1. //
  2. // Barrages Coupe du monde 2014
  3. // Ukraine/France (2-0)

Un vendredi à Tchernobyl…

Mes paupières sont lourdes/ Mon corps s'engourdit / C'est pas le chlore / C'est pas la chlorophylle / Tu m'irradieras encore longtemps / Bien après la fin / Tu m'irradieras encore longtemps / Au-delà des portes closes…

Modififié
0 32
Madame rêve…

La une de L'Équipe-Mag reçu en avance vendredi aprèm ressassait le traumatisme du France-Bulgarie de Kostadinov quand dans les kiosques la bobine de Trifon Ivanov à la une de So Foot apeure toujours le chaland. Deux visions plus lucides que la douce euphorie qui a littéralement envapé la France du foot depuis le tirage des barrages ? « L’Ukraine, c’est du tout bon, c’est le meilleur tirage. » « Le match retour est à la maison. » « Les Jaunes ne nous ont jamais battus. » « On a plus de meilleurs joueurs, et ils jouent dans les grands clubs.  » « On a Ribéry, quasi Ballon d'or, et pas eux. » « On a Deschamps-le-winner qui a l’expérience et le charisme pour savoir aborder ces matchs au couteau » … Mêmes discours tout de suite après la claque : « On perd 2-0 sur un match où on a une possession largement supérieure, plus de frappes, plus d’occasions. » (Didier Deschamps) «  C’est dur à encaisser. Sur la physionomie du match, le 2-0 n’est pas mérité. » (Samir Nasri) « Sur le papier, on est meilleurs qu’eux : on a plus de bonnes individualités. » (Karim Benzema). On arrête là.

Les Bleus (coach, staff et joueurs) se sont saoulés à l’optimisme jusqu’à affirmer dans leurs paroles et dans la compo de départ qu’ils étaient venus à Kiev pour gagner, ou du moins avec la conviction d’en planter au moins un. Résultat : un 2-0 bien sec, soit le meilleur résultat en foot qu’une équipe, l’Ukraine, puisse espérer après son match aller à domicile. Car l’Ukraine a dit non, genre : « Avant de nous battre, faut déjà nous jouer. » Le vrai drame est là : la France a été irréaliste, pas arrogante, pas suffisante, plutôt combative, même pas nulle. Irréaliste. On a juste oublié qu’avec cette équipe de France, on n’a aucune certitude. Que la notion de « progrès » avec Super DD à sa tête était plus qu’aléatoire. Il n’y a qu’à voir son bilan ce matin : 17 matchs, 7 victoires, 4 nuls et 6 défaites. Où était la progression avant le désastre de Kiev ?

La nuit je mens…

Les barrages, c’est une expérience à part où tout peut basculer du bon ou du mauvais côté. Avoir des joueurs bons en clubs ne garantit pas un super rendement en sélection, un sélectionneur aussi gagneur ne garantit pas la transcendance des siens sur le terrain. À la vérité, on ne connaissait pas bien cette équipe d’Ukraine, alors on a décidé d’autorité qu’elle nous était inférieure. On a juste concédé qu’elle état solide derrière et qu’elle avait deux très bons joueurs de couloir, Iarmolenko et « l’autre » dont on prononçait très mal le nom (Ko… no… plianka !) Alors on a bâtit une équipe offensive, c'est-à-dire déséquilibrée. Un 4-2-3-1 avec trois milieux offensifs et un attaquant, plus deux milieux défensifs qui en club sont très portés vers l’avant, Pogba et Matuidi. À la vérité, les deux ont été plutôt pas mal (surtout le juventino). Le problème, c’est qu’ils ne sont pas des vrais numéro 6 occupés à bien nettoyer devant la défense et bien relancer, ce sont plutôt des très bons relayeurs. À la Juve, Pogba est positionné très haut… On a bien Mavuba, un spécialiste à ce poste crucial, mais on le garde au congélo pour Noël. Qui plus est Matuidi a du trop souvent écoper du côté gauche où Évra a encore pris l’eau (même Ribéry a dû venir filer un coup de main). Koscielny voulait un vrai 6 devant sa défense. Il ne l’a pas eu. Ribéry voulait son pote Nasri dans l’axe (pour quel rendement ?), et il a obtenu gain de cause...

Une équipe « offensive » , donc, qui s’est même imprudemment ruée à l’attaque après avoir encaissé le premier but. Et à la vérité, ça a même failli marcher si Samir n’avait pas manqué son face-à-face avec Piatov (65e, la seule vraie action nettement dangereuse en fait). Mais une série de contres prévisibles a logiquement débouché sur des situations périlleuses pour notre axe défensif au point de concéder un péno fatal. Une faute de Koscielny sur Zozoulia et transformation de Iarmolenko (2-0, 82e). Avec Lloris, Koscielny a bien symbolisé tout ce sentiment de « presque » qui englue l’équipe de France. Le Gunner avait été très bon jusque-là, presque invincible et ce, presque jusqu’au bout… Mais sans ce vrai 6 qu’il réclamait il a pris la vague de plein fouet. Il a du jouer le sauveur derrière avant de commettre l’irréparable : il s’est fait expulser, plus lassé d’avoir défendu seul (Abidal avait déjà sombré) que énervé par ce provocateur de Koutcher (91e). Lloris a « presque » arrêté le tir de Zozoulia (0-1) et « presque » repoussé le péno de Iarmolenko (0-2) : depuis ses deux bourdes en Biélorussie (4-2), on aurait du comprendre que Super Hugo n’allait pas éternellement sauver la Patrie. Ses deux « presque » d’hier soir nous l’ont froidement rappelé.

Bleu pétrole…

« Se donner à 200 % » : c’est une phrase à la con qui en foot s’impose aux équipes qui manquent de talent. Et pourtant… Cette Ukraine objectivement pas géniale a bel et bien donné corps (et âme) à cette expression idiote. Les Jaune et Bleu se sont en effet battus comme si leur vie en dépendait, usant parfois de brutalité un peu limite. Encore mieux que la Grèce 2004, vraiment trop monolithique. Mais « se donner à 200 %  » , ça ne marche que si l’organisation tactique même très simple, est en place. Et c’était le cas de l’Ukraine : schéma de jeu basique mais volonté quasi irréelle de déplacer des montagnes. Or, les Bleus n’aiment pas se faire bouger, on l’avait vu à l’Euro 2012 quand les Suédois avaient littéralement marché sur la bande à Lolo Blanc (0-2). Avant le match de Kiev, les Bleus étaient prévenus : l’impact physique et la foi sans doute patriotique (plus la vexation d’avoir été traités par la France d’adversaires « faciles  » ?) des Ukrainiens seraient déterminants… Pour le retour, on attend des Bleus qu’ils se donnent eux aussi à 200%. Comme si ça suffisait ! En plus, on le répète, sans schéma de jeu clair, c’est même contre-productif, surtout face à un bloc resserré qui jouera avec deux buts d’avance et des possibilités de contres mortels. Tactiquement, quand on en arrive là, côté français, à l’option desperado, a la muerte !, c’est qu’on est tombé bien bas.

On en vient donc à cette foutue identité de jeu. En France, elle ne tient qu’à un nom : Ribéry. « Passe la balle à Francky ! » : c’est ça notre schéma de jeu… Problème : quand on le neutralise à trois en bloquant son couloir (et en lui asticotant aussi les chevilles !), les Bleus calent. Même si Ribéry a bien essayé, il a été très bien pris. L’Équipe de ce matin qui souhaite pour mardi des Bleus enflammés « à 200 % » en appelle aussi à Super Francky tout seul pour nous qualifier au SdF ( « on attend de lui qu’il fasse des miracles dont seuls les Ballons d’Or en puissance sont capables » ) Tout faux, les gars ! C’est quand il se prend pour le Sauveur que Lascarface fait n’importe quoi, joue perso, s’énerve et perd son football… Restait le Plan B, hier, Nasri à la baguette, plus axial. Sauf que Samir n’est pas un numéro 10, ni proche de l’attaquant de pointe et ni meneur reculé à la Pirlo. Samir est un relayeur qui aime jouer à gauche en combinant avec son pote Francky et comme il aime bien beaucoup toucher le ballon il décroche dans le rond central… pour marcher sur les pieds de Pogba ! Game over. Les deux couloirs ont bien été bloqués par les Jaunes : pas fou, Fomenko ! Il avait bien vu que les récents matchs des Bleus (Australie 6-0 et Finlande 3-0) avaient beaucoup privilégié l’animation offensive sur les côtés avec débordements et centres vers Giroud… Là, tout était bétonné : à trois Jaunes sur le porteur du ballon, à bâbord et à tribord. Du coup, Giroud (match correct, hier) puis Benz ont été logiquement privés de ballons. Rideau.

Résidents de la République…

Les barrages, on le savait dès le départ. Mal barrés, on s’en doutait un peu. C’est très, très mal engagé. C’est quasi mort. On fera le vrai bilan plus tard, si les Bleus ratent effectivement le Brésil. Mais là rien n’est définitivement foutu. Reste d’abord l’espoir de voir cette Ukraine capable de désunir et plonger à pic, comme il arrive parfois aux fausse équipes fortes à l’apparence monolithique et imbougeable. L’Ukraine est peut-être une fausse « équipe forte » qu’un but encaissé rapidement peut mettre en déroute en une mi-temps ou au terme de prolongations, voire de tirs au but. On ne le sait pas… Aux Bleus de jouer ! Ils sont entre deux eaux, entre qualif et élimination, entre moyen-moyen et moyen-bon. Irradiés mais encore en vie. Pas encore élus, mais pas encore battus. Juste encore résidents de la République ce samedi matin.

Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

En tout cas vous vous êtes transcender pour ce match à Sofoot déjà 5 articles !
C'te référence putain !
Il ne faut pas marquer 3 buts, il suffit de marquer un but et de voir ce qu'il se passe...
Un 2 - 0 est suffisant, et ne nous paraissait pas impossible avant le match...

