Un psy pour Bordeaux

Modififié
0 0
Après avoir dit – en vain ? – à ses joueurs qu'il croyait toujours en eux, Laurent Blanc a peut-être enfin trouvé la solution pour redonner du tonus à son groupe.

« Dans ces périodes-là, le problème est souvent plus dans la tête que dans les jambes, a d'abord indiqué le “Président”. On a eu confirmation, grâce à des tests physiques que les joueurs étaient fatigués, mais à cause d'une usure normale, pas plus. Ils ont la volonté de faire, mais pas d'énergie dans la batterie pour » , a-t-il poursuivi.

Par conséquent, une décision s'imposait. «  Depuis un an, je réfléchis à introduire un préparateur mental dans le staff médical, afin d'effectuer un travail beaucoup plus individuel que collectif, a livré, séduit par le projet, le coach aquitain. Et ce, dans l'unique but de rendre meilleurs certains individus, car je pense qu'ils en ont besoin. C'est une aide, comme dans d'autres sports, mais pas une obligation pour eux. Je pense que ce serait très utile dans les périodes de préparation, en début de saison notamment, afin de bien connaître les individus » .

A voir l'état des troupes, mieux vaudrait carrément réserver quelques chambres dans la clinique la plus proche...
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Les doutes bordelais
0 0