Une deuxième main de Dieu

0 0
« Maintenant, c'est moi qui ai la main de Dieu » a déclaré Luis Suarez, l'attaquant qui a sauvé la sélection uruguayenne en provoquant un penalty dans les dernières minutes de la prolongation que le Ghana n'a pas réussi à transformer. « Cela valait la peine d'être expulsé comme ça. Ce fut compliqué et difficile » ajoute-t-il.

Rappel des faits : 1-1, 120e minute, coup franc pour le Ghana. Cafouillage dans la surface, Muslera est à la rue, Suarez sauve une première fois sur sa ligne, puis Adiyiah propulse le ballon d'un tête puissante vers les buts de la Celeste et là, Luis Suarez repousse le Jabulani avec les deux mains. Carton rouge, Penalty. Gyan Asamoah envoie sa frappe sur la transversale. L'Uruguay gagne le match aux tirs aux buts.

Suarez explique ce geste ultime: « C'était la seule chose à faire. Avec la tête, j'aurais peut-être pu la sortir mais comme j'avais mon corps à dernière la ligne de but, il me restait plus qu'à mettre les mains. Je me suis fait expulsé parce que, à ce moment, il n'y avait plus d'autres issues et par chance, le Très-Haut nous illumine. »

L'arrêt de Luis Suarez, le plus beau de ce Mondial?

TL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0