L'Ukraine peut en effet se désunir, mais pour cela il faut arrêter de donner des responsabilités à Nasri et Ribery qui n'en ont pas les qualités (humaines, mentales, et techniques), d'ailleurs même en club, ce ne sont pas des leaders techniques mais des dynamiteurs (ils déséquilibrent le bloc sur un duel et passent la balle)
Il faut aussi que Matuidi puisse faire mal dans l'axe, et donc qu'il ne compense pas les errements et lacunes d'Evra et Abidal.
Il faut enfin ne pas aligner une équipe d’esthètes surtout en défense...Pas grave si l'équipe n'a pas d'experience, les autres joueurs ont deja perdu le match (dans leur tête et sur le terrain). Avec Clichy et Sagna ils auront plus de mal à passer en vitesse sur les ailes...
--------------Giroud-----------
Ribery--------------------?----
-------------------------------
-----Matuidi--------Pogba------
------------Cabaye-------------
Clichy - Sakho - Varane - Sagna
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Heureusement que ce ne sont ni les "supporters de passage" ni les commentateurs qui joueront mardi, parce qu'ils entreraient sur le terrain en disant : 2-0 c'est bon, on est déjà éliminé, on est tellement des merdes que c'est même pas la peine de croire en nous.
Salir Bashung avec ces tâches de l'edf... c moooche Chérif!
Ca me semble mal barré tout de même... Si notre jeu est si stéréotypé, c'est par ce qu'on a PERSONNE dans l'effectif capabe de percuter à droite. Il y aurait bien eu Griezmann qui fait un début de excellent en plus de deux très bonne saison avant, mais nos dirigeants ont eu la très bonne idée de le sanctionner an pour une connerie dont on se fou royalement tout ça par ce qu'il y avait des élections. Par contre Evra qui tire sur tout ce qui bouge avec le maillot de l'EDF, une petite tape sur la main et ça repart.

C'est triste à dire, mais si jamais la France ne se qualifie pas, ça sera peut-être enfin l'occasion de construire quelque chose de nouveau avec cette équipe.

J'ai envie d'y croire, cette équipe m'a fait vivre des émotions très fortes en 98 quand j'étais gamin, en 2006 mais depuis quelques années c'est de plus en plus difficile de croire en ces bleus qui sont minés par des dirigeants complètement incompétents, un publique qui retourne sa veste au gré des dires de la presse, et un casting de joueur pas toujours très bon.
Message posté par Zhenord
Ca me semble mal barré tout de même... Si notre jeu est si stéréotypé, c'est par ce qu'on a PERSONNE dans l'effectif capabe de percuter à droite. Il y aurait bien eu Griezmann qui fait un début de excellent en plus de deux très bonne saison avant, mais nos dirigeants ont eu la très bonne idée de le sanctionner an pour une connerie dont on se fou royalement tout ça par ce qu'il y avait des élections. Par contre Evra qui tire sur tout ce qui bouge avec le maillot de l'EDF, une petite tape sur la main et ça repart.

C'est triste à dire, mais si jamais la France ne se qualifie pas, ça sera peut-être enfin l'occasion de construire quelque chose de nouveau avec cette équipe.

J'ai envie d'y croire, cette équipe m'a fait vivre des émotions très fortes en 98 quand j'étais gamin, en 2006 mais depuis quelques années c'est de plus en plus difficile de croire en ces bleus qui sont minés par des dirigeants complètement incompétents, un publique qui retourne sa veste au gré des dires de la presse, et un casting de joueur pas toujours très bon.


Personnellement, je n'y crois pas, les mafieux sont la depuis des années.
Bernès, Le Graet, Escalettes, etc... s'ils parent d'autres viendront, Le Roi est mort, Vive le Roi !
A chaque fois, ils cherchent des boucs émissaires (cette fois ci Koscielny ?) est reste en place, et ce même si l'opinion publique s'y oppose, car le foot est dictatorial.
Depuis 2004, ça doit changer, Domenech devait être viré avant le mondial, il est resté jusqu'en 2010 : 6 ans ! En 2010, on s'est dit, les choses vont changer, c'est encore pire. Et Le Graet etc... les idiots de Clairefontaine et de la formation sont toujours la
La base : cabaye matuidi Pogba. Après advienne que pourra. C'est que du football. C'est que du football.
got_feu_dami Niveau : CFA
Note : 1
Franchement, que dire..
j pense que comme d'autres, j'y croyais réellement avant le match.. les dernières prestations étaient plutôt correctes, même si le niveau des adversaires était plus bas que celui de l'Ukraine...
mais la sérieusement, à la mi temps, c'était déjà super mal embarqué.. l'EDF était pressée et dominée.
Les 2 butes encaissés ne sont que justice.. et pourtant j'attendais que certains nous débloquent la situation.. Rib, Pogba, pourquoi pas Giroud..
mais bordek c'était pourrave à mort.. Passe à Ribery, 2 à 3 ukrainiens sur le râble.. fin de l'action.. et putain** pas une fois à droite...
les combinaisons étaient prévisibles le jeu stéréotypé.. les Ukrainiens nous ont bouffés.. d la merde*...

bref àa pue grave du cul, parce que 2 buts c'est hard, parce qu'à partir d'aujourdhui on ressort tous les maux de l'edf rangés au placard depuis 4 ans, et que surtout surtout il existe le schéma de jeu qui pourrait nous sauver...
fais chier parce qu'une coupe du monde sans son équipe à supporter c'est vraiment autre chose.. cf les vieux qu'ont regardé 1994...

