En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. // Trophée des champions
  2. // PSG-Olympique lyonnais

Unai et mérites

Il ne lui aura fallu que douze ans. Un peu plus d'une décennie pour souffler sa révolution, toucher les sommets et tabasser les cœurs. En débarquant à Paris, Unai Emery a apporté avec lui l'espoir : celui de ses idées et de ses méthodes. Entre vidéo, tableau noir et prise aux tripes.

Modififié
Unai Emery ne s'est jamais assis sur une glacière. Il n'a jamais eu, non plus, l'allure d'un gendre idéal. Son truc n'est pas de courir derrière une ligne blanche, ni de s'enfoncer sur un banc. Définir celui qui est né il y a plus de quarante ans à Fontarrabie par l'image est impossible. Car il est difficile à cerner, à décrypter et qu'il faut plutôt regarder derrière la silhouette qui bouge frénétiquement dans sa zone technique pour la comprendre. Emery est un homme de mots et de gestes. Il faut remonter le temps, se repasser les scènes et gratter la source d'un entraîneur qui explique lui-même que « dans son sang coule le football » . Puis il y a la mémoire et ces instants où sa parole a bousculé l'histoire. Comme ce soir de mai dernier, dans le silence de la nuit du Parc Saint-Jacques de Bâle. Une soirée où son FC Séville s'était présenté une première fois, sur les coups de 20h45, pour le premier acte de sa troisième finale de Ligue Europa d'affilée. Après Benfica et Dnipropetrovsk, Liverpool faisait alors face à cet « obsédé de la gagne » et menait 1-0 à la pause. Alors, le Basque a fait taire ses hommes et a parlé. Avec les couilles, comme souvent. Le milieu argentin, Éver Banega, évoquera après la rencontre « un discours émotif » . L'histoire raconte qu'Emery a alors demandé à ses joueurs de faire comme si la rencontre se jouait à Sánchez Pizjuán, le stade sévillan, où ils sont « guidés par une force spéciale avec le soutien du public » , selon l'entraîneur espagnol. Dix-sept secondes plus tard, Kevin Gameiro égalisera avant que Coke n'inscrive un doublé. Séville et Emery remportent alors leur troisième trophée européen de rang. Unai a une nouvelle fois gagné. Comment ? En ayant appelé son groupe à « écouter son cœur et aimer le football. Vous ne gagnez pas seulement grâce à la tactique. Il doit toujours y avoir l'union de la tête et du cœur. D'abord, les sentiments, ensuite, la tactique et les connaissances » , comme il l'expliquait il y a quelques mois dans un long entretien offert à Tuttosport. Ou comment Paris s'est replongé soudainement dans les bras de ce qui a longtemps fait son charme : l'identification par les sentiments.

Le bon, la brute et le boulimique


Le sacre de Bâle n'est qu'un exemple parmi la multitude qui jalonne la route d'Emery, de ses débuts de joueur à la Real Sociedad en 1990 au banc du PSG où il a été nommé il y a maintenant quelques semaines, et avec lequel il s'apprête à disputer sa première rencontre officielle. Sur son chemin, les mots qui reviennent sont souvent les mêmes. On parle alors de « passion » , de style, d'un « homme de goût » avec un penchant affirmé pour la fête – il a notamment été vu un soir de 2012 à Moscou, entre deux blondes, quelques heures après une défaite contre le CSKA alors qu'il était coach du Spartak –, mais surtout d'un mec qui n'a peur de personne. Et encore moins de se planter. Adoubé partout en Europe pour le football qu'il propose depuis ses débuts sur un banc, à Lorca en novembre 2004, Unai Emery a toujours juré par son jeu aventureux. D'une défaite historique contre le Real avec le FC Séville (3-7, le 30 octobre 2013, ndlr), il se défendait en juin dans les colonnes de France Football en expliquant préférer « cent fois perdre 7-3 en ayant produit du jeu que perdre 1-0 en restant derrière » . Non, Emery ne s'est jamais courbé. Et il ne le fera jamais.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il est convaincu par ses idées, la liberté de son système offensif basé sur les permutations permanentes, mais aussi parce qu'il prévoit et contrôle tout. Depuis toujours. D'autant plus depuis qu'il a mis l'accent sur la préparation vidéo dans son travail. « Mon staff et moi étudions les quatre derniers matchs de notre adversaire : ceux à domicile lorsque l'on se déplace, ceux à l'extérieur quand on reçoit. Puis, on prépare les séquences à analyser avec l'équipe : une heure la veille, et vingt minutes le jour du match. Je tâche d'illustrer des concepts, des mouvements et des schémas collectifs. » , détaillait-il récemment. Lorsqu'il était à Almería, Emery organisait même des rendez-vous quotidiens autour de la vidéo et de la tactique où il posait des questions à ses joueurs devant un tableau. On parle là d'un boulimique, d'un touche-à-tout qui cite comme références Guardiola, Bielsa et Simeone, et qui s'appuie sur son adjoint de longue date, Juan Carlos Carcedo, pour imprégner ses joueurs.

Le puzzle, les livres et la dimension


Encore plus impressionnant, la manière avec laquelle Unai Emery arrive à se convaincre autant que son auditoire. Le directeur sportif du FC Séville, Monchi, aime par exemple raconter sa rencontre avec Emery, début 2013, dans un hôtel de Valence. On parle d'un rendez-vous qui se serait étiré sur six heures et au terme duquel l'entraîneur avait affirmé qu'il poserait Séville dans un drap de « champion » . Ce qu'il a fait. La clé du succès d'un groupe façonné de ses mains se situe dans un critère simple : que ses joueurs aiment le football autant que lui. Il aime le répéter à l'envie et c'est aussi ce qui, un moment donné, a cassé lors de son passage à Valence. Le reste n'est que préceptes et travail. Emery, lui, parle d'un « puzzle. J'aime partir ligne par ligne : les quatre défenseurs, les milieux, les attaquants. Ensuite, j'unifie le tout. » En 4-2-3-1 pour un « football proactif » , voire en 4-3-3. Sinon ? « Le 4-4-2 est le top pour défendre et contre-attaquer. » Voilà le système dans lequel devrait se retrouver au maximum le PSG cette saison : dans un 4-2-3-1 où un Pastore positionné derrière Cavani devrait avoir les clés du jeu et la confiance d'Emery. Histoire de couper définitivement avec les années Blanc et ce football de possession que Paris ne pouvait appliquer avec une expression maximale, mais en ayant toujours le souci d'un pressing haut où le tacticien espagnol devra impérativement retrouver son « Banega » .

Vivre sous Emery est une épreuve. Depuis sa prise de fonction au PSG, les discours vont également dans ce sens avec des joueurs qui expliquent « retrouver du plaisir » , tout en y apposant le mot « souffrir » . Cette étape est également un test énorme pour un entraîneur qui n'a désormais plus aucune limite, et qui va pouvoir se jauger dans un club au budget illimité, le tout sans se faire à l'idée de devoir se séparer de ses meilleurs éléments chaque été comme cela avait été le cas à Valence ou Séville. C'est aujourd'hui un homme attendu, celui qui doit marquer la bascule du PSG dans cette « nouvelle dimension » si chère à Nasser, tout en faisant progresser certains joueurs comme il a su transformer Juan Mata ou Jordi Alba par le passé. Cela passera par le jeu, par des risques – à son arrivée à Séville, il avait expliqué à Estadio Deportivo préférer « gagner 4-3 que 1-0 » -, mais aussi par une certaine dose de culture. Oui, de culture. Unai Emery est un grand lecteur qui aime offrir des livres à ses joueurs. Dès que Serge Aurier aura terminé son exemplaire des Frères Karamazov, la grande histoire pourra commencer.



Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
Hier à 15:23 Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 Hier à 11:58 Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:42 La roulette insolente de JK Augustin 33 Hier à 09:01 À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!!