1. //
  2. // Bilan de la saison 2015-2016

Une saison de Liga sur les réseaux sociaux

Arbeola, Piqué, Guti, tels sont les grands acteurs de cette saison de Liga sur les réseaux sociaux. Un beau bordel, entre vidéos folles, tweets déterrés et une agression arbitrale originale.

Modififié
275 9

Août 2015


- Carlos Vela commence mal la saison. Alors que l’Athletic Bilbao écrase le Barça lors du match aller de la Supercoupe d’Espagne (4-0), l’attaquant mexicain félicite le club basque. Il a certainement oublié qu’il jouait pour la Real Sociedad, voisin et ennemi de l’Athletic.


- Eero Markkanen a fait un passage éclair au Real Madrid. La cause ? Un surpoids de 18 kilos qui lui a valu la résiliation de son contrat. Markkanen s'en est amusé sur Twitter, en postant un montage d'une photographie de lui le présentant le visage joufflu.


- Les fouilleurs de Twitter ont encore frappé en ressortant des tweets anti-catalan de Daniel Ceballos, joueur du Bétis.

Septembre 2015


- De Gea devait rejoindre le Real, mais une histoire de fax en a décidé autrement. Il reçoit donc une pluie de troll. Logique.




- Le Real et Bwin, un mariage qui fonctionne. Le club madrilène est même allé jusqu’à publier sur son compte Twitter officiel un message provoquant afin d’inciter les utilisateurs à parier : « Le Real va-t-il écraser Grenade ? Ajoute de l’émotion à ce match. »


Finalement, le Real gagne seulement 1-0. Tout ça pour ça.

- Abdullah Al Thani n’est pas un homme adulé à Málaga. Le propriétaire du club est souvent critiqué pour sa gestion. Il répond aux fans, avec une série de tweets improbable. On dirait une chanson de Lil Wayne.

Les notes du champion de Liga



Octobre 2015


- Le Real veut une nouvelle fois faire de la publicité… et se prend une vague d’indignation sur Twitter.


- Sergio Ramos et son sosie. Ça marche toujours.

Novembre 2015


- Les attentats de Paris ont bouleversé le monde du sport. Alors que des hommages magnifiques ont lieu sur tous les terrains, Carlos Herrera, journaliste espagnol, publie un selfie en prenant la pose devant le Bataclan. Twitter ne laisse pas passer ça, et nous offre quelques montages.



- Cet homme n’a pas vraiment apprécié les décisions de l’arbitre. Lors d’un match amateur en Andalousie entre CD Abes et Gabia CF, un joueur a frappé l’arbitre avec son sexe. C’est un carton jaune ou rouge une bifle ?


- Loïc Perrin convoqué en équipe de France, après le forfait de Sakho. Aymeric Laporte n’en peut plus et le fait savoir.

Décembre 2015


- Sergi Guardiola, rien à voir avec Pep, devait signer pour la réserve du Barça. Mais les chercheurs de Twitter en ont décidé autrement. Des tweets où le joueur insultait les Catalans et montrait son soutien au Real sont réapparus.


Résultat, son contrat est résilié par le club catalan. Mory Diaw aime ça.

Janvier 2016


- Des petits pas de danse après avoir gagné le Mondial des clubs. Par Dani Alves et Neymar.


Lors de cette finale, Messi a tranquillement fêté son but, en levant sa main vers la tribune pleine de supporters de River en guise d’excuse. Le génie argentin a ensuite expliqué ce geste : « Beaucoup de supporters de River ont fait un sacrifice pour voyager au Japon. Ils étaient tous plein d’illusions. Et c’est moi, en tant qu’Argentin, qui leur ai enlevé ce rêve. C’est pour ça que j’ai senti quelque chose de bizarre, et je me suis excusé. » La classe.

Février 2016


- Iker Casillas a commis quelques boulettes cette saison à Porto. Mais contre Benfica (victoire 1-2 de Porto), l’ancien gardien du Real a sorti un match extraordinaire. Et l’international espagnol en a profité pour remercier un utilisateur qui le félicitait. Sauf qu’un tweetos a décidé d’attaquer le gardien en affirmant que « quand il se chiait dessus, il ne publiait rien » . Ce à quoi Casillas a gentiment répondu « qu’il écrivait quand ça lui sortait des couilles » . Joli.


Apparemment, le gardien de Porto est radin. Alors que Piqué lui demande son pronostic sur la finale de la Ligue des champions, Casillas lui répond qu’ils la « verront ensemble en sélection, autour de frites et de boissons rafraîchissantes » . Mais le mari de Shakira n’en reste pas là, puisqu’il tweete : « Si c’est toi qui invites, ce sera un plus bel exploit que de gagner la Champions. » Comment dit-on punchline en espagnol ?

- Le journal catalan Sport affirme que Gündoğan va signer au Barça. La réponse du Borussia est superbe.


- Un journaliste catalan « espère que le vol du Real va avoir un accident » et crée une sacrée polémique.


Mars 2016


- Le fils de Cristiano Ronaldo n’en a rien à foutre que son père marque un quadruplé contre le Celta.


