1. //
  2. // École de foot

Modififié
3 2
La Fédération sportive française la plus aisée ferait-elle de la discrimination ? La Ligue des droits de l’Homme (LDH) commence à le croire. D’après une enquête publiée sur le site Rue89, la 3F demanderait des éléments bien particuliers pour accéder aux demandes d’inscription d'enfants étrangers dans un club de foot.

Le secrétaire de la LDH, Dominique Guilbert, explique : «  La FFF exige des enfants étrangers hors Union européenne, via les Ligues régionales, la production d’une attestation de résidence de plus de cinq ans, qui n’existe pas en droit français.  » Autant demander à un aveugle de présenter un certif’ d’acuité visuelle.

Sur l’autel de la lutte contre «  le trafic des jeunes joueurs étrangers  » , la Fédé réclame donc un papelard qui n’existe pas. Ce comportement n'est pas hégémonique pour autant. L’enquête précise que la Ligue d’Île-de-France, par exemple, n’est pas aussi pointilleuse et se soucie uniquement du fait que l’enfant vive sur le territoire depuis deux ans et y soit scolarisé. Épinglée pour l’utilisation de ce règlement, la Fédération d’athlétisme avait immédiatement changé ce point de détail.

L’auteur de l’enquête précise que la FFF n’a pas souhaité réagir. PG
Modifié

tous des c*nnar*s ces vieux croutons!
y'en à marre d'être dirigé partout, dans toutes les instituions par des vieux grabataires qui ne connaissent rien à la réalité de la vie et qui ne pense qu'à assurer le confort de leur gros postérieur plein de rides
PSG - Ribéry Maurice-Belay, au fond du seau
3 2