Une espionne de Domenech fait le buzz

0 0
Sur StreetPress, Laurence Cuvillier revient sur le quiproquo qui a fait d'elle l'espionne de Domenech dans la presse mexicaine. La journaliste française qui ne connait rien au foot, est devenue malgré elle celle qui fait et défait les carrières des joueurs au Mexique.

Laurence, tu te retrouves dans un sacré quiproquo. Tu peux nous raconter ton histoire?

En fait, je suis une journaliste installée au Mexique et France 24 me demande de faire des sujets sur l'équipe de foot mexicaine en prévision de la Coupe du Monde. Donc je vais à une conférence de presse de la fédération de football en traînant les pieds, dans le Clairefontaine mexicain. Et quand la conférence s'arrête, je vois que tous les journalistes me regardent. Je commence à ranger mes affaires, et là, j'lève la tête et je vois plein de journalistes autour de moi qui me demandent mon nom, me tendent des micros et me posent des questions techniques sur l'équipe de France !

La panique quoi ?

Oui, j'm'en sors comme je peux avec des bribes d'infos, mais vraiment c'était misérable! Le foot c'est pas du tout mon truc! Je leur parle de El Chicharito Javier Hernandez, un joueur qui ne fait pas trop de vagues, parce qu'un journaliste m'avait parlé dans la journée de son grand-père qui avait marqué contre la France au Mondial 1954.


Comment tu as appris que tu étais dans les journaux mexicains ?

Je rentre chez moi, j'étais pressée d'oublier tout ça. J'ouvre les page Internet des quotidiens mexicains et je vois en Une de El Universal (le Le Monde mexicain, ndlr) "El Chicharito fait peur à la France": La France ça voulait dire moi en fait! Puis je reçois des mails d'amis « Tiens je t'ai entendu à la radio! Qu'est-ce que tu foutais à parler de foot !? » . Un ami me dit qu'il m'a vu sur ESPN, et je pense que je suis aussi passé sur Fox Sports. A la fin de la journée je me suis googlelisée et il y avait plus de 60 entrées. Quelques journaux avaient titré « une espionne française parmi les journalistes mexicain » .

La suite sur StreetPress...
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0