1. //
  2. //
  3. // Barcelone-La Corogne (2-2)

Un Super Depor punit le Barça

D’abord aux commandes, puis sur un rythme de sénateurs, les Blaugrana ont laissé filer deux points importants face à un superbe Deportivo La Corogne (2-2). Les Galiciens, surprises de ce début de saison, relancent un peu plus une Liga qui pourrait voir l’Atlético revenir à égalité du Barça.

Modififié
223 16

FC Barcelone 2-2 Deportivo La Corogne

Buts : Messi (39e), Rakitić (62e) pour le Barça // Lucas Pérez (77e), Alex Bergantiños (85e)

Quelques heures avant de s’envoler pour le Japon, le Barça a oublié de respecter les consignes de Luis Enrique. Avec un match nul concédé dans les derniers instants face à un Depor retrouvé, les Blaugrana n’ont pas « rempli leurs devoirs » et se tournent désormais vers le Mondialito avec des Colchoneros en embuscade. Avec trois et cinq points d’avance, respectivement sur l’Atlético et le Real Madrid, ils quittent la Liga pour 2015 avec un matelas moins confortable qu’il n’y paraît en tête de la Liga. Une avance que Lionel Messi espérait plus conséquente, lui l’auteur d’un coup franc en forme de golazo pour décanter la situation. Pour les amoureux des chiffres, il s’agit là de la cinquantième banderille annuelle de l’Argentin, qui ne suffit pourtant pas à masquer le manque de Neymar, blessé en milieu de semaine. Les hommes de Victor Sánchez, fringants sixièmes de Liga, ont livré une partition en tout point parfaite. Menés 2-0, ils ont su trouver les ressources nécessaires pour réduire l’écart avant d’égaliser. Le tableau d’affichage, de 2-2, rend honneur à des Galiciens déjà auteurs d’un tel résultat sur cette même pelouse il y a de ça quelques mois…

Messi, le retour du clutch player


La porosité galicienne n’est plus. Sauvé in extremis dans ce même théâtre du Camp Nou en mai dernier, le Deportivo La Corogne fait honneur à son statut de miraculé dès le coup d’envoi. Le onze de Victor Sánchez, « admirable » et admiré par Luis Enrique, remplit à la perfection son rôle de poil à gratter. Solide autant qu’intelligent dans son placement défensif, il bouge son bloc au diapason de la circulation blaugrana. Un sérieux tactique qui empêche Lionel Messi de recevoir le cuir dans une position idoine. La Pulga, de par sa vista de quarterback, trouve néanmoins des angles de passe improbables. Sur sa première diagonale à destination de Sandro, le jeune canterano trouve Luis Suárez d’une remise de la tête qui ne peut cadrer sa reprise. Cette première opportunité tout en toque laisse place à une longue période de domination stérile des Barcelonais. D’abord concentré sur son labeur défensif, le Depor, tout proche de trouver la faille sur un contre ponctué par Jonathan Rodríguez (15e), sort la tête du sceau à partir de la demi-heure de jeu. Une embellie offensive qui prend du plomb dans l’aile lorsque Messi nettoie la lucarne de Lux sur coup franc et se mue, une énième fois, en bienfaiteur catalan.

La petite minasse de Rakitić


Lucas Pérez ne s’arrête plus


Le second acte reprend sur des bases similaires. Loin d’être dépassés ou apeurés, les Galiciens profitent des approximations barcelonaises et insistent dans le dos de la paire Piqué-Mascherano. Par deux fois en autant de minutes, Jonathan Rodríguez mange la feuille de match et laisse filer les chances de retour du Depor. Car dans la foulée, la paire Iniesta-Rakitić se charge d’imprimer le tempo propre au FCB. Déjà pas loin du break par l’intermédiaire de Luis Suárez - dont le but est refusé pour un hors-jeu discutable -, le Barça trouve la faille quelques instants plus tard grâce à son milieu croate. Pas attaqué aux abords de la surface, il envoie un missile à mi-hauteur dans le petit filet de Lux. L’ovation qui suit sa sortie est méritée, mais laisse place à un moment de flottement dans l’entrejeu blaugrana. D’abord buteur contrarié par un hors-jeu (74e), Lucas Pérez se charge, trois minutes plus tard, de matérialiser les bonnes intentions des visiteurs. Profitant de deux bugs de Piqué puis Mathieu, la pointe espagnole crucifie Bravo et promet une fin de match tendue. Et même cauchemardesque, lorsque à cinq minutes du terme, Alex Bergantiños ponctue un contre magistral, synonyme de point homérique pour les Galiciens.


Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
pff.... Et voila on avait breaké la Liga et maintenant tout est à refaire.

Sinon Sandro m'a fait regretté Munir...et quand ce dernier est rentré c'était l'inverse. Dingue cette différence de niveu entre la MSN et ces deux la.
D'ailleurs en deuxième mi-temps plus personne voulait faire la passe à Sandro.
Bordel immonde la charnière centrale...Allez plus que 2 semaines avant de récupérer Arda et Vidal.
Si on oublie le but refusé à tort à Suarez (avec la ligne jaune virtuelle, ni J Alba au moment de la passe de Messi, ni de Suarez sur la mm ligne que J Alba), une main flagrande (le ballon joue au billard), 2 3 fautes sur Messi et un gros tampon sur Iniesta NON sanctionné aux abords de la surface :
Mais le Barca a joué à la baballe, en faisant tourner, c'était de l'attaque défense sans envie.
Pis entrée de Mathieu qui couvre le hors jeu sur son 1er ballon.. et pour el 2eme but, je crois que c'est lui qui le perd au milieu de terrain.
Bcp d'imprécisions dans la passe et de tous les joueurs.. et un manque de réussite.

Bref de 6 pts d'avance, ca va faire egalité avec l'A Madrid et j'espère que Villareal prendra au moins un pt face au Real.
On voit que le Youtubeur Neymar est plus qu'important, et sans manquer de respect à Sandro et Munir.. qui ne lui arrivent mm pas au crampon.
Être menés 2-0 par le Barça, et revenir au score, qui plus est à l'extérieur, faut avoir des Corogne pour le faire. Et on peut dire que les joueurs du Depor l'ont eu!
Je n'ai vu que le dernier quart d'heure c'est a dire les 2 buts de la Corogne. La défense centrale culé retombe dans ses travers.
Ceci étant il faut pas s'attendre à la victoire du FCB à tous les matches.
La liga est le championnat le plus indécis depuis 3 saisons pourquoi changer une formule gagnante.
En plus être en plein regime au mois de décembre ne garantit pas un printemps radieux.
Frenchies Niveau : CFA
Quand je disais après la décla de BLANC que le Barca était pas forcément l'équipe à éviter à tout prix ... à cause de sa défense !

ahah le coaching, tout un art :p
le 2-0 tient, on se dit "et en plus il fait souffler les cadres"
y a 2-2 "bien vue l'entrée de jeremy "cramé" mathieu pour tenir le score, Munir "masia" useless ... ne jouerait même pas au TFC"

ahah
Merci le Dépor, une victoire demain et on revient à 2 points à récuperer au clasico retour!
Message posté par pierre ménès 2.0
pff.... Et voila on avait breaké la Liga et maintenant tout est à refaire.

Sinon Sandro m'a fait regretté Munir...et quand ce dernier est rentré c'était l'inverse. Dingue cette différence de niveu entre la MSN et ces deux la.
D'ailleurs en deuxième mi-temps plus personne voulait faire la passe à Sandro.


tu supportes combien de club deja toi ?
Donnie_Brasco Niveau : CFA2
Message posté par ofwgkta
Merci le Dépor, une victoire demain et on revient à 2 points à récuperer au clasico retour!


Une petite victoire au Madrigal et le weekend sera parfait
mark-landers Niveau : Loisir
J'en peux plus de Sandro et Munir !!
A chaque fois j'espère qu'un adversaire leur pète une jambe !
A chaque fois le Barça évolue à 10 contre 11, ils ne servent strictement à rien.
Message posté par ofwgkta
Merci le Dépor, une victoire demain et on revient à 2 points à récuperer au clasico retour!


De la même façon qu'à l'aller j'espère !
JulianRoss83 Niveau : Loisir
les supporters du Barca ne savent plus "perdre" sincèrement ??!!!! vous avez une équipe de fou avec des supers joueurs mais à lire certains commentaires il faudrait 11 Messi sur le terrain... Munir et Sandro ok ils ne sont pas du même niveau que la MSN mais qui peut rivaliser avec la MSN ??? il faudrait un truc du style Cristiano, Aguero (ou Lewandowski), Reus (ou Sterling, Douglas Costa ou Alexis Sanchez) pour les concurrencer et encore c'est pas sûr !!!! Ils ont pas été exceptionnel ce soir et l'air de rien Neymar a bien manqué par ses prises de balles tranchantes (le meilleur joueur du Barca depuis le début de saison 2015/2016 selon moi). Et bravo tout de même au Depor qui s'est bien battu et a joué les coups à fond. Le Barca doit se méfier de pas faire une Real 2014/2015 car rappelez vous après le Mondial des Clubs on pensait le Real intouchable tellement ils étaient au dessus et puis après les fêtes...BAM ils ont jamais retrouvé leur niveau de jeu. Ce qui compte c'est d'être assez bon entre mi-décembre et mi-février pour ensuite être au top jusque la fin de saison.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Message posté par hobotope2
tu supportes combien de club deja toi ?


