Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 2ème journée

Une Juve en couleur

Et le meilleur pour la fin. Après plus de 100 jours de vacances, revoilà la Serie A. Or, le long été a fait son effet : la Juve revit, le Napoli brille (encore), Milan cale, l'Inter et la Roma rament. Et Di Natale marque. Pour changer.

Modififié
Cela valait bien la peine d'attendre. Après près de trois mois et demi de trève, la Serie A fait son grand retour. Comment ? De la plus belle des manières, bien sûr. Des buts à gogo (35 en tout, meilleur départ depuis 1955), des surprises, des matches à rebondissements, des gros qui gagnent, des gros qui perdent : l'Italie peut à nouveau savourer son football. Et puisque pour cette première journée (deuxième, en fait), le classement n'est qu'anecdotique (ceux qui ont gagné sont en tête, logique), la Une va à la Juventus d'Antonio Conte. Non pas parce qu'il s'agit de l'équipe qui a gagné par le plus gros score de la journée. Mais parce que la Vieille Dame, en un été, semble avoir effectué un lifting digne d'une bimbo californienne. Nouveaux joueurs, nouveau stade, nouveau coach, public enthousiaste : le renouveau turinois est en marche, et le spectacle offert sur le pelouse d'un Juventus Stadium flambant neuf le confirme. Gare néanmoins à ne pas s'emballer trop vite. Les deux dernières saisons aussi, la Juve avait commencé fort, avant de s'écrouler une fois l'hiver venu. Même si ce coup-ci, un véritable vent nouveau a l'air de souffler sur Turin.

Les Milanaises à la peine

En ce week-end encore estival sur la totalité de la Botte, l'humeur est à la fête. Aussi bien dans les gradins, que sur les terrains. Premiers arrivés, premiers servis : le baptême de la saison offre un alléchant Milan AC-Lazio Rome. Trente minutes de folie à San Siro. Les Romains frappent deux fois par Klose et Cissé, les Milanais répondent du tac-o-tac par Ibrahimovic et Cassano. Avec un tel début, on aurait pu imaginer un scénario pyrotechnique pour la suite. Pas vraiment, en réalité. Le score n'évolue plus, et les deux formations se séparent en se serrant la pince, bien conscientes l'une et l'autre que ce point-là est un point de gagné, et non deux de perdus.

Le champion tenu en échec, c'est son dauphin, l'Inter, qui glousse. Mais le Renzo Barbera de Palerme est un stade hostile. L'an dernier, après avoir subi pendant une grande partie de la rencontre, la formation nerazzurra s'en était sortie grâce à un doublé d'Eto'o. Manque de bol, Fils fait désormais danser les foules en Russie. Alors, Milito prend la relève et y va de son petit doublé. Mais Palerme, qui a tant souffert pendant l'été (entraîneur viré avant que le championnat ne débute) se rachète une conduite et sort un match de folie. Miccoli remet son équipe dans le bon sens. Puis Hernandez. Puis Miccoli encore. Et Pinilla conclut avec une mirabelle en pleine lucarne. Le premier but de Forlan avec le maillot de l'Inter n'y change rien : l'Inter s'incline 4-3 en Sicile. La malédiction de la première journée continue. Voilà cinq ans que les interistes ne sont pas parvenus à gagner leur premier match.

La Juve et le Napoli en chœur

Si les choses sont plutôt difficiles pour le Milan AC et l'Inter, à quelques jours de leur entrée en Ligue des Champions, tout roule pour la Juventus et le Napoli. Les Turinois ont survolé la rencontre face à Parme, et se sont vengés de la rouste subie l'an dernier à domicile. Même score, mais cette fois-ci inversé : 4-1. Merci d'être venus. A noter les premiers buts sous le maillot blanc et noir de Lichtsteiner et Vidal, et la pépite de Marchisio : un lob en plein extension sur un service "xaviesque" d'Andrea Pirlo. Pirlo, Buffon, Del Piero, excusez la classe.

Cela va tout aussi bien du côté du Napoli de Mazzarri. Après une première mi-temps difficile sur le terrain de Cesena (ouverture du score de Lavezzi, égalisation de Guana), les Napolitains se sont déchaînés en seconde période, avec des buts de Campagnaro, le miraculé, et de Hamsik, le crêté. La meilleure façon de répondre à la victoire 3-0 de Manchester City, son adversaire mercredi soir en Ligue des Champions. En parlant de C1, l'Udinese ne la jouera donc pas, mais a au moins réconforté ses tifosi avec un joli succès chez les giallorossi de Lecce (0-2). Ce n'est presque plus la peine de le préciser : Di Natale a scoré. Et Alexis Sanchez, ça va mieux sa jambe ?

La Roma tombe, la Fiorentina vole

La grosse surprise de la journée vient pour sa part du stadio Olimpico de Rome. Comme pour la Juventus, tout était prêt pour la fête de la nouvelle AS Roma : new président américain, nuevo entraîneur espagnol, nuovi joueurs de tous les horizons : Cagliari devait servir de victime sacrificielle pour honorer cette nouvelle ère. Mais visiblement, quelque chose ne tourne pas rond au royaume de Totti. Après avoir été éliminés de l'Europa League, les giallorossi ont également débuté leur championnat par une défaite. La faute à Daniele Conti et ses potes. Le capitaine des Sardes a visiblement du mal à régler son Œdipe : sur les 16 buts qu'il a inscrit en Serie A lors des trois dernières saisons, 5 l'ont été face à la Roma de papa Bruno. La Roma perd 2-1. Luis Enrique a du pain sur la plancha.

Dans les autres rencontres, la Fiorentina de Mihajlovic s'est imposé 2-0 face à Bologne. C'est Gilardino qui a ouvert le compteur-but de la Viola, d'un superbe coup de tête. Et pendant ce temps, à Marseille, on ne trouve pas le chemin des filets. Comme à Catane, où l'équipe désormais coachée par Montella a été incapable de créer du jeu face à Siena, offrant le seul 0-0 de la journée. Triste. D'autres matches nuls, moins tristes, à Gênes et à Vérone. Le Genoa a été tenu en échec par l'Atalanta, qui n'est donc plus qu'à cinq points de la barre du zéro, tandis que le Chievo s'est fait surprendre par le promu Novara. Mené 2-0 après 24 minutes de jeu, le nouveau petit poucet du Calcio est parvenu à revenir au score, montrant ainsi de quel point il se chauffe. Oui, la Serie A est lancée. Bien lancée. Il était temps.

Les résultats complets :

Milan - Lazio 2-2

Ibrahimovic 29', Cassano 33' / Klose 12', Cissé 21'

Cesena - Napoli 1-3

Guana 24' / Lavezzi 3', Campagnaro 67', Hamsik 87'

Juventus - Parma 4-1

Lichtsteiner 17', Pepe 58', Vidal 74', Marchisio 83' / Giovinco 92'

Roma - Cagliari 1-2

De Rossi 96' / Conti 68', El Kabir 93'

Genoa - Atalanta 2-2

Veloso 6', Mesto 55' / Moralez 8' et 43'


Catania - Siena 0-0

Chievo - Novara 2-2

Pellissier 8', Théréau 24' / Marianini 27', Paci 86'

Fiorentina - Bologna 2-0

Gilardino 20', Cerci 47'

Lecce - Udinese 0-2

Basta 2', Di Natale 16'

Palermo - Inter 4-3

Miccoli 48' et 86', Hernandez 54', Pinilla 88' / Milito 33' (sp) et 51', Forlan 92'


Eric Maggiori

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17
À lire ensuite
L'équipe-type du dimanche