Un vent frais souffle en Italie

Une entrée en fanfare de la Roma, la Juve qui prend 3 points, presque tous les clubs qui gagnent en C3 et des scores de tennis en Serie A. Ça fait bien longtemps que le football italien n'avait pas eu de quoi entrevoir des jours heureux en Europe. Et si c'était enfin le début de la fin ?

11 20
Ignashevich et Berezoutski ne sont pas connus pour leur vitesse de pointe. Ni pour leur vigueur. D'ailleurs, ils ne sont pas connus du tout. Mercredi, les deux défenseurs centraux du CSKA Moscou (67 ans à eux deux) ont passé leur soirée dans le rétro des deux bolides romains. Toujours dans le sillage, jamais à niveau. Trop bas pour jouer le hors-jeu, trop hauts compte tenu de leur capacité d'accélération. C'est donc le cul entre deux chaises qu'ils ont pu admirer Juan Manuel « Iturbo » , Speedy Gervinho et compagnie leur en mettre cinq. On attendait le retour de la Roma en C1, mais à ce point-là ? Pas vraiment. Car on sait tous d'où reviennent l'Italie et ses clubs : Calciopoli, trous financiers, exode des stars, Coupe du monde foireuse… Bref depuis l'Inter de Mourinho (2010), le football italien ne va pas plus loin que les Alpes. Et dans toutes les têtes, il est encore trop tôt pour que les équipes italiennes regagnent l'Europe. L'empire d'antan ne s'est pas fait en un jour.

L'odeur du neuf


Et pourtant, un vent frais souffle en Italie. On assiste par exemple à une cascade de buts lors des deux derniers matchs du Milan. 16 au total. Chose inimaginable depuis deux ans. Les deux Milan produisent même du beau jeu offensif. Et la Serie A offre de plus en plus de spectacle les week-end, bien emmenés par ses deux locomotives. La Juve s'est encore renforcée. Le nouvel arrivant Allegri n'a que peu modifié l'ADN de cette équipe. Il l'a juste endurci. Morata, Évra et Coman pour ne citer qu'eux, c'est rusé et bien placé. Cyril Théréau de l'Udinese sait de quoi il parle : « Ils n'ont pas changé grand-chose, mais j'ai le sentiment qu'ils n'ont jamais été aussi forts. On dit ça à chaque fois, mais là, ils m'ont semblé vraiment solides.  »

Idem pour la Roma. Elle a encore réussi à se réinventer. Vincent Laurini, petit Français d'Empoli, a croisé Totti et ses louveteaux le week-end dernier : « La Roma, c'est fort et c'est rapide. Iturbe et Gervinho, ils courent tout le temps. Et ils vont vite en plus. Ils attaquent constamment à 8. Il y a juste les deux centraux qui ne participent pas à l'attaque. C'est rare en Italie. » Ce qui est fort, c'est donc que la Roma sent encore le neuf, un an après le renouveau. Elle gagne, et avec la manière. Et si le championnat se joue désormais à deux, Naples n'est plus la seule à jouer le rôle d'arbitre. C'est ce qu'on appelle une émulation, un cercle vertueux. Mais voilà, c'est bien beau de fanfaronner dans son propre pays. Il faut maintenant confirmer hors de ses frontières : « Le vrai thermomètre pour tous les clubs italiens, ce sera l'Europe. » Et justement cette première journée européenne pour le foot italien est presque parfaite d'un point de vue comptable. Six clubs, cinq victoires et un nul. Cela faisait longtemps que l'on n'avait pas vu ça.

Des nouveaux profils


Et niveau spectacle, ce n'est pas mal non plus. La Roma a régalé, Naples et la Fiorentina ont joué le jeu et la Juve a maîtrisé son sujet. Mais bien sûr, il est encore un peu tôt pour tirer des conclusions. CSKA, Malmö et Guingamp, les tests sont peut-être erronnés. Il va donc falloir confirmer dans les journées à venir. C'est juste que la tendance initiée depuis au moins deux ans est en train de porter ses fruits. On arrête d'acheter des stars confirmées, on compte sur des joueurs en devenir et on prend des profils bien précis. Ce qui donne des équipes de plus en plus vives et prolifiques. Moins de pression et plus d'envie. Thomas Heurtaux joue aussi à l'Udinese : « Cette année encore, le recrutement a été intelligent à défaut d'être flambant. » Le transfert le plus cher de Serie A, c'est celui d'Iturbe à la Roma à 22 millions d'euros. Un pari facile plus qu'une star certifiée. Les investissements se font sur des jeunes et le reste, c'est Vincent Laurini qui l'explique : « De toute façon, ici, ils ne peuvent plus acheter de stars. Il n'y a pas de PSG ou de Manchester City. Les joueurs confirmés qui arrivent sont des fins de contrat ou des prêts. »

Cyril Théréau complète : « Il y a toujours l'aspect tactique dans les têtes, mais quand tu es sur le terrain, tu te rends compte qu'il y a de plus en plus de joueurs super rapides. Des joueurs plus libres. Ça n'existait pas ou peu avant. C'est un profil qui intéresse parce qu'il y a de plus en plus d'espace. Et plus il y a d'espace, plus on cherche des mecs qui peuvent s'en servir. Gervinho, Mertens ou Icardi par exemple, ce sont des fusées. Mais on ne s'intéressait pas à eux avant. Parce qu'aujourd'hui, les équipes ont envie d'attaquer plus. » Et du coup, ça profite à tout le monde. Des équipes comme Empoli par exemple. Les espaces créent encore plus d'espace. Vincent Laurini : « Nous, ça fait déjà 2 ans que notre entraîneur ne nous demande plus de garder un avantage, mais de l'aggraver. Quand on en marque, il veut tout de suite qu'on en mette 2 de plus. » Encore une fois, il est scientifiquement trop tôt pour établir un constat valide. Nous n'en sommes qu'au troisième tour de Serie A, et qu'à la première journée européenne. D'ailleurs, le football italien est encore descendu d'une marche quand Naples s'est confronté au mur basque. Mais voilà, il est encore temps de tenter des paris un peu fous. Ce n'est qu'une tendance, les cotes sont hasardeuses, l'Italie est perçu comme un cheval boîteux. Ignashevich et Berezoutski accréditeront cette thèse : il a beau boîter, le poulain peut aussi être sacrément véloce.

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
kingarturo32 Niveau : Loisir
la calcio va de l'avant
jean-registre Niveau : CFA2
On pourra dire que le Calcio va de l'avant après avoir vu leurs parcours en coupe d'Europe. Des journées comme ça en ligue 1 y en a déjà eu hein
TrollingMachine Niveau : Loisir
Ah bon ? La Juventus va passer les poules grâce à la faiblesse du groupe, l'as roma sera certainement reversé en coupe uefa. Un championnat ou Menez devient un génie selon certains est un championnat malade. Il n'y absolument aucune équipe intéressante à voir jouer, seule la Juventus et l'as roma proposent du jeu, le reste c'est le néant total.
footrockeur Niveau : Loisir
Je me rappelle que y a quelques semainesu n article sur SoFoot disait que le recrutement de la Juve était somme toute assez merdique

Aujourd'hui le son de cloche est différent ...
jean-registre Niveau : CFA2
Bah c'est ça soFoot. Des réactions à chaud
Message posté par TrollingMachine
Ah bon ? La Juventus va passer les poules grâce à la faiblesse du groupe, l'as roma sera certainement reversé en coupe uefa. Un championnat ou Menez devient un génie selon certains est un championnat malade. Il n'y absolument aucune équipe intéressante à voir jouer, seule la Juventus et l'as roma proposent du jeu, le reste c'est le néant total.


Le Milan AC est sur la pente ascendante, l'Inter également, et la Fiorentina est pas mal à voir jouer. De même pour le Napoli. D'autres équipes comme le Hellas Verone ou la Lazio peuvent jouer les casses couilles. La Serie A c'est bien plus que la Juve et la Roma. C'est comme ceux qui pensent que la Liga c'est le Barça et le Real puis rien d'autre.
Tout ça c'est trop tôt pour le dire en effet mais le calcio se remet bien avec les projet de nouveau stade de certaines équipe, et les investisment dans les centres de formation pour d'autre ça va aller de mieux en mieux, déjà idéalement faudrait que la roma et la Juve atteigne les 8ème et les quart de la c1 et qu'une équipe italienne gagne la c3 ça ferait un bien fou !
Soulflytribe Niveau : District
J'suis pas trop d'accord avec le début... Ignaschevitch était une valeur sûre à Football Manager 2005
AirForceOne Niveau : CFA2
Je pense que Naples est sur le déclin c'était les seuls a pouvoir rivaliser avec la Juve mais les départs de Lavezzi de Cavani et le fait que Hamsik se concentre plus sur sa crête de 40cm que sur le jeu a affaibli l'équipe.
La Roma peut être championne après je vois un duel a 3 entre l'inter le Milan et Parme cette saison. La fio ne s'est pas remise de la 75eme blessure de Giuseppe Rossi.
Attention a l'Udinese qui a le grand Toto associe au français le plus sous côté (avec Biabany avant ses problèmes cardiaques) Cyril Thereau.
Manque plus que les stades se remplissent que les arbitres changent de tenue que Zeman apprenne le mot défense et que des gars soient les successeurs de Supa Pipo ( point de vue célébration)
pascounet Niveau : DHR
C'est du grattage de papier pur. une bonne semaine et tout le monde s'enflamme.
les faits sont : le calcio s'enfonce...il n'y a plus d'argent.
Alors oui il y aura des semaines interessantes par ci par la mais rien de plus. un peu comme la ligue 1 en mieux.
Et comment peut on faire des bilans alors que l'europe n'a pas vraiment commencé.
Cela fait vingt ans qu'on nous assure que le calcio est de plus en plus offensif (ou de moins en moins défensif).

Un marronnier.

Sinon, ne boudons pas notre plaisir. C'est vrai qu'il y a comme un frémissement positif du coté italien. Les clubs ont assuré en coupes d'Europe.
Cela manque vraiment de joueurs italiens! Les 3/4 équipes jouent avec une majorité d'étrangers (pas nécessairement de grande qualité) dans leurs équipes de bases. Les rescapés italiens sont des trentenaires ou presque. => pas de renouvellement.

Pour le côté positif, le calcio est plus ouvert que les années précédentes! On y voit un peu plus de football et moins de combats purement tactiques.
@r AirForceOne; Supa Pipo, c'est un cousin d'opti poba?
Milan_forza18 Niveau : CFA
Le championnat est autant de stars que les soi-disant championnat numéro qu'est la 1ère league !!!! Si voir des but des but de débile profond en Angleterre suffit à faire de ce championnat le meilleur le foot est tomber bien bas!!! Ou trouver un championnat avec autant d'équipe aussi forte ? Milan inter roma Juve napoli fio lazio plus les parme Torino udinese samp genoa.... Ça fait des sacrée match toute les semaine!!!!!
Milan_forza18 Niveau : CFA
Cette mise a jour IOS8 est une merde!!!!
shamoidor Niveau : DHR
Yen a qui sont assez intelligent pour comparer la ligue un au calcio... C est bien des gros con de drogues de francais. st etienne monaco lille lyon ca c est du lourd... Impressionnant de conneries
shamoidor Niveau : DHR
Yen a qui sont assez intelligent pour comparer la ligue un au calcio... C est bien des gros con de drogues de francais. st etienne monaco lille lyon ca c est du lourd... Impressionnant de conneries
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
A vrai dire le redressement avait déjà commencé l'an dernier sur le plan européen, certes en C1 aucun club n'a brillé, mais sur l'année complète les italiens ont marqué autant de points que les allemands et pas beaucoup moins que les anglais.
Je crois, en tout cas j'ai l'impression, que les clubs italiens ont compris comment retrouver leur 4ème place en C1, c'est en jouant la C3 correctement et on voit clairement la différence avec les années précédentes. Tous les clubs ont passé les poules l'an dernier et cette année à part le Torino dont on ne peut être sûr de rien, ça risque de se reproduire.

De plus, on me dira ce qu'on veut, mais il faudra être très fort pour sortir la Juve ou la Roma en C1. Je doute que le Bayern et City se pensent déjà qualifiés.
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
Message posté par TrollingMachine
Ah bon ? La Juventus va passer les poules grâce à la faiblesse du groupe, l'as roma sera certainement reversé en coupe uefa. Un championnat ou Menez devient un génie selon certains est un championnat malade. Il n'y absolument aucune équipe intéressante à voir jouer, seule la Juventus et l'as roma proposent du jeu, le reste c'est le néant total.


C'est tellement le néant que la Fio en a collé 3 avec son équipe bis, à une équipe qui venait de faire match nul contre le leader de la Ligue 1...
Si voir la Fio jouer c'est chiant, je me demande quelle équipe est sympa à voir jouer alors? le Barça et le Bayern et puis le reste on regarde pas c'est trop chiant, c'est ça?

et qui a dit que Menez était un génie? C'est pas parce qu'il a marqué d'une talonnade que c'est devenu un génie du foot, faut arrêter!
Equipe B de la Viola ?

Y avait Cuadrado, Borja valero, Pasqual et les autres sur le terrain.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Sauf Monaco ?
11 20