1. // Ligue des Champions – J5 – Résumé de la soirée

Un record pour le Bayern, Nasri buteur, MU cartonne

Encore une soirée riche en buts dans cette phase de poules de la Ligue des champions, avec un Manchester United ultra réaliste à Leverkusen, un City volontaire face à des Tchèques tenaces, un Shakhtar qui s’amuse à la maison, une dixième victoire de rang pour le Bayern et Anderlecht piégé par Benfica.

Modififié
0 18
Groupe A


Bayer LeverkusenManchester United : 0-5
Buts : Valencia (22e), Spahic csc (30e), Evans (65e), Smalling (77e) et Nani (88e) pour Manchester

Le score est méchamment lourd pour le Bayer Leverkusen, qui a pourtant semblé tenir tête un bon moment à Manchester United ce soir mais qui a dû s’incliner face au réalisme adverse. En cause aussi, quelques errements défensifs qui ont notamment permis à Evans et Smalling d’inscrire les troisième et quatrième buts (passivité sur corner dans le premier cas, relance dégueulasse dans le second). Et puis MU a pu compter comme souvent sur un Wayne Rooney de gala, qui a offert à Valencia l’ouverture du score en première période, alors que ce sont les Allemands qui avaient le mieux démarré la rencontre. Et c’est ce même Rooney qui est à l’origine du second but, son coup franc étant dévié malencontreusement de la tête par l’ancien Montpelliérain Emir Spahic. Ne reste à relater que le cinquième et dernier but, l’œuvre de Nani sur un service remarquable de Ryan Giggs, qui fête ses 40 ans ce vendredi et qui a disputé l’intégralité de la rencontre ce soir. Un monsieur.

Shakhtar DonetskReal Sociedad : 4-0
Buts : Luiz Adriano (37e), Alex Teixeira (48e), Douglas Costa (68e et 87e) pour Shakhtar

C’était bien la peine de taper les Lyonnais en barrages si c’est pour se manger défaite sur défaite ensuite… Celle de ce soir est violente en plus pour la Real Sociedad, giflée 4-0 à la Donbass Arena par le Shakhtar Donetsk et son armada de Brésiliens, auteurs des quatre buts de la partie : un premier suite à un corner tiré en deux temps et conclu dans un trou de souris par Luiz Adriano, un second par Teixeira, qui profite d’une erreur défensive de Martinez sur un long ballon aérien, un troisième d’une praline de Douglas Costa sur contre-attaque et un dernier encore par Douglas Costa sur contre-attaque. Le score est tout de même un peu rude pour les Basques, qui, quoique globalement dépassés par leurs adversaires, ont eu quelques rares occasions de réduire la marque par Vela et surtout par Griezmann, dont le tir en deuxième période a été dévié sur le poteau par le gardien ukrainien Pyatov alors que le score était de 2-0. Résultat des courses dans ce groupe A, Manchester United tient sa qualification et le Shakhtar compte désormais un point d’avance sur Leverkusen. Il faudra réussir à conserver cette avance lors de la dernière journée à Old Trafford, tandis que le Bayer se déplacera dans le même temps à San Sebastian.

Groupe C


AnderlechtBenfica : 2-3
Buts : Mbemba (18e) et Bruno (77e) pour Anderlecht, Matic (34e), Mbemba csc (52e) et Rodrigo (90e) pour Benfica

Oh que c’est cruel pour Anderlecht… Devant leur public, les Belges ont d’abord cru pouvoir l’emporter en ouvrant le score après le quart d’heure de jeu, avant de croire au moins au nul, quand Bruno a répondu à l’amorce du dernier quart d’heure aux deux premiers buts de Benfica. Mais les Portugais ont fini par gagner le joli bras de fer du soir, sur le fil, par Rodrigo, auteur du troisième but d’une frappe du gauche qui a filé entre les jambes du portier Silvio Proto. C’est sévère et ça met un terme définitif à la saison européenne des Mauves, éliminés de la course pour la troisième place. Le jeune défenseur Chancel Mbemba a vécu une bien étrange soirée, d’abord en étant l’auteur de l’ouverture du score d’un amour d’enchaînement contrôle orienté de la poitrine et frappe instantanée, puis en coupant la trajectoire du centre de Nico Gaitan dans ses propres filets sur le deuxième but du Benfica. Il a même cru pouvoir inscrire un doublé – un triplé en comptant le csc – mais son but à la 88e a été justement refusé pour un hors-jeu. Benfica, qui disputera son dernier match de la phase de groupes à domicile face au PSG, compte désormais 7 points et se retrouve à égalité avec l’Olympiakos.

Groupe D


CSKA MoscouBayern Munich : 1-3
Buts : Honda (62e sp) pour le CSKA, Robben (17e), Götze (56e), Müller (65e sp) pour le Bayern

Et allez hop, un petit record de plus pour le Bayern Munich : la seule équipe à réussir l’enchaînement de 10 victoires de suite en Ligue des champions. C’est mieux que Barcelone et sa passe de 9 en 2002-2003. La dernière contre-performance des Allemands sur la scène européenne remonte à une défaite sans conséquence face à Arsenal lors d’un 8e de finale retour en mars dernier (0-2). Ce joli record valait bien d’aller se cailler les miches à Moscou pour affronter le CSKA. Car sinon, l’enjeu purement sportif de la rencontre de ce soir était faible : le Bayern avait déjà assuré sa qualification lors de la journée précédente et les Russes ne peuvent viser plus qu’un repêchage en Ligue Europa. La rencontre a malgré tout été agréable et animée. Elle a débuté sous la neige et s’est terminée sur le score de 3-1. L’ouverture du score au quart d’heure de jeu est l’œuvre de Robben, à la conclusion d’un centre en retrait de Müller sollicité côté gauche. Puis c’est Götze, tout seul comme un grand, qui s’est chargé du but du break au retour des vestiaires, d’un exploit perso tout en dribbles chaloupés. Et pour terminer, chaque équipe a eu droit à convertir son pénalty : le CSKA d’abord, par l’intermédiaire de Honda (très remuant mais qui avait pas mal gâché jusqu’alors), le Bayern enfin, Müller convertissant une faute concédée sur Robben. Les Moscovites ont indéniablement du talent (Honda, Tosic, Musa…) mais n’ont pas la maîtrise collective du Bayern qui, seule ombre au tableau ce soir, a perdu son capitaine Philipp Lahm sur blessure.

Manchester CityViktoria Plzen : 4-2
Buts : Agüero (33e sp), Nasri (65e), Negredo (78e) et Dzeko (89e) pour City, Horava (43e) et Tecl (69e) pour Plzen

Les Citizens ont mis plus de temps que prévu pour se défaire du Viktoria Plzen. Ce n’est pas tant qu’ils ont fait un mauvais match mais les Tchèques se sont avérés particulièrement coriaces, revenant deux fois à égalité sur des frappes croisées signées Horava et Tecl, avant de s’incliner en fin de match sur deux centres de Navas et Millner repris victorieusement par Negredo puis Dzeko. Auparavant, c’est Agüero sur pénalty (main de Tomas Horava) et Samir Nasri qui avaient permis à City de prendre l’avantage. Le Français est l’auteur d’une bonne prestation ce soir et a été récompensé par ce but, une reprise d’un centre de Navas (déjà). Le classement était déjà connu dans ce groupe D, avec le Bayern et City qualifiés pour le prochain tour. Plzen essaiera de récupérer ses premiers points lors de la dernière journée à domicile face au CSKA. Ce serait mérité.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Cette orgie de buts ...
Voir des jeunots obligés de faire faute pour arrêter / rattraper Giggs (40 ans dans 2 jours), ça a quelque chose de jouissif
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 12
Dégoûté pour le Viktoria Plzen, les mecs ont tout donné : jeu propre, profondeur, pressing le tout avec sang froid, calme et intelligence.

Bon sang ils méritaient vraiment mieux, hélas encore une fois après barca / milan, les bougres sont tombés dans une poule vraiment hard.

Ne pas oublier : Budget Viktoria Plzen = salaire pelegrini.
Putain quand on voit la qualité du jeu de cette équipe, certains club français peuvent en prendre de la graine...
Ba vous avez toujours des talents de visionnaire chez sofoot :

Vous nous parlez de la fin de la hype du shakhtar il gagne 4-0
Vous nous parlez du gardien du Bayern il en prend 5 dans la musette !

PS : Sur la dernière ligne qui traite du groupe A vous devriez marquer BAYER et non BAYERN vous risquez de vous faire tapez sur les doigts !
Ah ba je viens de me relire je passe pour un con* moi ! bien évidemment je voulais dire : " Vous nous parlez du gardien du BAYER ! "

A quand la fonction edit?
Dylan93 je confirme tes dires o
Alors toi t'es très bon tu leur reproche d'avoir mis Bayern au lieu de Bayer et tu fais la même chose...
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Message posté par leopold-saroyan

Ne pas oublier : Budget Viktoria Plzen = salaire pelegrini.
Putain quand on voit la qualité du jeu de cette équipe, certains club français peuvent en prendre de la graine...



L'argument du budget est très souvent utilisé pour critiquer les clubs français en Coupe d'Europe mais il est foireux.

Aussi petit que soit le budget de Plzen, s'il est le plus grand budget de son pays, cela lui permettra de jouer à fond l'Europe sans que cela ait des incidences notables sur son classement dans son championnat national surtout si ce championnat est élitiste. En plus, il pourra réunir plus facilement les meilleurs joueurs de son championnat ce qui sera un plus pour la Coupe d'Europe.

Cependant si son budget n'est pas assez supérieur en valeur relative pour écraser ses concurrents nationaux et si le championnat est très homogène non seulement il aura du mal à réunir les meilleurs joueurs en son sein mais aussi son parcours européen aura de fortes incidences sur sa place en championnat, ce qu'il l'obligera à privilégier le championnat à la Coupe d'Europe puisque c'est par la ligue nationale qu'on pérennise un club financièrement. Voilà la situation des clubs français que tu critiques ici donc l'argument du budget ne tient pas.
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 3
J'ai une vision plus terre à terre des choses, j'ai vu ce soir une équipe avec un système bien en place, un jeu limpide via des joueurs concentrés et disciplinés. Le tout avec un super état d'esprit. Point barre.

On ne va pas me faire croire que des clubs frenchies avec des budgets de plus de 100 briques ne sont pas capable de temps à autres de développer quelque chose de similaire. La prestation de l'ajax face au barca en est un bel exemple aussi, avec un budget presque 3 fois inférieur à celui de l'OM.
Message posté par leopold-saroyan
Dégoûté pour le Viktoria Plzen, les mecs ont tout donné : jeu propre, profondeur, pressing le tout avec sang froid, calme et intelligence.

Bon sang ils méritaient vraiment mieux, hélas encore une fois après barca / milan, les bougres sont tombés dans une poule vraiment hard.

Ne pas oublier : Budget Viktoria Plzen = salaire pelegrini.
Putain quand on voit la qualité du jeu de cette équipe, certains club français peuvent en prendre de la graine...


Tu as tout à fait raison. Il y a chez certaines équipes françaises, et l'OM en tête, un manque de culot dans le projet de jeu qui est assez aberrant. Dans cette équipe de Marseille, il y a vraiment du talent, de la jeunesse, des types qui savent faire quelque chose d'un ballon ; et pourtant, on leur colle dans les pattes un coach type vieille école française ; l'objectif n'est pas de développer du beau jeu et de s'appuyer sur les qualités techniques de ses joueurs, mais marquer un but et blinder derrière (et serrer les fesses et prier pour que Mandanda soit dans un bon jour, tout en attendant le coup de sifflet final). C'est vraiment du gâchis, surtout qu'on parle d'un équipe qui ne joue pas le maintien mais bien le podium. Les équipes comme La Real Sociedad, le Viktoria Plzen ou le Shaktar devraient donner des idées aux clubs français ! Le stade rennais a fait un pas dans ce sens en engageant Montanier, dommage qu'il n'ait pas vraiment les joueurs pour coller à son projet...
Note : 2
Message posté par sofoutre

A quand la fonction edit?


Jamais. Maintenant que tu le sais, tu te reliras AVANT d'appuyer sur "envoyer".
AirForceOne Niveau : CFA2
Giggs est une légende le jour ou il arrête je chiale ! Ça sera la fin d'une génération fin années 90 avec lui Nesta Maldini Beckham Boutouille Bakari et Francis Llacer
gil scott-heron Niveau : Loisir
milieu de terrain, titulaire, ManU, 90min en C1, passe dé', 24ans de carriere/1 club.....40ans....40ans !!!

RESPECT Monsieur Giggs !
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Moi le choc que j'ai eu fut en matant le grandiose téléfilm "Warriors, l’impossible mission" réalisé en 1999.

L'action du film se déroule un peu plus tôt en 1992 et l'on croise à un moment un jeune fan d'united avec sur le dos une liquette floquée Giggs. Putain 1992.. et le bougre est toujours là !
Mehmet Scholl Niveau : CFA
Bon j'ai envie de casser l'ambiance !

/troll on

Arrêtez avec Giggs, il a quand même enc... pendant des années la femme de son frère ! Merde c'pas rien quoi !

Il est ou le gentleman la hein hein ???

/Troll off
InspectorNorse Niveau : Ligue 2
La fin de la hype Donetsk qu'ils disaient?
Robben a massacré les chances de Ribery d'avoir le BO.
Cette pauvre fiente multiplie les interview pour l'avoir alors que c'est mort de chez mort
fernandollorientais Niveau : CFA
yo les amis,

retour tactique sur Leverkusen - MU ici :

http://premieretouche.wordpress.com/201 … -explosif/
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 18