14, si on y inclue ma sympathie pour le Bourg en Bresse Peronnas
c'est pas dit que le Real gagne à villareal non plus et la Liga n'est pas finie
Autant le match à Valence avait été maîtrisé, et que le match nul ne laissait pas tant que ça un goût amer (faut bien lâcher quelques points de temps en temps), autant celui-ci est vraiment stupide et évitable. On pouvait s'attendre à un match compliqué, une victoire par un but d'écart, mais se désunir autant après le 2-0, lever le pied à ce point, c'est quasiment de la faute professionnelle.

On va encore venir me ch*** dans les bottes pour me dire que je n'y connais rien et que la Masia sort des cracks, que Munir 'ouin ouin, il ne joue pas à son vrai poste' mais je persiste, ce joueur est inutile. Sandro, c'est pas beaucoup mieux même s'il y a un peu plus d'engagement. Mais ces joueurs ne savent pas faire un appel, Sandro donne l'impression de tout faire pour éviter le ballon en s'enfermant dans la surface, le Barça joue en 4-3-2 avec eux. Autant mettre D. Alvès en ailier et Adriano arrière droit quand on a un des trois de la MSN sur la touche. Vivement le retour de Rafinha et l'arrivée d'A. Turan. Bon, sinon, la rentrée de Mathieu, no comment, on aura pas de rouquin pour l'Euro 2016.

Pour la Liga, le titre se joue autour des 95 points depuis quelques saisons, ça veut dire qu'il ne faut pas perdre plus de 20 points. Pour ce championnat, je préfère penser comme ça concernant les 3 premiers. Le Barça en a lâché 10 déjà, l'Atletico 10, le Real 12. Le Barça a 4 maches plutôt simples d'ici la fin de la phase aller, en comptant le match en retard, donc ça pourrait faire carton plein mais attention à la fatigue de la CDM des clubs. Là, le Real et l'Atletico ont des matches qui ne sont pas donnés gagnants pour cette journée. Le Real joue aussi à Valence et reçoit le Depor début janvier, l'Atletico joue à Vigo pour la 19ème journée. Le Real ne fait rien qu'un nul, ce qui est loin d'être impossible vu le calendrier des prochaines semaines, il faudra qu'ils fassent une phase retour à minimum 16 victoires, quand ils seront à maximum 14 victoires sur la phase aller. C'est super aride comme raisonnement, j'avoue.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Message posté par ferenk29
Autant le match à Valence avait été maîtrisé, et que le match nul ne laissait pas tant que ça un goût amer (faut bien lâcher quelques points de temps en temps), autant celui-ci est vraiment stupide et évitable. On pouvait s'attendre à un match compliqué, une victoire par un but d'écart, mais se désunir autant après le 2-0, lever le pied à ce point, c'est quasiment de la faute professionnelle.

On va encore venir me ch*** dans les bottes pour me dire que je n'y connais rien et que la Masia sort des cracks, que Munir 'ouin ouin, il ne joue pas à son vrai poste' mais je persiste, ce joueur est inutile. Sandro, c'est pas beaucoup mieux même s'il y a un peu plus d'engagement. Mais ces joueurs ne savent pas faire un appel, Sandro donne l'impression de tout faire pour éviter le ballon en s'enfermant dans la surface, le Barça joue en 4-3-2 avec eux. Autant mettre D. Alvès en ailier et Adriano arrière droit quand on a un des trois de la MSN sur la touche. Vivement le retour de Rafinha et l'arrivée d'A. Turan. Bon, sinon, la rentrée de Mathieu, no comment, on aura pas de rouquin pour l'Euro 2016.

Pour la Liga, le titre se joue autour des 95 points depuis quelques saisons, ça veut dire qu'il ne faut pas perdre plus de 20 points. Pour ce championnat, je préfère penser comme ça concernant les 3 premiers. Le Barça en a lâché 10 déjà, l'Atletico 10, le Real 12. Le Barça a 4 maches plutôt simples d'ici la fin de la phase aller, en comptant le match en retard, donc ça pourrait faire carton plein mais attention à la fatigue de la CDM des clubs. Là, le Real et l'Atletico ont des matches qui ne sont pas donnés gagnants pour cette journée. Le Real joue aussi à Valence et reçoit le Depor début janvier, l'Atletico joue à Vigo pour la 19ème journée. Le Real ne fait rien qu'un nul, ce qui est loin d'être impossible vu le calendrier des prochaines semaines, il faudra qu'ils fassent une phase retour à minimum 16 victoires, quand ils seront à maximum 14 victoires sur la phase aller. C'est super aride comme raisonnement, j'avoue.


non, c'est bien vu ;-)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
223 16