Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Le point quotidien

Une dernière journée folle sur le marché des transferts

Kilian Mbappé à Paris, l'Olympique de Marseille qui trouve son fameux « grand attaquant » , Serge Aurier à Tottenham, Alex Oxlade-Chamberlain à Liverpool, Ross Barkley qui plante Chelsea sur le fil, Nicolas de Préville à Bordeaux ou encore Moussa Maazou à Lens. Comme à son habitude, la dernière journée de mercato a été mouvementée.

Modififié

Le gros gros coup du jour


C’était attendu, c’est désormais officiel, Kylian Mbappé rejoint le Paris Saint-Germain. Maîtres en négociations, Antero Henrique et Nasser Al-Khelaïfi ont réussi le double exploit de convaincre le futur Ballon d’or programmé de rejoindre Paris tout en faisant un bras d’honneur au fair-play financier en obtenant de l’AS Monaco un prêt avec une option d’achat de 180 millions d’euros. Option qui sera bien entendue levée et écrite dans les comptes parisiens de l’an prochain. Des sommes qui laissent de marbre Mbappé, qui préfère s’offrir son premier but en équipe de France face aux Pays-Bas.



Le « Grantatakan » du jour


C’était le feuilleton de l’été du côté de Marseille. Et du point de vue des rebondissements, cela n’avait rien à envier à Plus Belle la Vie. Stevan Jovetić ? Diego Costa ? Carlos Bacca ? Moussa Dembélé ? Eh bien non, le « grand attaquant » promis par le président de l’OM, Jacques-Henri Eyraud, sera donc : Konstantínos Mítroglou, international grec, 29 ans, seize buts en Liga Nos la saison dernière avec Benfica. Coût de l’opération ? Entre quinze et vingt millions d’euros. Cher pour le remplaçant de Valère Germain.




Les revenants du jour


Visiblement, l’agent de Papy Djilobodji a perdu de sa superbe. Après avoir réussi l’exploit d’envoyer son joueur à Chelsea en 2015, où il ne jouera que 59 secondes, puis l’exploit encore plus grand de le revendre 9,5 millions à Sunderland un an plus tard, l’agent de l’ancien Nantais a été moins inspiré puisque le Sénégalais débarque en prêt à Dijon.

Peu utilisé à Stoke City, Giannelli Imbula a été prêté une saison à Toulouse. Un bon coup pour les Toulousains si Giannelli retrouve le niveau qu’il avait sous Marcelo Bielsa à l’OM. Sinon, il pourra toujours muscler son jeu aux côtés de Yannick Cahuzac.


Lui aussi a tenté sa chance en Angleterre, lui aussi s’est raté. Résultat, comme ses copains, Nampalys Mendy rentre en France puisqu'il a été prêté par Leicester à Nice, où il évoluait encore il y a un an. Retour vers le passé.


Idem pour Wahbi Khazri, prêté par Sunderland au Stade rennais qui espère que le Tunisien l’aidera à obtenir sa première victoire en Ligue 1.

Lui n’évoluait pas en Angleterre, mais au Standard de Liège. Peu importe, Matthieu Dossevi revient lui aussi en France où il est prêté au FC Metz. Histoire d’aider Nolan Roux a enfin dépasser les dix buts en Ligue 1.


Les fuyards du jour


Sur la liste des transferts depuis l’arrivée de Dani Alves au Paris Saint-Germain, Serge Aurier a dû attendre l’obtention de son visa pour pouvoir s’envoler à Tottenham contre 25 millions d’euros. Le choix du cœur.


Après avoir enrôlé Dalbert, l’Inter arrache une autre pépite à notre chère Ligue 1. Le jeune Caennais de 19 ans, Yann Karamoh, débarque à Milan où il est prêté durant deux saisons avec obligation d’achat. Espérons pour lui que sa carrière milanaise ressemble plus à celle de Youri Djorkaeff qu’à celle de Jonathan Biabiany.


Visiblement trop technique pour Bruno Génésio, Sergi Darder retrouve son club formateur, l’Espanyol Barcelone, où il est prêté avec option d’achat de huit millions d’euros. Le dernier geste de l’Espagnol en Ligue 1 sera donc un carton rouge face à Bordeaux. Dur pour le seul homme à avoir effacé Thiago Silva dans l'Hexagone.

