1. // Éliminatoires CAN
  2. // J3
  3. // Cap-Vert–Maroc

Un Renard pour réveiller les Lions de l’Atlas ?

Le Maroc a disputé samedi la première de ses deux rencontres face au Cap-Vert (victoire 1-0), principal adversaire pour la qualification à la prochaine CAN. Au-delà de l’enjeu strict de cette double confrontation, cette trêve internationale doit aussi marquer le début d’une nouvelle ère pour les Lions de l’Atlas, trop habitués aux rendez-vous manqués ces dernières saisons. Avec Hervé Renard désormais sur le banc et la talentueuse génération de Boufal, Tannane et Ziyech, il y a matière à enfin retrouver de l’ambition.

Modififié
Un vent d’optimisme souffle de nouveau au Maroc. Ce n’est pas encore du force 7 avec lames déferlantes d’euphorie, mais au moins une petite brise d’espoir qui vient rafraîchir un peu un football local par ailleurs miné par de récurrents problèmes de violence dans ses stades. Car oui, clairement, l’équipe nationale redonne enfin envie de s’y intéresser de nouveau. Au moins suscite-t-elle aujourd’hui la curiosité, ce qui ne lui était plus arrivé depuis un sacré bail. Clairement, la vraie dernière fois où il y a eu une sorte de hype autour des Lions de l’Atlas, c’était en 1998. Lors de la Coupe du monde en France, le Maroc d’Henri Michel séduit d’abord, puis finit par emporter l’adhésion populaire et la compassion lorsqu’il échoue à se qualifier pour les 8es de finale de la compétition malgré une magnifique victoire 3-0 à Saint-Étienne lors du dernier match de poule.


Dans le même temps au Vélodrome, le Norvégien Rekdal marque sur penalty le but de la victoire face au Brésil et qualifie du même coup les siens, provoquant à distance les larmes des Marocains Naybet, Mustapha Hadji, Saber, Chippo, Bassir, Hadda… Une magnifique génération qui a été la dernière à se qualifier pour une Coupe du monde. Depuis, le seul fait de gloire du football marocain date de 2004, quand la sélection se hisse jusqu’en finale de la CAN, échouant à décrocher un deuxième titre continental (après celui de 1976) lors du dernier match face au pays hôte, la Tunisie. C’était l’époque de Ouaddou, Regragui, Mokhtari, Chamakh, Youssef Hadji, El Karkouri et de Naybet, qui était en fin de carrière. Et entre 2004 et 2016 ? Rien ou presque. Pendant que le voisin algérien se réveille et épate son monde au Brésil en 2014, le Maroc joue les victimes consentantes, échouant chaque fois à se qualifier à un Mondial et se faisant vite sortir de la CAN quand il n’est pas carrément absent du tournoi.

CAN 2017 d’abord, Mondial 2018 ensuite, 20 ans après


La morosité des dernières années a donc laissé place en 2016 à un regain d’optimisme. Il faut dire qu’il pourrait s’agir là d’une année charnière avec le Maroc engagé, comme toutes les grosses cylindrées africaines, dans deux campagnes de qualification parallèles : celle pour la CAN 2017 et celle pour la Coupe du monde 2018. C’est la première qui est actuellement prioritaire et c’est dans ce cadre qu’une double confrontation face au Cap-Vert est en cours. L’enjeu : la première place du groupe, directement qualificative pour la CAN, tandis que seuls les meilleurs deuxièmes auront encore une chance de se qualifier au repêchage. Le Maroc ayant gagné samedi au Cap-Vert (1-0), en plus des deux précédentes victoires face à Sao Tomé et la Libye, la mission semble bien engagée. C’est encourageant, d’autant que l’adversaire durant cette trêve internationale, les Requins bleus du Cap-Vert, est l’une des meilleures nations du continent ces temps derniers.


Pour ce qui est de la Coupe du monde, un premier obstacle piège a été franchi : la Guinée équatoriale, battu en deux manches lors du tour préliminaire. La prochaine étape sera une phase de poules, dont le tirage au sort n’a pas encore été effectué, avec encore pour enjeu de décrocher la première place pour aller disputer le Mondial en Russie, vingt ans après la dernière participation du Maroc, en France. Ce sera compliqué, d’autant que les Lions ne sont pas têtes de série, relégués aux alentours du 80e rang mondial. Le nouveau sélectionneur Hervé Renard veut y aller par étapes. « Le premier objectif, c’est la qualification à la CAN 2017 » , prévenait-il lors de son intronisation au poste de sélectionneur il y a quelques semaines.

Rendre de nouveau le Maroc attirant pour les binationaux


Viré de Lille en novembre, l’homme aux chemises blanches et sourire bright n’a pas mis très longtemps à retrouver un poste de sélectionneur sur le continent de tous ses succès. Après avoir conquis la CAN avec la Zambie, puis avec la Côte d’Ivoire, il aimerait contribuer à remettre le Maroc tout en haut de la hiérarchie et pourquoi pas disputer une première Coupe du monde à titre perso. Sa popularité est grande en Afrique et il devrait avoir les moyens d’imposer ses choix. Pour sa première sélection, Renard a déjà fait preuve d’audace en laissant de côté les internationaux évoluant dans les pays du Golfe (El Adoua, Iajour, Essaïdi, Moutouali…) pour laisser place à une nouvelle génération de binationaux évoluant en France : Sofiane Boufal (Lille), Oussama Tannane (Saint-Étienne), Youssef Aït Benasser (Nancy), Issam Chebake (Le Havre) et Khalid Boutaïb (Gazélec), tous convoqués pour la première fois. Il a fallu les convaincre du projet, ce qui n’a pas forcément été facile, notamment pour Boufal, que Renard a connu au LOSC.


Le nouveau sélectionneur a aussi décidé de convoquer le très jeune latéral droit Achraf Hakimi, 17 ans seulement, issu du centre de formation du Real Madrid. Parmi les binationaux, il y a aussi eu une belle prise récemment : la pépite de Twente, Hakim Ziyech, également convoité par les Pays-Bas. D’autres joueurs de ce profil pourraient être invités à jouer pour le Maroc, comme Yassine Ayoub (Utrecht) et Ismaël Azzaoui (Wolfsburg). L’idée est clairement d’essayer de ne pas passer à côté de Marocains binationaux optant pour une autre sélection, comme ce fut le cas dans un passé plus ou moins récent pour Chadli et Bakkali côté belge, El Ghazi aux Pays-Bas, ou encore El Haddadi en Espagne. L’aura du nouveau sélectionneur sur le continent africain peut contribuer à rassembler un maximum et relancer une dynamique. « Le plus important, disait-il encore au moment de son intronisation, c’est d’associer à ce talent un état d’esprit irréprochable et une grande fierté de porter le maillot national. » Des paroles lourdes de sens alors que le vestiaire marocain a longtemps été réputé pour être divisé et sous tensions permanentes. Un Renard pour guider des Lions, c’est peut-être malin en fait.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Que le temps a changé pour le Maroc, il se retrouve aujourd'hui a avoir une équipe constituée uniquement de bi-nationaux.
On est loin de l’époque où les RAJA, WAC, FAR, KACM, etc... formaient les joueurs de l’équipe nationale et allaient en Europe après.
Loin l’époque où le marocain moyen comprenait les interviews des joueurs a la télé (qui parlaient darija).
Aujourd’hui, les joueurs entre eux ne parlent pas la même langue (entre les francophones, néerlandophones et hispanophones).
La mode du 100% "zmagri" (bi-national en marocain) a débuté en 2004 avec la finale de la can.
L'exception qui confirme la règle pour moi.


(suite)

i que cette histoire des clans linguistiques doit compliquer la tâche au sélectionneur du fait des clans qui vont logiquement se constituer et que les joueurs doivent avoir du mal à tous se comprendre sur le terrain.

C'est triste pour le "marocain moyen" que son équipe nationale soit devenue une équipe binationale. D'ailleurs à ce propos, Hervé Renard a un argument de poids pour convaincre leurs binationaux de jouer pour le Maroc: https://www.instagram.com/candiderenard/
Ronniesheva Niveau : Ligue 1
Message posté par Coach Kévinovitch
(suite)

i que cette histoire des clans linguistiques doit compliquer la tâche au sélectionneur du fait des clans qui vont logiquement se constituer et que les joueurs doivent avoir du mal à tous se comprendre sur le terrain.

C'est triste pour le "marocain moyen" que son équipe nationale soit devenue une équipe binationale. D'ailleurs à ce propos, Hervé Renard a un argument de poids pour convaincre leurs binationaux de jouer pour le Maroc: https://www.instagram.com/candiderenard/


c'est clair que les clubs européens ont un mal fou aujourd'hui à se comprendre sur le terrain alors que ce sont de vraies tour de Babbel...
ce qu'il faut pas entendre...
d'abord, il y a toujours une base de joueurs étant de nationalité marocaine. ensuite c'est le cas pour n'importe quel pays qui ont plusieurs représentants à l'étranger (le maroc, la turquie, l'algérie, le cameroun etc). il y a un choix à faire et si c'est le choix du coeur (bien sûr tous ceux qui optent pour le maroc ne le font pas pour le coeur, mais si tu crois que tous ceux qui le font pour la france, l'allemagne, la belgique etc. le font par le coeur, tu te fous le doigt dans l'oeil jusqu'à l'omoplate), ils sont les bienvenus en équipe du maroc car, que tu le veuilles ou non, ils ont une vraie attache (elle peut être culturelle, religieuse ou autre) et une partie du sang qui coule dans leur veine qui est marocain.
de toute façon ceux qui ne sont pas binationaux ne peuvent manifestement pas le comprendre.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Quelle belle équipe ce Maroc 98 ! Une des équipes qui envoyait le plus de jeu en phase de poules ! Bien dég de les avoir vu manquer les 8e, surtout vu le concours de circonstances improbables (et pour laisser la place à son antithèse, une Norvège bien dégueu)...
Régis Delanoë devrait écrire des textes de chansons ;-) ... Bel article au sujet d'un homme que je trouve sympathique... Merci.
Un renard pour réveiller des lions ! Non ça marche pas :)

Il faudrait un éléphant ou une lionne en chaleur !
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 7
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)