1. // Mondial 2014
  2. // Barrage retour
  3. // France/Ukraine
  4. // Billet d'humeur

Une défaite 2-0 à l'aller ? Une chance...

« L'équipe de France est nulle » , « l'équipe de France va sombrer » , « l'équipe de France... » , « On vous l'avait dit... » . En s'inclinant 2-0 vendredi dernier en match aller des barrages, l'équipe de France s'est surtout offert une chance unique : écrire sa propre histoire. Une fois de plus.

Modififié
0 75
Un match nul 1-1 vendredi suivi d'une victoire 1-0 sans histoire au Stade de France ce mardi (ou l'inverse) aurait qualifié les Bleus et leur aurait permis de filer droit vers le Brésil. Pour y faire quoi ? Continuer dans la mouvance actuelle ! Sans match référence. Sans un déclic. A mi-chemin entre faux espoirs et vraies déceptions (ou l'inverse). Comme en 2010 après la main de Thierry Henry. La France était du Mondial sud-africain mais au pays, personne n'en était fier. Tout le monde avait honte et ne parlait que de cette main. Et les Bleus de commencer leur tournoi avec la pression d'être attendus au tournant. De savoir que là-haut, on leur tomberait dessus au moindre faux-pas. Si la France avait pu se qualifier chichement, elle n'aurait pas pu se défaire de ces quelques récits qui lui mènent la vie dure sans qu'aucun ne finisse réellement par l'emporter : "Ses joueurs sont tous titulaires dans des tops clubs" / "Le vrai niveau du foot français est plus autour du quart ponctuel à l'Euro qu'à une demie de Coupe du monde tous les quatre ans" / "La France a 'les moyens' d'être tout en haut"... L'héritage de la période dorée... Le vrai traumatisme du foot français : celui qui a donné du sel à la culture tactique frileuse et conservatrice qui règne depuis dans l'Hexagone, constitue le point de départ de l'invention du nauséabond discours sur la France "Black-Blanc-Beur" (le discours actuel, tout aussi nauséabond étant tout simplement la réaction inverse, les deux fonctionnant donc ensemble), celui qui a flingué des générations de joueurs arrivant juste après, a créé une culture de la victoire évidente et donné aux joueurs de France 98 un crédit illimité. C'était écrit, la prometteuse génération 87 ne pouvait en fait qu'être la génération des damnés. Parce qu'elle ne sera jamais jugée comme les autres. Parce qu'elle sera toujours celle de l"'après" et qu'elle sera jugée par... ses prédécesseurs.

Le foot français, ce parent chiant

En perdant 2-0 vendredi contre l'Ukraine, les Bleus se sont donné sans le savoir une chance unique : celle de renier ce passif pesant en se lâchant complètement. Une qualification annulerait d'un revers de la main tous les commentaires pesants entendus ce week-end et permettrait aux joueurs de se réapproprier un destin qu'il ne maîtrisent actuellement pas. Oui, les grandes choses naissent parfois des situations qui paraissent les plus compromises... En quatre jours, les Bleus se sont donné cette opportunité. Mamadou Sakho confirmait le ressenti dimanche en conférence de presse : « Ces situations, si tu peux les éviter avant, c’est mieux, mais renverser une situation comme celle-là, il n’y aurait rien de plus beau » . Une situation qui ne laisse donc pas place à la demi-mesure, là où cette équipe se traîne depuis des années sans s'en extirper. Une demi-mesure faite de quoi ? Comme dans une famille, de crises vécues comme une forme de routine et comme le moyen d'appliquer des recettes connues qui permettront de tenir jusqu'à la prochaine crise... lors de l'Euro 2016 ? Les Bleus sont désormais face à leur histoire : tuer l'héritage, devenir maîtres d'eux-mêmes ou laisser la nébuleuse du foot français, ce parent chiant, continuer à les malmener comme il le fait depuis des années. Aller au Mondial au Brésil au sortir d'un tel scénario serait une chance inouïe ne pas revivre les scénarios de 2008, 2010, 2012. Une chance de voir un joli retournement de veste national, et une chance de voir des commentateurs en tout genre se ridiculiser. Après tout, souvenons-nous de la période pré-Coupe du monde 98 anti-Jacuqet ou de l'avant France-Togo en poule en 2006... En s'offrant le Togo, le groupe France s'était offert le droit d'exister, s'était construite contre le reste du monde et avait finalement failli d'un rien. Exister seul contre tous, l'équipe de France n'est pour le moment réduite qu'à ça.

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

«étonné qu'une grande équipe comme la France, qui compte dans ses rangs des stars comme Benzema, Nasri et Ribéry, ait autant de mal face à l'Ukraine»
---- ca c''st pour DD,
«Le sélectionneur et le public doivent traverser une période très tendue, car ne pas se qualifier serait une catastrophe nationale, a-t-il ajouté. Mais je pense que la France sera agressive et à son meilleur niveau pour se qualifier.»
ça pour le Groupe EDF
DIXIT Joachim Löw
J'y avais cru en 2002 contre le Danemark, on ne m'y reprendra plus.
Note : 5
Une chance?
Oui pour tous les pseudo supporteurs qui vont se trouver des origines espagnoles, italienne, brésiliennes, allem.. euh hollandaises, etc etc

Bon sinon je sens bien le 3-0 et une réduction du score ds les arrêts de jeu (style péno imaginaire, but de la main, but hors jeu, transexuelversale NON rentrante mais accordée..) et la France n'aura rien le droit de dire !
Après on va encore entendre parler du désamour des Français pour les footballeurs qui sont trop payés blablabla ...
Plutot d'accord avec l'auteur!
L'edf, c'est comme une balle rebondissante, plus elle descend fort et bas, plus elle remonte haut.
Reste à savoir si le bas, c'était vendredi dernier, auquel cas, on est parti pour une belle période, ou si c'est demain...