Prêté la saison dernière à Toulouse, le Parisien Odsonne Edouard est cette fois-ci prêté au Celtic. En Écosse, l’attaquant de 19 ans pourra composer un duo de joueurs formés au PSG en compagnie de Moussa Dembélé. De quoi se venger du club parisien lors du match de Ligue des champions qui arrive.



Les fidèles du jour


Courtisé par plusieurs clubs européens comme Hoffenheim ou l’Inter, le milieu de terrain Tanguy NDombele (20 ans) a préféré rester en Ligue 1, qu’il a découverte il y a quelques semaines avec Amiens. Résultat, le futur international espoir s’est engagé à l’OL. Le prix ? Un prêt payant de deux millions d’euros suivi d’une obligation d’achat de huit millions d’euros. Encore une combine pour esquiver le fair-play financier, n’est-ce pas Jean Mi-Mi ?

Lui, l’étranger il connaît, et il n'aime pas. Non désiré par Rudi Garcia, Rémy Cabella a donc préféré rester en France et rejoint en prêt l’AS Saint-Étienne. En même temps, quelle idée de marquer face à l’AS Monaco alors que l’OM avait prévu de se faire dépouiller.


Meilleur joueur lillois du début de saison, avec ses deux bijoux, Nicolas de Préville n’était pourtant pas apprécié du gourou Marcelo Bielsa. Tant pis pour l’Argentin, l’ancien Rémois est parti apporter du bonheur aux Girondins qui ont tout de même lâché dix millions pour lui.


Une arrivée est souvent synonyme de départ. Résultat, Thomas Touré quitte la Gironde pour rejoindre Angers contre 1,7 million d’euros. Après Crivelli, Angers continue donc ses soldes du côté de Bordeaux.


Et sinon en France...


Lille s’est séparé de ses lofteurs Julian Palmieri, Marko Baša, Junior Tallo et Lenny Nangis. « Lofteurs move around » .

Amiens se renforce en vue de son opération maintien : Nathan (Chelsea), Bongani Zungu (Vitória Guimarães) et Lacina Traoré (AS Monaco). Lacina Traoré ? Pourquoi pas.

En galère depuis le début de saison, le RC Lens peut respirer, Moussa Maazou débarque de l’AC Ajaccio. Et si c’était lui le sauveur ?

Les champions d’Europe du jour


La Lazio a trouvé le remplaçant de Baldé Keita en la personne de Nani. Plus vieux, plus lent et plus souvent blessé que le Sénégalais, l’ancien ailier de Manchester United est du coup bien moins cher (prêt avec option d’achat de 8 millions d’euros contre 30 millions). Au moins, la Lazio ne se le fera pas voler par l’AS Monaco celui-là.

Arrivé l’été dernier au Bayern Munich, Renato Sanches n’a jamais réussi à s’imposer dans l’effectif XXL de Carlo Ancelotti (six titularisations en Bundesliga). Histoire de gratter du temps de jeu et espérer retrouver la Selecção, le meilleur espoir du dernier Euro est donc descendu d’un étage en rejoignant, en prêt, Swansea où il retrouvera Paul Clement, l’ancien adjoint de Carlo Ancelotti. Présent dans le staff des Swans, Claude Makelele se chargera de tempérer et de recadrer tactiquement la brute portugaise avant qu’elle ne remporte à nouveau le trophée de meilleur espoir au Mondial en Russie. Un avis, Guy Roux ?


Les gros coups anglais du jour


Le marché anglais s'est beaucoup excité en ce dernier jour de mercato pour finalement pas de gros transferts majeurs. Seul Liverpool a aligné les zéros sur le chèque pour choper Alex Oxlade-Chamberlain à Arsenal. Le Guardian évoque la somme de 43 millions d'euros. Attention de bien vérifier que les Gunners n'ont pas envoyé Kieran Gibbs à la place.

