1. //
  2. // Lega Pro

Un président contre son ex-femme

Modififié
0 0
Il y a des divorcés qui s’entendent bien. Et puis, il y en a d’autres qui ne peuvent pas se piffrer.

C’est le cas de Sergio Aletti, président de la Triestina, club de troisième division italienne, et de son ex-femme, Cristina De Angelis. Madame a la particularité, en plus d’être l’ancienne femme du patron, d’être elle-même l’ancienne présidente du club.

Hier, Aletti était en train de donner une conférence de presse. Tout à coup, il s’est levé, est parti, puis est revenu quelques minutes plus tard après avoir téléphoné à la police. Pourquoi ? Parce que son ex-femme venait de débarquer au siège du club. Plutôt que de venir s’expliquer, le numéro 1 de la Triestina a préféré prévenir la police. Un peu lâche, monsieur ?

En réalité, madame De Angelis souhait visionner des documents, après avoir été évincée définitivement du conseil d’administration de l’équipe. La police va devoir vérifier si oui ou non, elle a le droit d’accéder à ces dossiers bien précis.

Mieux vaut ne pas savoir comment s’est passé la procédure de divorce entre ces deux-là. EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Pelé chambre Messi
0 0