Une joueuse s’agenouille pendant l’hymne américain

Modififié
73 42
Un soutien au Black Lives Matter.

Megan Rapinoe n’a pas peur de prendre position. L’ancienne joueuse de l’Olympique lyonnais a fait parler d’elle dimanche soir. Le milieu de terrain de trente et un ans s’est agenouillé pendant l’hymne national qui précédait le coup d’envoi du match opposant son équipe des Seattle Reign au Chicago Red Stars. L’internationale américaine a expliqué ne pas s’être levée pour soutenir Colin Kaepernick. Le quaterback des 49ers a refusé trois fois en deux semaines de se lever pendant The Star Spangled Banner, pour protester contre l’oppression de la communauté afro-américaine : « Je ne vais pas afficher de fierté pour le drapeau d’un pays qui opprime les Noirs. »

Après la rencontre, Megan Rapinoe a déclaré que son geste était intentionnel : « Selon moi, la manière dont il est traité et la manière dont beaucoup de médias couvrent cette histoire est dégoûtante. Étant homosexuelle aux États-Unis, je sais ce que cela signifie de ne pas voir vos libertés protégées. (…) Il est important que des Blancs soutiennent les Noirs. »


Un geste symbolique mais engagé. MA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

FourFourTwo Niveau : Loisir
il y a pas à dire, le foot féminin ça remplis les stades !
Et elle a bien raison, si ca lance un mouvement de soutien a Kaepernick qui en prend plein la gueule depuis deux semaines, c'est une très bonne chose
Cantona que l'amour du jeu Niveau : CFA2
Quelle perte de temps...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le go fast de Gunter Jacob
73 42