En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options

Une manif pour que Sánchez quitte Arsenal

Modififié
« Si tu t'es senti seul le 14 février, regarde jouer Alexis avec Arsenal et ça te passera. » Un des memes qu'on peut voir sur l'événement Facebook créé après la déroute des Gunners mercredi soir à Munich.


Seul buteur des Londoniens face au Bayern, Alexis n'a rien pu faire d'autre qu'assister à l'humiliation de son équipe. Et ses compatriotes chiliens en ont marre. Pour eux, Alexis mérite mieux que cela, et ils ont donc décidé d'organiser une manifestation le 1er mars prochain dans les rues de Santiago, la capitale chilienne.

Sur la description de l'événement, on peut lire : « Nous, les Chiliens, sommes fatigués de voir une de nos stars travailler toute seule pour que son équipe aille de l'avant. Nous ne voulons pas qu'il joue à Madrid ni qu'il retourne au Barça. La vérité, c'est qu'on se fout complètement de l'équipe où il joue, mais nous voulons simplement le voir lutter avec dix autres joueurs pour obtenir des résultats. Plus tout seul. »

Source : Facebook

Jusqu'ici, l'événement compte 5100 participants et 6800 intéressés.

On sait bien comment ça va les events Facebook : 5100 participants au départ, mais, finalement, on se retrouve à 10. AL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 17 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6