Y'en a qu'une qu'était ravie ce matin, ma copine, qui voit déja son été 2014 moins plombé par les invasions de potes :(

Merci Francky et ses potes les pieds carrés pour tous ces plans radio bière foot que vous venez de me jeter aux chiottes !!!!
Au delà de la référence appréciable, je me suis arrêté au 3è paragraphe parce que c'est vraiment pas possible.

1)"on a bâtit une équipe offensive, c’est à dire déséquilibrée. Un 4-2-3-1"
Alors toute l'Europe joue avec une équipe déséquilibrée. Bayern, Real, Arsenal, Chelsea...

Dans les deux milieux, y'avait un pur récupérateur (Matuidi) et un milieu "polyvalent" (Pogba). On peut certes pinailler et remarquer que ces joueurs n'ont pas spécialement tendance à se positionner très bas en club, mais ils sont tout à fait capables à s'adapter à ce qui était proposé ce soir. Pogba s'est positionné bien bas comme l'a souligné Kauffman truc (il a déjà remplacé Pirlo poste pour poste à la Juve) et, pareillement, Blaise a suffisamment de raisonnement pour ne pas aller faire des appels dans la surface adverse si le match n'y prête pas.

2)"[Qui plus est Matuidi a du trop souvent écoper du côté gauche où] Evra a encore pris l’eau (même Ribéry a du venir filer un coup de main)"

Alors là, c'est le clou, j'aurais dit précisément l'inverse. Ribéry a totalement abandonné son couloir gauche, surtout en phase défensive, laissant Evra se démerder tout seul. Evra qui, quoi qu'on puisse dire à son sujet, s'est battu comme il a pu.

Bref, je ne sais pas ce que dit la suite mais ce paragraphe m'a fait bondir...
Message posté par thiam99
Il ne faut pas marquer 3 buts, il suffit de marquer un but et de voir ce qu'il se passe...
Un 2 - 0 est suffisant, et ne nous paraissait pas impossible avant le match...


Tout à fait d'accord avec ça, même si c'est compliqué je trouve pas ça impossible de gagner 2-0 à domicile contre l'Ukraine. Malheureusement le pessimisme fait vendre et critiquer l'équipe de France c'est bankable pour les médias.
Sans vouloir faire dans le François le Français, tous derrière l'équipe jusqu'au bout et on verra après, merde !
Cette équipe de France est très friable ... comme un légo.
"un sélectionneur aussi gagneur"

--->Encore cette expression insupportable...

Bon bah je crois que je vais c/c exactement le même post (allégé des 3 derniers paragraphes hors contexte ici) que celui que j'avais posté avant le match sur l'article "didier deschamps contre la France" :

Ebé...pas de doute, pas la peine d'être une lumière pour comprendre (une fois de + avec ce genre d'articles) qui antoine mestres et so foot préfèrent entre didier deschamps et laurent blanc...

Et pourtant...il y a tellement d'âneries dans cet article que je crois que je vais bien m'obliger à y répondre. Malgré tout.

Commencons par le commencement donc. Didier deschamps veut gagner. Non, SANS BLAGUE. Il est entraîneur de football et il veut GAGNER. Mais c'est totalement INCROYABLE ça. Je suis sûr qu'il est le seul entraîneur d'europe à privilégier le résultat avant tout non?

OH WAIT...on me souffle dans l'oreillette qu'en fait non, la quasi totalité des entraîneurs français comme européens fonctionnent comme ça...pourquoi on en fait toujours tout un foin avec lui alors?

Peut être parce qu'en fait, il ne propose pas souvent grand chose de + hein? Quand quelques jours avant d'affronter l'OM, un inter en crise total se fait taper 3-0 par un promu italien que j'ai déja oublié, on trouve ça normal en Italie, ca n'étonne presque personne vu la situation du club. Quand quelques jours plus tard, l'OM, avec un effectif pourtant largement supérieur à ce petit promu, livre 2 prestations catastrophiques dans lesquelles l'équipe ne produit RIEN si ce n'est de défendre à 10 derrière pendant 180 minutes contre une équipe pourtant en pleine crise qui joue elle même à l'envers et ne demandait qu'à être enfoncer, que l'OM se qualifie malgré tout par miracle grâce à 2 buts miracle en toute fin de match signé ayew et brandao, on a les fameux médias français tel so foot qui nous ressortent que c'est la "culture de la gagne" de DD, alors que sur ces 2 matchs, le mec fait tout à l'envers et gagne grâce à la faiblesse adverse plutôt que grâce à un projet de jeu qu'il aurait insuffler à son équipe. Ce même "projet de jeu" qu'il promettait aux marseillais au début de sa 3ème saison, parce que il a "toujours fonctionner comme ça, que les 2 premières années sont difficilles au niveau du jeu car l'important est de gagner, que c'est le "processus habituel" qui veut ça et que pour cette 3ème saison, je développerai les qualités de jeu"...Les marseillais attendent toujours.

Ah, la culture de la gagne de DD, dixit les médias français (so foot et riolo en tête, combien d'article de ce genre j'ai déja lu de votre part...)...mais quelle culture de la gagne?Celle d'un entraîneur qui n'a remporté aucun titre majeur (juste une coupe de la ligue) en 5 saisons à monaco (malgré de gros moyens pour 3 d'entres elles)?Celle d'un mec qui a été logiquement champion à l'OM avec des moyens PHARAMINEUX à l'échelle de la ligue 1 (dès son arrivée, on lui paie diawara, le taulier défensif du champion de france en titre...avec heinze transféré du real et plus gros salaire de L1, m'bia qui avec diawara forme une charnière deluxe à 20M d'euros, lucho le passeur à 18M...tout ça pour renforcer une équipe qui venait déja de finir 2ème à un cheveu du premier), qui finit logiquement champion (encore heureux, et avec une manière dégueulasse qui plus est, à galérer sans projet de jeu jusqu'à la dernière seconde contre des boulogne sur mer et sochaux...) puis n'a fait que finir derrière des équipes inférieures (lille dans un premier temps, puis la moitié de la L1 ensuite)?C'est ça la culture de la gagne?

Car oui, il serait temps d'arrêter le foutage de gueule sur DD et sa culture...tous les entraîneurs en europe veulent gagner (à quelques exceptions prêt, genre Zeman), ils sont aussi très nombreux à privilégier le résultat, la victoire et uniquement la victoire, plutôt que la manière.

Revenons en donc aux entraîneurs français. Un mec comme Girard (et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres), il ne veut pas gagner peut être? C'est exactement la même mentalité, sauf que l'un est défendu par les médias, décrit comme un gagneur blablabla...et l'autre c'est limite si c'est pas l'ivrogne et le gueulard du coin. 2 poids, 2 mesures...Et pourtant, désolé mais entre un mec qui a pris 80 points avec peu de moyens et un effectif restreint à montpellier, et un autre qui en a pris 78 avec des moyens surdimenssionnés avec l'OM avant de s'écrouler et de finir derrière la moitié des équipes de L1 aux budgets et effectifs complètement inférieurs, je sais qui je préfère et de loin.

Un mec comme Blanc, que so foot passe son temps à rabaisser et critiquer, à qui le journal promettait l'enfer au PSG alors qu'il a toujours eu d'excellents résultats jusque la (y compris en EDF)... Le mec a fait surperformer bordeaux pendant 2 saisons et demi avec des résultats EXCEPTIONNELS (2ème en luttant pour le titre jusqu'à la dernière journée, puis champion+coupe de la ligue, puis 1er avec 8 points à la trève avant de s'écrouler à cause d'un effectif trop limité pour jouer 3 compétitions à la fois jusqu'au bout)...tout ça avec un jeu superbe en outre. Mais la encore, non, so foot préfère un mec qui a remporté logiquement le titre avec un jeu indigne mais beaucoup de moyens puis n'a fait que finir derrière un paquet d'équipes aux budgets et effectifs LARGEMENT plus faible...

Et pourtant, on nous rabâche toujours la même chose avec ce mec...Culture de la gagne? C'est marrant, parce que moi je me souviens surtout d'un mec qui a battu le record de matchs sans victoire et de défaites d'affilée de toute l'histoire de l'Olympique de Marseille avec 13 matchs sans victoire dont 11 défaites, 7 défaites d'affilée...bref, qui a cultivé une bonne culture de la loose. Un mec qui ensuite prend la tête de l'EDF alors qu'il est le pire entraîneur de ligue 1 au ratio moyens/résultats cette saison la (9ème avec le 2ème budget derrière Paris). Ca n'étonne personne parmi les médias, why not. Bilan en 1 an avant la Biélorussie, 1 bon match illusoire face à l'espagne et un paquet de purges la ou on commencait enfin à voir le beau jeu tourner avec son prédecesseur...il finit par battre plusieurs autres records comme le plus mauvais ratio de victoires pour un sélectionneur depuis 1960 ou le nombre de matchs d'affilée (5) sans marquer le moindre but depuis...toujours en fait (1904). La encore, de la bonne culture de la loose...des stats que antoine et ses copains ne mettent pourtant jamais en avant, allez savoir pourquoi...Comme quand il se barre de la juve hein? A lire les papiers en France, c'est lui qui choisit de se barrer, pas du tout les dirigeants qui font tout pour le pousser à démissionner car il était brouillé avec le DS et plus de la moitié des joueurs après à peine une saison...chose qu'il a réitéré à l'OM d'ailleurs, puisque ce mec a TOUJOURS connu des problèmes de management partout ou il est passé, mais la encore on en parle jamais, à l'OM ça lui a même été utile puisque les supporters ont tout mis sur le dos d'anigo...




--->Voila. Donc encore une fois après ce match, désolé mais être un gagneur ne suffit pas, c'est juste le minimum pour un entraîneur et ca n'a rien d'exceptionnel ni même de particulier. Le vrai problème avec deschamps c'est qu'on exacerbe depuis des années cette qualité parce que ses équipes ne montrent à chaque fois pas grand chose d'autre...

Les marseillais ont attendu pendant 3 ans leur projet de jeu (soit disant il devait arrivé à la 3ème saison, et ça a été la pire), nous on attend toujours. On se demande surtout si ce mec sera encore défendu par so foot, riolo et autres auto-proclamées têtes bien pensantes du football français qui l'ont adoubé quand le mec a été nommé sélectionneur sans que ça n'étonne personne alors qu'il était le pire entraîneur de ligue 1 au ratio moyen/résultats (9ème avec le 2ème budget derrière Paris).
On assiste depuis ce matin à un superbe retournement de veste journalistique.
La France du foot était donc "béate d'optimisme" ?
Mais c'est qui la France du foot ? Qui fait l'opinion footballistique, si ce n'est les journalistes ?
Vous allez pas nous faire croire que Deschamps & co ont pris les ukrainiens à la légère, alors qu'ils ont été les plus prudents, les premiers à dire "attention ça sera pas facile".
Au moins à SoFoot, vous avez encore le sens de la mesure. Oui la France a perdu hier, et alors ? Ont-ils été ridicules ? Loin de là. Un peu paniqués en fin de match certes, mais combatifs et appliqués dans l'ensemble.
Mais certains ont visiblement perdu la boussole, comme ce clown de Pascal Praud qui a littéralement craqué son slip :
http://www.dailymotion.com/video/x1792a … raine_news
Eh Pascal, calme-toi, c'est que du foot. Prends des vacances.
Message posté par thiam99
Il ne faut pas marquer 3 buts, il suffit de marquer un but et de voir ce qu'il se passe...
Un 2 - 0 est suffisant, et ne nous paraissait pas impossible avant le match...

L'Ukraine peut en effet se désunir, mais pour cela il faut arrêter de donner des responsabilités à Nasri et Ribery qui n'en ont pas les qualités (humaines, mentales, et techniques), d'ailleurs même en club, ce ne sont pas des leaders techniques mais des dynamiteurs (ils déséquilibrent le bloc sur un duel et passent la balle)
Il faut aussi que Matuidi puisse faire mal dans l'axe, et donc qu'il ne compense pas les errements et lacunes d'Evra et Abidal.
Il faut enfin ne pas aligner une équipe d’esthètes surtout en défense...Pas grave si l'équipe n'a pas d'experience, les autres joueurs ont deja perdu le match (dans leur tête et sur le terrain). Avec Clichy et Sagna ils auront plus de mal à passer en vitesse sur les ailes...
--------------Giroud-----------
Ribery--------------------?----
-------------------------------
-----Matuidi--------Pogba------
------------Cabaye-------------
Clichy - Sakho - Varane - Sagna


toi t es vraiment naif ou c... mais vraiment croire que cette equipe a une ame c est croire au père noel
Et j'ajouterai qu'aujourd'hui encore, au lendemain d'une déroute totale (2-0 à l'extérieur, qui aurait même pû serieusement tourner au 3-0 à la fin du match) on ne voit toujours pas un seul article à charge contre le sélectionneur et ses choix catastrophiques dans les principaux médias français (l'equipe, eurosport, so foot, f365...) , tout est de la faute de joueurs et toute la responsabilité ou presque est mise sur eux.

Et pourtant...Sans même parler du fait qu'on a pas progresser d'un iota, qu'on perd hier soir 2-0 contre la même équipe qu'on avait explosé chez elle sur le même score il y a 1 an et demi à l'euro (dans un match magnifique d'ailleurs, avec un vrai projet de jeu de l'entraîneur de l'époque)...

Mais simplement rien qu'avec les choix d'hier soir quoi, la façon dont l'affaire evra a été gérée (le mec se permet de faire ça et n'est même pas sanctionner), le fait d'appeller abidal et varane alors que l'un est en souffrance à monaco et l'autre blessé ce qui nous met tout seul dans la merde pour le retour mardi, le fait d'aligner Remy à droite alors qu'à l'OM déja il s'était obstiné à le faire pendant 6 mois, qu'on avait tous vu que ça marchait pas et que ça leur avait coûté le titre face à lille...sans parler du coaching bidon d'hier soir ou on doit égaliser et ou il sort un attaquant (Remy) pour faire entrer un milieu (sissoko)...

Imaginez une seule seconde si c'était domenech qui aurait accumulé toutes ces bourdes, j'ose même pas imaginer ce qu'on aurait dit...La, rien. Queudalle, nada. Didier peut dormir tranquille ;)
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Message posté par eloued39


toi t es vraiment naif ou c... mais vraiment croire que cette equipe a une ame c est croire au père noel


Toi t'es sûrement pas naïf, t'es juste une bactérie infectieuse qui se complaît dans sa merde, son ressentiment, son aigreur et sa certitude que tout va mal, t'es le genre à faire exprès d'échouer pour ne rien regretter
rockin'squat Niveau : DHR
Message posté par kurapika
"un sélectionneur aussi gagneur"

--->Encore cette expression insupportable...

Bon bah je crois que je vais c/c exactement le même post (allégé des 3 derniers paragraphes hors contexte ici) que celui que j'avais posté avant le match sur l'article "didier deschamps contre la France" :

Ebé...pas de doute, pas la peine d'être une lumière pour comprendre (une fois de + avec ce genre d'articles) qui antoine mestres et so foot préfèrent entre didier deschamps et laurent blanc...

Et pourtant...il y a tellement d'âneries dans cet article que je crois que je vais bien m'obliger à y répondre. Malgré tout.

Commencons par le commencement donc. Didier deschamps veut gagner. Non, SANS BLAGUE. Il est entraîneur de football et il veut GAGNER. Mais c'est totalement INCROYABLE ça. Je suis sûr qu'il est le seul entraîneur d'europe à privilégier le résultat avant tout non?

OH WAIT...on me souffle dans l'oreillette qu'en fait non, la quasi totalité des entraîneurs français comme européens fonctionnent comme ça...pourquoi on en fait toujours tout un foin avec lui alors?

Peut être parce qu'en fait, il ne propose pas souvent grand chose de + hein? Quand quelques jours avant d'affronter l'OM, un inter en crise total se fait taper 3-0 par un promu italien que j'ai déja oublié, on trouve ça normal en Italie, ca n'étonne presque personne vu la situation du club. Quand quelques jours plus tard, l'OM, avec un effectif pourtant largement supérieur à ce petit promu, livre 2 prestations catastrophiques dans lesquelles l'équipe ne produit RIEN si ce n'est de défendre à 10 derrière pendant 180 minutes contre une équipe pourtant en pleine crise qui joue elle même à l'envers et ne demandait qu'à être enfoncer, que l'OM se qualifie malgré tout par miracle grâce à 2 buts miracle en toute fin de match signé ayew et brandao, on a les fameux médias français tel so foot qui nous ressortent que c'est la "culture de la gagne" de DD, alors que sur ces 2 matchs, le mec fait tout à l'envers et gagne grâce à la faiblesse adverse plutôt que grâce à un projet de jeu qu'il aurait insuffler à son équipe. Ce même "projet de jeu" qu'il promettait aux marseillais au début de sa 3ème saison, parce que il a "toujours fonctionner comme ça, que les 2 premières années sont difficilles au niveau du jeu car l'important est de gagner, que c'est le "processus habituel" qui veut ça et que pour cette 3ème saison, je développerai les qualités de jeu"...Les marseillais attendent toujours.

Ah, la culture de la gagne de DD, dixit les médias français (so foot et riolo en tête, combien d'article de ce genre j'ai déja lu de votre part...)...mais quelle culture de la gagne?Celle d'un entraîneur qui n'a remporté aucun titre majeur (juste une coupe de la ligue) en 5 saisons à monaco (malgré de gros moyens pour 3 d'entres elles)?Celle d'un mec qui a été logiquement champion à l'OM avec des moyens PHARAMINEUX à l'échelle de la ligue 1 (dès son arrivée, on lui paie diawara, le taulier défensif du champion de france en titre...avec heinze transféré du real et plus gros salaire de L1, m'bia qui avec diawara forme une charnière deluxe à 20M d'euros, lucho le passeur à 18M...tout ça pour renforcer une équipe qui venait déja de finir 2ème à un cheveu du premier), qui finit logiquement champion (encore heureux, et avec une manière dégueulasse qui plus est, à galérer sans projet de jeu jusqu'à la dernière seconde contre des boulogne sur mer et sochaux...) puis n'a fait que finir derrière des équipes inférieures (lille dans un premier temps, puis la moitié de la L1 ensuite)?C'est ça la culture de la gagne?

Car oui, il serait temps d'arrêter le foutage de gueule sur DD et sa culture...tous les entraîneurs en europe veulent gagner (à quelques exceptions prêt, genre Zeman), ils sont aussi très nombreux à privilégier le résultat, la victoire et uniquement la victoire, plutôt que la manière.

Revenons en donc aux entraîneurs français. Un mec comme Girard (et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres), il ne veut pas gagner peut être? C'est exactement la même mentalité, sauf que l'un est défendu par les médias, décrit comme un gagneur blablabla...et l'autre c'est limite si c'est pas l'ivrogne et le gueulard du coin. 2 poids, 2 mesures...Et pourtant, désolé mais entre un mec qui a pris 80 points avec peu de moyens et un effectif restreint à montpellier, et un autre qui en a pris 78 avec des moyens surdimenssionnés avec l'OM avant de s'écrouler et de finir derrière la moitié des équipes de L1 aux budgets et effectifs complètement inférieurs, je sais qui je préfère et de loin.

Un mec comme Blanc, que so foot passe son temps à rabaisser et critiquer, à qui le journal promettait l'enfer au PSG alors qu'il a toujours eu d'excellents résultats jusque la (y compris en EDF)... Le mec a fait surperformer bordeaux pendant 2 saisons et demi avec des résultats EXCEPTIONNELS (2ème en luttant pour le titre jusqu'à la dernière journée, puis champion+coupe de la ligue, puis 1er avec 8 points à la trève avant de s'écrouler à cause d'un effectif trop limité pour jouer 3 compétitions à la fois jusqu'au bout)...tout ça avec un jeu superbe en outre. Mais la encore, non, so foot préfère un mec qui a remporté logiquement le titre avec un jeu indigne mais beaucoup de moyens puis n'a fait que finir derrière un paquet d'équipes aux budgets et effectifs LARGEMENT plus faible...

Et pourtant, on nous rabâche toujours la même chose avec ce mec...Culture de la gagne? C'est marrant, parce que moi je me souviens surtout d'un mec qui a battu le record de matchs sans victoire et de défaites d'affilée de toute l'histoire de l'Olympique de Marseille avec 13 matchs sans victoire dont 11 défaites, 7 défaites d'affilée...bref, qui a cultivé une bonne culture de la loose. Un mec qui ensuite prend la tête de l'EDF alors qu'il est le pire entraîneur de ligue 1 au ratio moyens/résultats cette saison la (9ème avec le 2ème budget derrière Paris). Ca n'étonne personne parmi les médias, why not. Bilan en 1 an avant la Biélorussie, 1 bon match illusoire face à l'espagne et un paquet de purges la ou on commencait enfin à voir le beau jeu tourner avec son prédecesseur...il finit par battre plusieurs autres records comme le plus mauvais ratio de victoires pour un sélectionneur depuis 1960 ou le nombre de matchs d'affilée (5) sans marquer le moindre but depuis...toujours en fait (1904). La encore, de la bonne culture de la loose...des stats que antoine et ses copains ne mettent pourtant jamais en avant, allez savoir pourquoi...Comme quand il se barre de la juve hein? A lire les papiers en France, c'est lui qui choisit de se barrer, pas du tout les dirigeants qui font tout pour le pousser à démissionner car il était brouillé avec le DS et plus de la moitié des joueurs après à peine une saison...chose qu'il a réitéré à l'OM d'ailleurs, puisque ce mec a TOUJOURS connu des problèmes de management partout ou il est passé, mais la encore on en parle jamais, à l'OM ça lui a même été utile puisque les supporters ont tout mis sur le dos d'anigo...




--->Voila. Donc encore une fois après ce match, désolé mais être un gagneur ne suffit pas, c'est juste le minimum pour un entraîneur et ca n'a rien d'exceptionnel ni même de particulier. Le vrai problème avec deschamps c'est qu'on exacerbe depuis des années cette qualité parce que ses équipes ne montrent à chaque fois pas grand chose d'autre...

Les marseillais ont attendu pendant 3 ans leur projet de jeu (soit disant il devait arrivé à la 3ème saison, et ça a été la pire), nous on attend toujours. On se demande surtout si ce mec sera encore défendu par so foot, riolo et autres auto-proclamées têtes bien pensantes du football français qui l'ont adoubé quand le mec a été nommé sélectionneur sans que ça n'étonne personne alors qu'il était le pire entraîneur de ligue 1 au ratio moyen/résultats (9ème avec le 2ème budget derrière Paris).


bon j'ai pris la peine de lire ton "article" on a bien compris que tu ne peux pas blairer la Dech , tu lui fais un procès genre tout est de sa faute . Un peu comme Domenech quoi . C'est ton avis et tout n'est pas faux dans ce que tu dis mais je trouve que tu exagères un temps soit peu quand meme .

Partout ou il passe le Didier son palmares s'enrichit et gagner le titre avec marseille meme avec un gros budget apres ans sans titre c'est pas donné a tout le monde , tu oublis la finale de LDC avec monaco ou question beau jeu on a été servit , le titre de D2 avec la Juve ... etc et tu oublis aussi qu'au meme tutre que Blanc c'est un entraineur jeune .

Alors c'est vrai qu'il est plus connu pour son réalisme et ces résultats que pour la qualité de jeu de ses équipe , Mourinho l'est aussi et tout le monde cri au génie . Perso j'étais persuadé et je ne suis pas le seul a penser qu'il est/était l'idéal pour l'EDF . Quoiqu'on en dise ou pense ça reste un "gagneur" le Dédé il ne maîtrise pas tout hein l'oublions pas .
Ribery: 'C'est comment qu'on freine'
Abidal: 'J'passe pour une caravane'
Evra: 'J'ai longtemps comtemplé'
Koscielny: 'L'imprudence'
et puis allez, tous en chœur: 'Sommes nous'
Message posté par Baldooow
En tout cas vous vous êtes transcender pour ce match à Sofoot déjà 5 articles !


Ben... C'est normal. So Foot c'est un site français. Donc ça parle beaucoup de la France quand elle joue.

ça s'appelle la culture football, une espèce en voie de disparition dans notre pays...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 32