Dans tous les cas, je reste persuadé que l'EdF repartira très haut prochainement!

(je suis comme le ravi de la crèche peut-être, mais laissez-moi être optimiste)
Note : 1
Message posté par dieze
J'y avais cru en 2002 contre le Danemark, on ne m'y reprendra plus.


-----------------------------------------------

Meme pas en 2008 contre l'Italie? moi j'y ai cru, mm quand Ribery sort blessé.. bon qd Abidal provoque le péno .. :/

Sinon le Barca l'a fait : 4-0 après avoir perdu 2-0 à Milan.. à pardon, Messi ne joue pas demain soir ^^
Jimmy Floyd Hottebenik Niveau : District
La prometteuse génération 87 elle paie surtout son évolution.
A part Benzema qui peut se vanter d'avoir un vrai palmarès?
Nasri? Un titre de champion au niveau national.
Ménez? Un titre de champion au niveau national.
Au final on en parle beaucoup et depuis des années mais à part Benzema aucun n'a confirmé.
Et Benzema en équipe de France il est vraiment pas top.
Ils ont trop merdé* vendredi. Ils peuvent gagner demain mais se qualifier... Enfin tant que eux y croient, c'est le principal moi je suis comme dieze ils m'ont trop baladé depuis 5-6 ans pour que je crois au miracle. Pourtant j'aimerai.
On peut voir la chose dans l'autre sens : et si le déclic tant attendu serait une non-qualification à la coupe de monde.

Ça permettrait de repartir à 0 et de préparer l'Euro.

Mais bon après Knysna rien n'a bougé, pourquoi ça changerait maintenant??
Faut arrêter de tout remettre en cause et de tout rattacher à cette histoire de génération.

On a fait une campagne de qualif correcte, il n'y a rien de honteux à finir 2 ème derrière l'Espagne. En Europe le système est très désavantageux comparé à d'autres continents. (cf le Mexique qui n'a remporté que 2 matchs dans son groupe de qualif et qui se retrouve en barrage face à New Zealand)

La défaite de vendredi est avant tout à mettre sur le dos de Deschamps qui n'a clairement pas fait les bon choix.

1ère erreur:

koscielny avait demandé une sentinelle au milieu de terrain résultat on a eu le droit à l'association bancale Matuidi Pogba.

Je suis fan du PSG mais vu que Motta n'est pas français il faut clairement sortir Matuidi.
Il sera utile à la 70 ème pour conserver un résultat, ou contre des équipes qui auront la balle type Espagne, Allemagne ou Bresil.

Faute de mieux, Mavuba en 6 avec Pogba et Cabaye.


2ème erreur:

Abidal était clairement notre point faible, complètement défaillant dans les duels et dans l'impact, fébrilité de tous les instants.
Salho se serait régallé vendredi étant donné la permissivité de l'arbitre au niveu des duels.


Enfin pour demain, J'espère le 11 suivant:

Lloris
Sagna koscielny Sakho Evra
Mavuba
Pogba Cabaye
benzema Ribery
Giroud
On vas voir si ils ont des couilles et réagir en hommes, perso moi j'y crois et la pression est déjà là même devant ça tv. Allez bleus !!!
Koscielny j en doute !!!!?!!!
Une qualification ne changerait absolument rien !

Il faudrait au minimum ramener la World Cup ou se faire abattre en plein vol par le Brésil en 1/2 ou en 1/4 (après avoir fait un grand match) pour que les sarcasmes et les critiques retombent.
Le passif avec cette équipe est trop lourd pour être gommé en seulement 90 ou 120 minutes, si belles soient-elles.

Et une non qualification n'aurait certainement pas les effets purgatifs annoncés au sein de la Fédération...

Bref, qualifiés ou pas, perso, je supporterai l'Italie et la belgique. :)
oui pardon Varanne
Pauvre équipe de France :

- 1998 : l'exploit serait de battre le Brésil en finale
- 2013 : l'exploit serait de se qualifier en barrage contre l'Ukraine

Tout est dit.
GougouleBxl Niveau : CFA2
Bordel, pourquoi y'a quand France qu'on voit ça et qu'on en parle comme ça.... comment cela se passerait en Italie, en Allemagne ou aux P-B ?
Est ce que les joueurs auraient aussi la presse, les médias, les consultants sur le dos comme c'est le cas avec les bleus ?
Wewantashrubbery Niveau : DHR
Message posté par dieze
J'y avais cru en 2002 contre le Danemark, on ne m'y reprendra plus.


Oui, car en 2002 on avait le sentiment d'être invincibles depuis 1998 et qu'à la rigueur, tout était déjà calculé, qu'il "suffisait" d'une victoire pour se qualifier, bref, qu'on gérait.

Aujourd'hui, tout le monde nous prend pour des clampins...
Note : 1
les gars, il nous manque un zidane c´est tout
Message posté par Xx20sylxX

Lloris
Sagna koscielny Sakho Evra
Mavuba
Pogba Cabaye
benzema Ribery
Giroud


Koscielny ca va pas être évident, et sans trop me mouiller je pense qu'il ne sera pas titulaire !
Benzema ailier Droit jsuis pas vraiment convaincu non plus !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 75