1. //
  2. // Histoire du football

Une petite partie de soule ?

Bien avant l'apparition du football, de ses règles et de ses institutions, les hommes aimaient déjà beaucoup les jeux de balle. En France, au Moyen-Âge, c'est la soule qui occupait les paysans pendant l'hiver. Un sport viril, parfois mortel, que certains essayent aujourd'hui de faire renaître dans une version moins violente.

Modififié
De tout temps, les hommes ont été attirés par le ballon. Bien sûr, il n'a pas toujours été fait de cuir, et longtemps les vessies d'animaux divers ont servi au divertissement des masses. D'après la FIFA, le plus lointain ancêtre du football est chinois. S'il s'agit certes d'un jeu de balle, Paul Dietschy, historien du sport français spécialiste de l'histoire du football, refuse de parler de lien direct entre ce jeu et notre football : « Au final, ce jeu est plus un jeu d'habileté : il s'agit de jongler et de faire passer une balle dans un cercle. Ça ressemble un peu au pok-ta-pok maya. Ce qui est intéressant dans ce jeu, c'est que ça prouve l'universalité de la balle dans le monde. Tous ces jeux ont un rapport plus ou moins lointain avec le football, mais il faut se méfier des interprétations hâtives. » Et ces jeux-là, ils sont nombreux, surtout lorsqu'on s'attarde sur l'histoire du Moyen-Âge en Europe. Les Italiens s'adonnent au calcio florentino, les Anglais jouent à plusieurs variantes du street football et les Français, quant à eux, participent à de grandes parties de soule, ou de choule, selon les régions. Mais alors, qu'est-ce que c'était que ce jeu ?

Églises et bagarre


Les premiers documents écrits relatant de probables parties de choule remontent au XIVe siècle, mais c'est au XVIe siècle que les écrits à son propos se multiplient. Il faut dire que ce jeu est à bien des égards une curiosité. « L'espace de jeu couvrait le territoire de deux ou plusieurs paroisses. C'est évidemment très vaste. Au XVIe siècle, le sire de Gouberville, un petit noble du Cotentin, disait qu'il fallait poursuivre la soule jusqu'à la mer » , explique Paul Dietschy. Pas de terrain, donc, mais également aucune règle et un but simple : « Les deux équipes se disputent la soule, ou la choule, qui est un petit ballon, une vessie de porc remplie de foin. On peut la prendre par tous les moyens et on doit aller la déposer à un point convenu, qui est bien souvent devant le portail d'une église. » Concernant les équipes, aucune règle en vigueur ne permet de vraiment déterminer des adversaires. Au final, ce sont bien souvent les membres de deux paroisses qui s'affrontent ou, plus rarement, des hommes mariés contre des célibataires. Immenses de par leur nombre de participants, ces parties de choule restaient rares, comme le rappelle Paul Dietschy : « On y joue souvent l'hiver au moment de mardi gras. D'abord parce que c'est la saison morte pour les paysans : il n'y a pas de culture, donc les travailleurs sont tranquilles, et on risque moins d’abîmer les récoltes en jouant. »

Si les historiens ont pu retrouver autant de documents évoquant la choule, c'est aussi parce que cette dernière était d'une violence inouïe. « Tous les coups sont permis, donc forcément, ça créait des problèmes. Il y avait souvent des morts. C'est d'ailleurs grâce à ça en partie qu'on a connu la soule. On a retrouvé plusieurs lettres de rémission qui demandaient au souverain de l'époque la grâce à la suite des crimes commis à la soule » , précise Paul Dietschy, qui explique toutefois que ce déferlement de violence irrégulier permettait au moins de régler les conflits entre villages voisins. Une analyse partagée par Jean-Philippe Joly, président de la Fédération des jeux et sports traditionnels normands et vikings : « Les jeux étaient plus liés à la convivialité, au partage et à une lutte contre la violence. Une fois dans l'année, on avait le droit de se taper dessus pour éviter de le faire les autres jours de l'année. Un village affirmait sa suprématie par rapport à l'autre, gardait la choule dans son village, puis remettait son titre en jeu l'année d'après. Il y avait un côté pacificateur malgré la violence. »