- Contre le Barça, Villarreal a crié au vol. Piqué aurait dû être exclu et José María Sánchez Martínez, l’arbitre de la rencontre, avait offert un penalty généreux à Neymar. Après la rencontre, Soldado a subtilement accusé l’arbitre de ne pas « avoir de couilles » .


- Samuel Garcia, joueur de Villarreal, a lui posté une photo de la manita de Piqué qui traînait, et qui aurait dû lui valoir un second carton jaune.


- Périscope, Twitter, Gerard Piqué maîtrise tout. Alors quand le Barça bat le Real au basket, il en profite pour se foutre de l’éternel rival dans une vidéo.


- Le défenseur du Barça poursuit lors d’un rassemblement de la sélection espagnole. Cette fois-ci, avec Casillas en invité. Piqué se moque du gardien en lui rappelant « le golazo qu’il lui a marqué lors d’un clásico » . Un gamin.

Youtube

Avril 2016


- Guti maîtrise les réseaux sociaux autant que la talonnade et aime le montrer. Après la défaite du Barça contre la Real Sociedad, l’ancien Madrilène y est allé de son tweet moqueur.


- Avril, c’est aussi l’annonce officielle de Karim Benzema quant à sa non-participation à l’Euro.


- Arbeloa continue sa petite guerre contre le Barça. « C’est difficile de gagner contre onze joueurs » , tweete le latéral en pré-retraite au Real. Un maître du troll.


- Dani Alves est fou. Après l'élimination du Barça contre l’Atlético en quarts de finale de la Ligue des champions, le latéral brésilien ne trouve rien de mieux que de publier une vidéo où il imite sa femme sur Instagram.

Mai 2016


- Javier Tebas, président de la Ligue espagnole, se fait incendier sur Twitter après ses déclarations affirmant « qu’il manquait un Le Pen à l’Espagne » .


- La femme de Marcelino, entraîneur de Villarreal, a décidé de foutre la merde sur Facebook après la victoire polémique de Gijón contre Villarreal. Trois points qui permettaient au Sporting de se maintenir lors de la dernière journée, le tout face à une équipe B alignée par le coach du sous-marin jaune. Mar García Tuero, originaire des Asturies comme son mari, s’est félicité « du travail accompli » , autrement dit, laisser Gijón en première division.


- Arbeola, encore une fois. Un journaliste accuse le frère du joueur du Real de faire du business avec Javier Tebas, le président de la Ligue espagnole.


L’ancien international espagnol se moque ensuite du journaliste, en publiant un tweet de son frère, qui affirme qu’il a vendu l’entreprise en question en 2011. Toujours aussi actif, Álvaro.


- David Barral, joueur de Grenade, s’est félicité de sa non-sélection en équipe d’Espagne en un tweet. Détente.




Par Ruben Curiel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Pour le message de Sport qui parle de Gundogan, ils disent que ce dernier aurait informer le Barça de son départ à City l'année prochaine.

Et "una imagen vale mas que mil palabras" il est mignon Samuel, mais sur son premier jaune Piqué n'avait même pas fait main.

Voilà.
Spartak Mort-Saoûl Niveau : District
Les réseaux sociaux, ce fléau... Ces espèces de querelles par "tweets" interposés sont d'un ridicule, avec un Gerard Piqué qui remporte la palme haut la main.
Ehrmantraut Niveau : Loisir
So Foot, désormais vous faites des articles réservés aux bilingues ?
Parce que, et je pense que ça va vous surprendre, tout le monde ne parle pas espagnol.
L'article a l'air super intéressant, mais malheureusement je ne parle pas l'espagnole.... Merci les mecs
Petite salope Niveau : Loisir
Tout le monde parle pas cette langue de merde
Message posté par Sonor75
L'article a l'air super intéressant, mais malheureusement je ne parle pas l'espagnole.... Merci les mecs


Pour Ceballos, en gros: "J'ai honte des sifflets qui couvrent l'hymne espagnol, une bombe devrait tomber sur ces gradins et buter tous ces chiens de catalans et de basques". (en référence à la finale de copa del rey).

Vraiment limite le type ^^
Pour celui avec le Real en octobre, à côté d'une photo-pub très limite de 3 petits africains habillés avec chacun un des 3 maillots merengues dans un décor savane, on lit:

"Ces enfants sont préparés à n'importe quel match cette saison, Quel est ton maillot préféré?"

Ce à quoi Hugo Sanchez rétorque froidement: "Avec ce que vaut un maillot, ces enfants se nourriraient pendant 6 mois. Regarder le salaire moyen dans ces pays. Entre quels mains est ce club??"
Message posté par Ehrmantraut
So Foot, désormais vous faites des articles réservés aux bilingues ?
Parce que, et je pense que ça va vous surprendre, tout le monde ne parle pas espagnol.


et moi je parle meme pas l'anglais.du coup a part le tweet de benzema j'ai rien compris )))
This is a very good post. Just wonderful. Truly, I am amazed at what informative things you've told us today. Thanks a million for that. live casino online
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
275 9