1. //
  2. // FIFA
  3. // Scandale de corruption

Un responsable de la FIFA suspendu sept ans

Modififié
0 10
Les têtes commencent à sauter à la FIFA.

Harold Mayne-Nicholls, l'ancien président du comité d'évaluation des Coupes du monde 2018 et 2022, ne pourra pas exercer d'activité liée au football pendant sept ans. C'est le comité d'éthique de la FIFA qui a pris cette décision.

La condamnation du Chilien n'a pas été vraiment justifiée par l'instance : il lui est reproché d'avoir contrevenu à une clause de confidentialité à propos d'informations concernant l'attribution des deux Mondiaux. Or, la FIFA « oblige un de ses membres à garder le secret sur toute information détenue durant l'exercice de ses fonctions » , d'après l'article 36 du code éthique. Les véritables raisons de la sanction restent donc assez floues.

Sur son site internet, la FIFA a rajouté que « de plus amples informations seront communiquées après la prise d'effet de la décision définitive » .

Une affaire louche, encore. FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Edsonarantesdonascimento Niveau : Loisir
Le plus louche, c'est que le mec soit chilien avec un blaze de lord anglais...
Et que sur la photo on dirait presque qu'il louche... À croire qu'ils font exprès à la FIFA.
-La FIFA « oblige un de ses membres à garder le secret sur toute information détenue durant l'exercice de ses fonctions », d'après l'article 36 du code éthique.-

Donc le code de l'éthique c'est de ne pas balancer ses collègues qui ont un manque d'éthique?
El-jefecito Niveau : CFA
La FIFA et son code éthique c'est aussi crédible que le Klux Klux Klan et son melting-pot
Palpo rat Niveau : DHR
Message posté par Edsonarantesdonascimento
Le plus louche, c'est que le mec soit chilien avec un blaze de lord anglais...


Le plus louche c'est le "code éthique" de la FIFA...
Ca fait très "on l'a dégagé parce qu'il avait balancé sur nos petites affaires. A bon entendeur, salut"
Rien de louche, dans un reportage (francais me semble t il) sur l'attribution de la Coupe du Monde au Qatar Mayne-Nicholls disait que le rapport technique de la comission qu'il présidait avait classé le Qatar avec la note minimale le classant comme trés risqué, alors que les autres pays candidat ont eu la note maximal évaluant le risque de défaut dans l'organisation comme trés faible. Il affirmait que dans ces conditions la candidature du Qatar n'aurait pas du aller plus loin. La FIFA lui fait payer ses révélations.
Hey caramba Niveau : DHR
De vrai méthode sournoise.. la fifa,qui n'est ni plus ni moins qu'une copie comforme à un système oligarchique, nous montre une nouvelle fois ses travers les plus exécrables. À défaut de ne pas placer l'honnêteté comme valeur digne de leur petite personne, on sacrifie le personnel qui agit sincèrement et dénonce leur vrai visage, celle de la corruption.
Hey caramba Niveau : DHR
Celui* foutu correcteur
caviardefootball Niveau : CFA2
Ben ouais ! Vous croyez que blatter a prévu les élections en décembre pour se tourner les pouces? Faut enterrer un max de dossier avant que le successeur débarque, et régler les comptes avec les balances. Comme d'hab, les balances sont les victimes : trop mouillées pour bénéficier de la pitié et de la protection de la justice, ils subissent la colère du patron qu'ils ont trahi pour sauver leur miches. Doit on pleurer?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Zico rempile en Inde
0 10