devant avec seulement trois points de retard sur la troisième place.

Deux balles en plein cœur


Avec la conviction inébranlable caractérisant ces hommes qui n’entendent pas céder malgré l’horizon lugubre face à eux, Claudio Ranieri l’a martelé, promis même : « Nous nous battrons jusqu’au bout. » Pour cette lutte à mener contre les Red Devils, le manager italien doit encore se passer des services de Slimani aux avant-postes. Du coup, exit le schéma à deux pointes, et Vardy est chargé d’animer l’attaque avec en soutien Okazaki, tandis que Musa est titularisé à la place de Gray sur le flanc gauche. Côté mancunien, Smalling démarre d’entrée aux côtés de Bailly en l’absence de Jones. Carrick et Martial, eux, cèdent respectivement leur place à Mata et Rashford dans le 4-4-2 mis en place. Portés par le souffle du King Power Stadium, les Foxes débutent avec un engagement sans faille. Mahrez profite des largesses défensives adverses pour distiller à tout-va dans la surface. Sans trouver preneur.


Les soldats du Special One tentent tant bien que mal de donner de l’impulsion par l’intermédiaire de Pogba et Herrera. Malgré des séquences offensives décousues et un système guère convaincant, Rashford est tout proche d’ouvrir la marque sur un centre de Mata, mais sa reprise du plat du pied passe de peu au-dessus des cages de Schmeichel (23e). L’Anglais récidive quelques minutes plus tard et trouve une nouvelle fois sur sa route le portier danois, auteur d’un arrêt de toute beauté (35e). Deux avertissements sans frais avant que les balles atteignent leur cible en deux minutes. Mkhitaryan frappe le premier en profitant d’une erreur de jugement de Huth, et Zlatan l’imite dans la foulée en reprenant victorieusement un centre de Valencia. Le Suédois devient au passage le premier Mancunien à atteindre 20 pions toutes compétitions confondues depuis Van Persie en 2012-2013.

Mata porte l’estocade


La messe est déjà dite que Mata enterre un peu plus Leicester dès la reprise. Au terme d’une superbe combinaison avec Mkhitaryan, l’Espagnol punit froidement la fébrilité de l’arrière-garde adverse. King et Gray ont beau effectuer leur entrée, les Foxes n’y croient plus et s’époumonent dans le vide. Rashford (52e) et Mata (62e) sont d’ailleurs près de corser davantage l’addition, mais manquent de justesse. Qu’importe, le chemin de croix traversé par Claudio Ranieri se prolonge un peu plus. Et la lutte s’annonce éprouvante. Jusqu’au bout.

  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Romain Duchâteau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
    il y a 4 heures La réaction de Jimmy Durmaz aux attaques racistes 25 Podcast Football Recall Épisode 34 : La Russie accusée de dopage, l'Angleterre déroule et la révolution chez les Bleus Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais
    À lire ensuite
    Valence, ainsi va la chute