Chelsea a attendu la dernière seconde du mercato pour envoyer les papiers de son transfert, mais ça passe. Danny Drinkwater quitte Leicester et rejoint les Blues contre quarante millions d'euros. Il faut bien lâcher les billets pour reformer le duo Drinkwater - Kanté qui a permis à Leicester de remporter le titre de Premier League en 2016. Ne reste plus qu'à choper Vardy, Mahrez et Ranieri, et Chelsea peut espérer remporter à nouveau le championnat.


Persona non grata à Liverpool, où Jürgen Klopp ne le porte pas dans son cœur, Mamadou Sakho a su trouver bonheur ailleurs. Où ? À Crystal Palace. Un club que l'ancien capitaine du PSG connaît bien puisqu'il a permis aux Eagles de se sauver en Premier League après un prêt convaincant de six mois la saison dernière. Logique donc que le club le récompense en le sortant de sa prison rouge contre trente millions d'euros, tout de même. Mais, quand on aime, on ne compte pas.



Et sinon en Europe...


Open bar au Bayer Leverkusen. Kevin Kampl va réaliser son rêve d'évoluer aux côtés de Jean-Kévin Augustin et signe au RB Leipzig contre vingt millions d'euros. Aleksandar Dragović est, lui, prêté à Leicester. Visiblement plus fan de Vardy que de JKA.

Après Alex Oxlade-Chamberlain, c'est Fernando Llorente qui a mis un vent à Chelsea. L'Espagnol a préféré un autre club de Londres, Tottenham. Pas de problème pour Swansea qui l'a remplacé dans la foulée par un Wilfried Bony de retour au pays de Galles.


Autre come back, Lucas Pérez retrouve le Deportivo la Corogne. On peut donc parler de flop pour Arsenal au sujet de l'attaquant espagnol ?

Après son road trip en Russie, Yohan Mollo se rapproche de la France puisqu'il s'est engagé pour deux ans avec Fulham. Encore un joueur qui va revenir en prêt dans l'Hexagone au mercato hivernal.



Les problèmes de fax du jour


Décidément, Chelsea a vécu une dernière journée de mercato mouvementée. Alors qu'il était arrivé à Londres pour passer sa visite médicale, le meneur de jeu d'Everton, Ross Barkley, a finalement changé d'avis, puis a repris son avion pour rentrer au bercail. De quoi avoir le Blues pour les supporters de Chelsea.

Les mercatos se suivent et se ressemblent pour Yannis Salibur. Après avoir vu son transfert à Hull City capoter à la dernière minute en janvier dernier, le Guingampais a remis le couvert cet été. Cette fois-ci pas de problèmes de timing, mais de billets verts. D'après RMC Sport, Yannis Salibur aurait demandé un salaire trop élevé alors que l'ASSE et Guingamp s'étaient mis d'accord. Costarmoricain un jour, costarmoricain toujours.

Diafra Sakho ne sera donc pas rennais la saison prochaine. Pourtant, l'ancien Messin avait passé sa visite médicale avec le Stade rennais sans vraiment en informer son club de West Ham. Du coup, pendant que les deux clubs négociaient, lui assistait à une course de chevaux. D'après les médias anglais, Sakho aurait gagné son pari, pas son transfert puisque Rennes a abandonné les négociations.


Les dossiers en attente du jour


Alors que la majeure partie des pays d'Europe ont clôturé leurs mercatos, d'autres ont encore quelques jours ou quelques heures de rab. C'est le cas notamment du Barça qui dispose encore de 24 heures pour tenter de choper Riyad Mahrez, Philippe Coutinho ou encore Thomas Lemar (qui aurait reçu une offre de 100 millions d'euros d'Arsenal selon les médias britanniques). Miam.


Le tacle à la gorge du jour


Visiblement, William Vainqueur n'a pas apprécié ce dernier jour du mercato et l'échec de son transfert à l'Olympique de Marseille.



Le se queda du jour


Les dirigeants parisiens ont tout fait pour se séparer de lui, mais Hatem Ben Arfa s'accroche au maillot du PSG. Pour le plus grand bonheur des internets.

Comme prévu .. me quedo !

Une publication partagée par Hatem Ben Arfa (@hatembenarfaofficiel) le



Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 21:30 Le bonbon de Bruno Alves sur coup franc 2 Hier à 14:00 Le joli but de Frenkie de Jong avec l'Ajax 13
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom