Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // CAN 2008 féminine
  2. // Genoveva Anonma

Une joueuse accusée d'être un joueur

Modififié
La Guinée équatoriale, pays hôte de la CAN 2015, avait déjà organisé la version féminine de la compétition en 2008. À cette époque, Genoveva Anonma, l'internationale guinéenne de Potsdam, était âgée de 19 ans. Auteure de six buts, elle avait été élue meilleure joueuse de la compétition.

Une joie de courte durée, puisque, dans la foulée, elle avait été accusée d'être un homme. Ce lundi, Anonma a confié à la BBC qu'elle avait alors été forcée de se déshabiller devant les membres de la CAF (Confédération africaine de football). « Je ne sais pas comment cela se passe d'habitude, mais ils m'ont accusée d'être un homme. Parce que je suis plutôt énergique et très puissante, ils disaient que c'était impossible que je sois une femme. Et ils n'ont réalisé aucun test en hôpital. J'attendais qu'ils m'appellent pour m'emmener dans un établissement médical, mais ils ne l'ont jamais fait. J'ai dû enlever mes vêtements, devant des membres de la CAF. J'étais bouleversée, le moral au plus bas, j'ai pleuré… Mais finalement, j'ai réussi à dépasser cette épreuve. Même si personne ne s'est excusé. Personne » a-t-elle raconté.


On s'excuse pour eux, du coup. GC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 10
Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 9
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom