Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // River Plate
  3. // Supporters

Une passion cousue de fil blanc (et rouge)

Hier, les supporters de River Plate ont fait une démonstration de leur puissance et de l’amour qu’ils portent à leur club en déployant le plus grand tifo du monde. Récit de cette journée historique.

Modififié
Une épaisse fumée s’échappe des immenses grilles installées depuis le début de la matinée dans le petit parc République Orientale d’Uruguay. L’odeur de saucisse grillée se répand dans l’atmosphère. En ce lundi férié, le quartier huppé de Recoleta est envahi par une horde rouge et blanche. Les fans chantent leur fierté, certains grimpent aux arbres pour avoir la meilleure vue, d’autres agitent leurs drapeaux. Les mélanges de vin et soda ou de fernet-coca circulent de main en main. Tous sont prêts à vivre un moment historique.

Cela fait neuf mois que ce projet a germé dans l’esprit d’une poignée de fanatiques millonarios. Il est enfin sur le point de voir le jour. Début 2012, le Frente Angel Labruna lance un appel insolite : ce groupe de supporters qui a dédié son nom au buteur historique de River Plate imagine la confection du plus grand tifo du monde et a décidé de réunir assez de tissu blanc et rouge pour relier l’ancien terrain du club, utilisé jusqu’en 1938, au Monumental, devenu cette année-là le théâtre des exploits millonarios.



Huit kilomètres de tissu

Au fil des mois, la bande d’illuminés a récupéré près de huit kilomètres de tissu (7829,74 m exactement, sur 4,5m de large), cousu à la main pièce par pièce. Ils ont réussi leur pari, entraînant dans ce rêve complètement fou des dizaines de milliers de passionnés, de la Quiaca (dans l’extrême nord de l’Argentine, à la frontière avec la Bolivie) à Ushuaia, tout au sud du pays. La fête s’annonce grandiose, d’autant que David Trezeguet (qui n’a pas marqué) et les siens n’ont fait qu’une bouchée de Godoy Cruz, la veille (5-0), mettant fin à une insupportable série de matches sans victoire dans leur antre du Monumental.

Sur le coup de 13h30, le signal est donné. Cela fait déjà quelques minutes que les fumigènes crachent des nuages rouges et que retentissent de gros pétards. Les pionniers de l’aventure ouvrent les barrières, se saisissent d’une des extrémités de l’immense tifo et se mettent en marche vers le quartier de Nuñez, tout au nord de la ville. Le Saint-Suaire - béni par le père Maxi de la Paroisse de San Marcelo de Don Torcutato - franchit la réplique du portique de l’ancien stade de la « Banda » .



Bientôt homologué par le Guinness Book


L’excitation et la sensation de prendre part à un événement historique se lit sur les visages de ces milliers d’hinchas invétérés. Perché sur le toit d’un immeuble et vêtu d’un maillot de San Lorenzo en guise de provocation, un énergumène subit les foudres des pèlerins millonarios sur la route du Monumental.

De retour parmi l’élite cet été, River Plate veut s’affirmer à nouveau comme « El Mas Grande » (Le plus grand) du pays. Voire du monde. Avec ce tifo, le club s’offre en effet le titre de détenteur du « plus long drapeau du monde » - qui devrait être homologué dans les prochains jours par le Guinness Book - en battant à plates coutures le record établi par 200 000 supporters de Rosario Central, qui avaient déployé un drapeau de 4.350 m de long, le 20 décembre 2009. Il paraît que les supporters de Boca Juniors sont restés bouche cousue face à ce défilé de « haute couture » .

Vidéo


Par Florent Torchut, à Buenos Aires
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier Podcast Football Recall Épisode 31: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses