Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Man. United-Leicester (4-1)

United écrase le champion en titre

Grâce à trois buts sur corner en première période, Manchester a démonté un Leicester qu'on ne reconnaît plus (4-1). Les gauchers Blind et Mata ont brillé, alors que Pogba a marqué son premier but sous ses nouvelle couleurs.

Modififié

Manchester United 4-1 Leicester

Buts : Smalling (22e), Mata (36e), Rashford (40e) et Pogba (42e) pour Manchester United // Gray (60e) pour Leicester

Manchester United n'a pas toujours aimé les corners. Un certain lundi 30 avril 2012, c'est sur ce genre de coup de pied arrêté que son rival de City l'avait achevé, lui volant le titre de champion qui lui était promis. Kompany s'était alors élevé plus haut que tout le monde pour faire pleurer les Red Devils. José Mourinho aussi a quelques mauvais souvenirs du coup de pied de coin. Le mercredi 11 mars 2015, Luiz et Silva avaient terrassé son Chelsea grâce à deux buts marqués de la même manière. Ce samedi 24 septembre 2016, la pièce est cette fois tombée de l'autre côté. United et Mourinho ont enfilé le costume de bourreau et fait du corner leur arme ultime. Sur trois d'entre eux, ils ont fait trembler les filets. Et ont du même coup explosé Leicester, le champion d'Angleterre en titre.

Il faut dire que lorsqu'on a un tireur de la trempe de Daley Blind, c'est tout de suite plus facile. Et que lorsqu'on affronte des défenseurs complètement à côté de la plaque, c'est également moins compliqué. Mais c'est un fait : en s'appliquant sur les coups de pied arrêtés, MU s'est offert un large succès, avec le premier but de Paul Pogba en prime, qui le fait monter sur le podium avant les autres rencontres. Quant aux Foxes, douzièmes, c'est leur troisième défaite en seulement six journées. Retour sur terre.

Le déclic Smalling


Première nouveauté dans le système Mourinho : Rooney n'est plus là. Une fois n'est pas coutume, le Special One aligne une formation hyper offensive, avec un trio Pogba-Herrerra-Mata dans l'entrejeu, soit aucun milieu défensif de métier. Les jeunes Rashford et Lindgard entourent Zlatan, alors qu'Okazaki, pourtant double buteur cette semaine face à Chelsea, n'est pas titularisé côté Foxes. Au contraire, bien entendu, de Mahrez et Vardy. Puisqu'on est dans l'insolite chez les Red Devils, on voit Ibrahimović venir défendre comme un chien à proximité de sa propre surface... Mais que se passe-t-il ? Va-t-on avoir un Mou fair-play et un Manchester qui joue bien pendant qu'on y est ?

Bah ouais. Bien dans son match pendant 20 minutes, Leicester va couler en un quart d'heure. D'abord dominée, l'équipe de Mourinho s'en remet aux fondamentaux : les coups de pied arrêtés. Sur l'un d'eux, la belle patte de Blind trouve la tête du solide capitaine Smalling, qui transperce Zieler. Une ouverture du score qui fait du bien aux locaux. Ces derniers multiplient alors les occasions. Notamment une énorme frappe signée Pogba. Logiquement, United double la mise sur un délicieux mouvement collectif conclu par Mata. Ce même Mata adresse un service parfait à Rashford cinq minutes plus tard. Pendant ce temps-là, Blind réalise son deuxième assist sur le premier but de Pogba avec MU. 4-0 à la pause. Quelle folie.

La mort des Foxes


Mais où est passé le Leicester 2015-2016 ? Où s'est cachée sa sérénité si impressionnante ? À la rue sur chaque duel, les visiteurs sont totalement perdus devant des Mancuniens en chaleur, à l'image de Blind et Mata. La moue de Ranieri parle d'elle-même. L'Italien a beau remplacer les invisibles Mahrez et Vardy dès la mi-temps, la piqûre ne stimule personne. Hormis Gray, auteur d'une superbe praline en pleine lunette, histoire de sauver l'honneur. Sûrement très satisfait du résultat, Mourinho n'en demande pas plus à sa bande. Pour ce qui est du travail sur corner à l'entraînement, c'est terminé. L'essentiel est acquis.

  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 12:30 Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 24
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall
    samedi 18 août Leeds enchaîne 19