En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Real Madrid-PSG

Une histoire française

Au-delà d'une affiche incroyablement excitante qui se suffit à elle-même, la double confrontation entre le PSG et le Real Madrid sera l'historique point de rencontre de destins français.

Modififié

Ce mercredi soir sur les coups de 23h, et davantage encore dans trois semaines, supporters, simples spectacteurs et médias auront leurs héros, leurs coupables, leurs martyrs. La réalité que vont nous offrir le plus grand club au monde et le Paris Saint-Germain dépassera forcément la fiction que pronostiquent nos imaginaires. Car sous les artifices, les noms à qui on accole des millions comme s'ils faisaient partie de leur patronyme, les maillots maltraités par les sponsors, il y aura des hommes qui croiseront des sourires et des pleurs qui ne se simulent pas. Parmi eux, quelques grands symboles français de ces vingt dernières années qui ne pourront pas gagner ensemble.

Mbappé et Benzema sur un même terrain


Il y a toujours une première fois. Le monde a appris à connaître Kylian Mbappé il y a tout juste un an, à force de voir un gamin répondre toujours présent à des rendez-vous où il n'était pas convié. Au temps bien particulier du football, c'est déjà une éternité. C'est dans une nouvelle peau qu'il foulera la pelouse du Santiago-Bernabéu, celle d'une véritable star qui met sur le banc des joueurs qui ont déjà caressé les plus grands trophées. L'ancien Monégasque a beau être champion de France en titre et demi-finaliste de la dernière Ligue des champions, c'est pourtant là son premier grand rendez-vous, celui dont on attend qu'il l'honore, où la surprise ne lui sera d'aucun secours, où il revêtira l'habit de lumière.


En face de celui qui sera peut-être le plus grand joueur français de la prochaine décennie se dressera celui qui a sans doute été le plus grand de celle-ci. Karim Benzema n'est pas mort. Mais, après plus d'un septennat d'élégant soldat à la Casa Blanca, ses signes de vie commencent à s'estomper. La France a admis qu'elle pouvait faire sans lui, l'impitoyable Madrid semble elle aussi – on l'a dit tant de fois – le pousser vers la sortie. Il y a des occasions qu'il ne faut pas rater. Celle d'un possible dernier baiser à la France sous la tunique blanche n'a jamais paru aussi belle. Mbappé et Benzema sur un même terrain, c'est une photographie du mouvement inarrêtable du football hexagonal. Quand le Gone a quitté la France, le PSG n'était plus rien sur le continent européen et Lyon n'était pas assez.


Et nul n'imaginait alors que Zinédine Zidane se façonnerait un second destin aussi incroyable que le premier, demeurant le meneur de jeu du football français au bord d'une ligne de touche. Le 6 mars au soir, il connaîtra peut-être la première impasse de sa nouvelle vie. Ou il perpétuera une fois encore la légende.

Un club


À l'heure où les bookmakers font d'un Paris Saint-Germain bodybuildé le favori de l'instant, l'histoire écrasante du Real Madrid confère indiscutablement dans les têtes un immense avantage aux hommes de Zidane. Le PSG l'a déjà emporté sur tous les terrains où il pouvait vaincre. Les transferts, les stars d'aujourd'hui, celles de demain : aucun club au monde n'est aujourd'hui en mesure de lui faire baisser les yeux. Mais il demeure un jardin d'Éden où on l'attend maintenant plus que jamais, que Paris observe sans cesse d'un peu plus près avant de le voir se dérober chaque saison comme un mirage. « Rêvons plus grand » , clame le slogan. Le temps du réel est désormais nécessaire. Il ne faut plus envoyer du rêve, mais un message. À la France, à l'Europe et à ses monstres sacrés qui méprisent autant qu'ils craignent ce PSG. Car, si cette année encore, la porte devait se fermer brutalement, la corde du rêve ne tiendrait plus. Et l'accélérateur de destinée qu'est le Paris Saint-Germain s'enrayerait face aux fixations de l'histoire.


Le club de la capitale a déjà assez payé pour apprendre. Il s'est octroyé le droit de gagner, sans doute plus que n'importe qui. Alors, il a le devoir de ne pas échouer, même face au double tenant du titre, même face au Real Madrid. Sinon, il devra se réinventer, repenser davantage l'institution que les noms. Ils sont déjà sur le terrain. Quoi qu'il advienne, quand le football français de ces vingt dernières années et celui des dix prochaines se salueront ce mercredi soir sous la musique étoilée, il faudra profiter de l'instant, mais aussi contempler l'époque. Car, de Benzema à Mbappé, de Varane à Kimpembe, de Zidane au PSG, des destins s'écrivent sous nos yeux.

Par Chris Diamantaire
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 15:35 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3 jeudi 15 février 151 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 3
il y a 5 heures La panenka ratée de Diego Castro en Australie 5 Hier à 23:25 Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement Hier à 23:23 Suivez SoFoot.com sur Facebook Hier à 21:45 Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom