1. //
  2. //
  3. // Présentation

Un week-end de derbys

Le « local derby » est un grand match mettant aux prises deux clubs proches géographiquement. Voilà, le mot est lâché. Le 22è opus de L1 sera placé sous le signe du rapprochement géographique des peuples. Marseille, le Nord, les Alpes-Maritimes, tout le monde aura droit à son derby. Pendant ce temps, Bordeaux se la joue serein, Paris s'apprête à sombrer et Grenoble profite encore de la L1. Une journée où tous les coups sont permis, même entre collègues de boucherie.

0 2
Bordeaux - Boulogne

Le leader girondin reçoit le promu nordiste. En gros c'est le 1er contre l'avant-dernier. 32 points d'écart. Sous le camouflage de la Ligue 1, la Coupe de France reprend ses droits avec le petit poucet, les joueurs semi-professionnels et les supporters caustiques. Les hommes de Laurent Blanc veulent boucler une saison qui peut s'annoncer historique. Encore en lice dans toutes les compétitions (C1, L1 et les deux coupes nationales) Bordeaux s'apprête à passer un samedi soir au chaud. Blanc alignera une équipe A' pour soigner son goal-average face à Boulogne. Les Boulonnais s'en tamponnent, Grégory Thil is back, ça vaut toutes les branlées du monde.


Pronostic : 4-1


Lille - Lens

Encore un derby, encore des frites, de la fricadelle, du tuning, des rediffusions de “Confessions Intimes”. Le Nord aura de nouveau droit à son derby. On le savait en début de saison, ces rencontres folkloriques monopolisent la presse du coin. Pourtant, le match n'a rien d'amical. Les deux équipes ne peuvent pas se voir. Lille, qui vient de perdre deux fois de suite, doit se reprendre. Sans Gervinho, la machine de Rudi Garcia semble moins bien huilée. De son côté, Lens devra encore s'en remettre à Toifilou Maoulida et aux mimes de Jean-Guy Wallemme, qui de sources proches, maitrise très bien l'art de l'air-fellation. Suffisant pour se maintenir en Ligue 1. A priori oui.


Pronostic : 1-1


Monaco - Nice

Le seul derby de France. Moins de 20 bornes séparent les deux villes. Pourtant, tout les oppose. Les crasseux contre les riches, les voyous contre les Princes, les pauvres contre l'ISF, les cagoles contre les ridées en Armani. Facile vainqueur au match aller (3-1), Monaco est sur un nuage en ce moment. Porté par un Ruffier en campagne pour les Bleus, l'ASM a l'occasion de confirmer sa bonne saison. Il faut dire que Nice ne sait plus comment gagner un match. Rémy se fait mollarder, Ollé-Nicolle regrette le temps de la Ligue 2 et les Ultras font la gueule. Clairement, le Gym ne ressemble plus à rien. Rien de mieux qu'un petit derby pour se relancer. Ou pas.


Pronostic : 1-2


Nancy - Lorient

D'un côté, le football rugueux et scandinave de Pablo Correa, de l'autre, le joga bonito de Christian Gourcuff. Une opposition de styles en somme. Nancy, c'est le football des anciens. Celui que l'on pratique sans protège-tibias, avec une moustache et une permanente. Pas de quoi affoler Christian Gourcuff et sa team. Lorient vient de mettre au pas Lyon en Coupe de la Ligue et Gameiro est chaud comme une baraque à frites. Nancy est au plus mal, en milieu de semaine, L'ASNL s'est fait retourner par Plabennec en Coupe de France à la maison, le genre de détail qui en dit long sur le coffre d'une équipe.


Pronostic : 1-3


Rennes - Grenoble

Grenoble prépare déjà l'an prochain. Macha et sa troupe ont bien compris que la Ligue 1 était un peu trop grande pour eux. Un déplacement à Rennes, c'est avant tout du tourisme. La rue de la Soif, le tramway, la Fnac, le Breizh Cola, du rêve pour les Isérois. De toute façon, Rennes ne doit pas laisser passer sa chance. Mine de rien, les Bretons n'ont plus de temps ni de points à perdre. Englués à une vilaine neuvième place, les hommes d'Antonetti doivent confirmer leur vieille habitude : finir les saisons en boulet de canon. Forcément ça passe par une victoire sur le GF38. On a connu des samedis soirs plus difficiles. 3 points et basta. Pour le rêve, on repassera.


Pronostic : 4-1


Le Mans - Toulouse

Qu'il semble loin le temps où Paulo Duarte traînait ses chemises ouvertes, torse poilu dehors, pour booster son équipe de maudits (14 poteaux). Son successeur, Arnaud Cormier, est gentil, mais sa dégaine de Curé et son charisme à la Benjamin Castaldi soulèvent au mieux de la pitié, au pire de l'indifférence. Brillants mais battus par Bordeaux en Coupe de la Ligue (2-3) les Manceaux peuvent se reprendre contre Toulouse. Un TFC à la traîne. D'autant que Gignac est en pleine dépression sportive. Auto-proclamé meilleur coup de France l'an dernier, l'international français ne maîtrise même plus la position du missionnaire dans le noir en gardant ses chaussettes. Trop de pression.


Pronostic : 1-1


Montpellier - Marseille

Le derby de Marseille. La Mosson, l'OM connaît bien pour y avoir poser ses valises en début de saison contre Lille. Montpellier, c'est avant tout une succursale marseillaise. Bocaly en est la preuve vivante, lui qui passe six mois par an à Montpellier. Pourtant, quand on scrute le classement, une évidence saute aux yeux. Le MHSC de Loulou est devant l'OM au classement. Incroyable. C'est donc un vrai choc. Le dauphin contre le quatrième. De la sueur, des cartons, du sang, des insultes, des buts à la con, une erreur d'arbitrage et au final, une victoire marseillaise dans les derniers instants sur un but de Ben Arfa, l'ancien philosophe pestiféré. Faut-il préciser que Montpellier menait encore 2-0 à la 88ème ?


Pronostic : 2-3


Auxerre - Saint-Étienne

Les Verts ont fait le ménage. Ilan s'est fait virer. Comolli et le témoin de mariage de Vincent Moscato ont été priés de rendre leur tablier. Mais la réorganisation, ça va un temps, le plus important reste le classement. Force est de constater que le maintien en Ligue 1 n'est pas acquis. Loin de là. Un déplacement à Auxerre, on a connu meilleure destination pour conquérir le Graal. D'autant que chez les Pedretti, on aime contrecarrer les plans des assaillants. Pour le spectacle, on vous conseille plutôt le cinéma du coin. On jouera à l'ancienne, sans tir cadré, sans but, sans kiff. Un dimanche banal dans l'Yonne.


Pronostic : 0-0


Valenciennes - Sochaux

Le Barça français tire un peu la gueule. Ok, Valenciennes, ça joue bien, c'est fluide, on a honte de dire que de temps en temps, on prend plaisir à voir jouer les hommes de Montanier. Mais c'était le bon vieux temps. Depuis peu, VA, c'est surtout une défense en bois, une attaque en berne depuis la blessure de Samassa-inho. Audel, le dragster, ne peut pas tout faire. Les Sochaliens arrivent la gueule enfarinée. Ils ont mis fin à la folle série de Lille la semaine dernière. Forcément, ça gonfle le moral d'une équipe. Mains Nungesser est une citadelle qui ne connaît pas la pitié. Surtout quand on s'appelle Teddy et que l'on porte une crête d'ado.


Pronostic : 2-1


Lyon - Paris SG

Lyon vient de se faire virer des deux coupes nationales en moins d'une semaine. La C1 ? On oublie. La L1 ? Au mieux troisième. Encore faut-il se sortir les doigts. Donc, la réception du Paris SG est primordiale pour les Gones. D'autant que les Lyonnais gardent encore en tête le match aller, où, pendant 85 minutes ils n'avaient pas vu le jour. Cela étant dit, actuellement, recevoir le PSG ressemble à une bénédiction. Défensivement ridicule, offensivement amorphe, le club de la Capitale est à sa place : 11è. Au mieux, les Franciliens ramèneront un gros 0-0. En espérant voir Edel dans les bois, histoire de se marrer. Quoique la coupe de cheveux de Willy Grondin est un délice.


Pronostic : 2-0 si Edel titulaire; 4-0 si Grondin titulaire, 0-0 si Coupet titulaire sur une jambe.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Juste pour info : pas de tramway à Rennes mais un métro.
Pour info toujours, les cagoles c'est à Marseille, pas à Nice.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 2