Interdiction et renaissance


Tout comme le calcio florentino en Italie, la soule finit par être interdite en France au XIXe siècle. « C'est un sport extrêmement bien documenté, dont on connaît d'ailleurs la date de fin. Les dernières grandes soules sont interdites par des préfets vers 1845. Au même moment d'ailleurs où on interdit les dernières formes de football populaire en Angleterre. On considère ces jeux comme des fauteurs de troubles à l'ordre public » , raconte Paul Dietschy. Seulement, dans certaines régions de France, dont la Normandie, la soule ne disparaît pas totalement et évolue. La tradition demeure, et le bouche-à-oreille familial fait naître chez Jean-Philippe Joly une idée pour le moins singulière. « J'ai toujours baigné dans ce sport. Avec des documents que me donnait ma grand mère, des photos, des textes, qui parlaient des derniers joueurs officiels de 1850. Mon arrière-grand-père y a joué, par exemple. Grâce à internet, j'ai cherché d'autres fous comme moi qui avaient le projet de remettre ce sport au goût du jour. » Avec beaucoup de patience et d'abnégation, Jean-Philippe Joly réussit à mettre sur pied des règles pour la choule normande. Restait encore à convaincre d'autres amoureux du jeu.

« En 2001, j'ai cherché partout et je suis tombé sur une journée en Normandie autour des jeux du Moyen-Âge. J'ai proposé aux organisateurs de lui amener mes nouvelles règles de la soule. La principale caractéristique, c'est de jouer sur la sécurité » , explique Jean-Philippe Joly, qui aimerait éviter d'avoir à envoyer des lettres de rémission à François Hollande. « En 2002, 2003, 2004, on a fait d'autres représentations avant de sortir des bals costumés pour aller vers le sport réel. À force de jouer, les règles ont évolué. On a commencé à jouer très sérieusement en championnat en 2007 et 2008. On avait à peu près 60 équipes. Ce n'est pas facile parce qu'on a très peu de subventions » , déplore-t-il aujourd'hui. Malgré ces difficultés financières, la choule normande continue d'attirer de plus en plus de joueurs de tous les âges, tous les sexes et tous les horizons, ce qui fait la fierté du président de la Fédération. « Nous, on fait jouer les 8 ans comme les 80 ans et on fait jouer les filles et les garçons en même temps. On fait jouer tout le monde à tous les niveaux. On s'en fout de prendre 15 à 0. On peut jouer de 10 heures du matin à 8 heures le soir. On peut faire jouer 500, 600 personnes. » Avis aux amateurs et à ceux qu'un petit test physique n'effraie pas.

Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


LaMainInvisible Niveau : District
Chez les scouts on appelle cela la sioule, et tout le monde y joue à ce que je sache. Ya des blessés parfois mais c'est correct, on fait ça entre potes, c'est bien cool
Youri Zidane Niveau : DHR
600 personnes,bonjour les cafouillage
delije mitrovic Niveau : Loisir
Article très intéressant qui démontre bien la place qu'à eu le sport en France à travers les siècles.. Et qui fait qu'aujourd'hui nous sommes une grande nation. Attention cependant Christian Jean-Piertre ne va pas apprécié cet article..un peu trop violent pour lui et comme il dit si bien: la violence c'est pas bien.
Chez les éclaireurs de France on y jouait et c'était parfois très sympa mais aussi parfois très violent , à se demander ce ques les moniteurs avaient dans la tête de nous faire jouer à ça.

je me rappelle d'une partie ou mon équipe était constituée d'une dizaine d'ados de 13-16 ans contre 50 gamins déchénés de 10-12 ans , ça avait été très violent avec beaucoup de casse des 2 côtés car on pouvait dégommer 2-3 gamins seuls lorsqu'on leur rentrait dedans avec de l'élan mais quand ils se mettaient en groupe à l'arret ces petits cons y allaient très forts, et nous ados on n'admettait pas de perdre contre des mioches donc on y allait très fort aussi.

C'est quand même des souvenirs assez singuliers de faire des parties à 50 ou on à beau slalomer entre 5 mecs, on finit toujours par se faire chopper , dans mes souvenirs ça ressemble plus à un rugby qu'à un foot.
Message posté par LaMainInvisible
Chez les scouts on appelle cela la sioule, et tout le monde y joue à ce que je sache. Ya des blessés parfois mais c'est correct, on fait ça entre potes, c'est bien cool


Exact, chez moi on a toujours dit la sioule. J'y ai laissé une dent, mon frère s'est cassé le bras, un pote c'était la clavicule... Mais j'en garde un bon souvenir. C'est surtout un bon défouloir, et de bonnes marrades en général
en picardie aussi on jouait a la choule,un village contre un autre,pas de limitation de joueurs dans un camp comme dans l'autre,le but,eclater un espece de tabourin,situé a 15 metres de hauteur mini,un sacré défouloir
il y a 3 heures Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 11
il y a 6 heures Le fils de Pelé retourne en prison 4 il y a 7 heures La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 18 il y a 8 heures Le beau geste de Boateng pour Nouri 8
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 12 heures Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 11 Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 9
Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12 Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14