En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Une marque de liqueur s’excuse auprès d’Harry Kane

Modififié
Les Portugais savent comment s’excuser.

Lors du match amical entre l’Angleterre et le Portugal à Wembley le 2 juin dernier (1-0), Bruno Alves s’est rendu coupable d’un très vilain geste sur Harry Kane. Les images de son high-kick dans le visage de l’attaquant de Tottenham ont fait le tour du monde. Et sur les nombreux ralentis montrant cette action, une publicité pour une marque de liqueur portugaise trône en arrière-plan sur les panneaux publicitaires.


Les équipes de communication de « Licor Beirão » ont tenu à s’excuser auprès d’Harry Kane dans une superbe vidéo. « Dans les derniers jours, ces terribles images ont été vues dans le monde entier. Mais ce que les gens n’ont pas vu, c’est que devant cette publicité pour notre liqueur, il y a un Portugais en train de mettre un high-kick à Harry Kane dans la tête. Mais nous ne voulons pas être associés à cette image. Alors on a voulu s’excuser auprès d’Harry en lui envoyant une bouteille de notre liqueur portugaise et une lettre d’excuses. »



« On te laisse avec une autre spécialité portugaise, qui cette fois ne te laissera pas de mal de tête. » Superbe. MF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1 il y a 1 heure Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 7
il y a 5 heures Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 13 il y a 6 heures Les lumières s'éteignent en Argentine 8
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24
À lire ensuite
Bastia allume Makelele