En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Inter-AC Milan (2-2)

Un premier derby sino-milanais de folie !

Candreva et Icardi en première mi-temps. Romagnoli en deuxième et surtout Zapata à la toute dernière seconde. Le premier derby fixé à midi pour les proprios chinois se solde sur un intense 2-2, qui n'arrange personne.

Modififié

Inter 2-2 AC Milan

Buts : Candreva (36e) et Icardi (44e) pour l'Inter // Romagnoli (83e) et Zapata (90e+6)

M. Orsato avait donné cinq minutes d'arrêt de jeu, mais les pertes de temps ont prolongé le match jusqu'à la 96e et un dernier corner que Bacca prolonge au second poteau pour Zapata. Le défenseur colombien la pousse au fond comme il peut. Moment de flottement. Verdict de la goal-line technology ? But ! Triple coup de sifflet final. Le Milan vient d'arracher un match nul et conserve ainsi sa sixième place et ses deux points d'avance sur les cousins, car malgré le scénario fou, n'oublions pas que ce derby opposait - comme depuis trois ans - deux prétendants à une qualif en Ligue Europa.

Le Milan gâche, pas l'Inter


« Juve in trasferta, Calabria deserta » , chambrent les détracteurs de la Vieille Dame ( « Juve en déplacement, Calabre déserte en VF » ). « Derby della Madonnina, Pechino deserta » , pourront désormais répliquer les tifosi bianconeri ( « Derby della Madonnina, Pekin déserte » ). Les deux clubs milanais sont officiellement chinois depuis cette semaine, ça tombe bien, avec le décalage horaire, la diffusion du match débute à 19h30 chez les proprios. Pioli et Montella alignent les meilleures équipes possibles et ce sont les Rossoneri qui dominent outrageusement le début de la rencontre. Gagliardini perd un ballon dès la première minute et cela débouche sur une triple tentative Deulofeu, Mati Fernandez, Bacca, mais ça ressemble surtout à un gros cafouillage. Une action assez significative puisque malgré le nombre élevé de situations favorables, en supériorité numérique ou en un contre un, le Milan pêche à chaque fois dans le dernier geste et paye ses hésitations.

Seul l'intenable Deulofeu est proche de faire mouche, mais son accélération dans la surface finit sur le poteau d'Handanović. Le portier slovène est attentif dans ses sorties et dévie en corner une frappe filante de Suso. L'Inter n'est pas loin de céder, mais tient le coup. Pendant un moment, le jeu s'embourbe au milieu de terrain, l'intensité est retombée jusqu'à cette ouverture soyeuse de Gagliardini pour Candreva, De Sciglio perd le contact, et l'ancien Laziale ajuste Donnarumma d'un petit lob astucieux. Ça fait 1-0 et ça fera deux avec Icardi qui plante enfin un premier but dans un derby milanais sur un centre de Perišić. Un avantage généreux au vu de la physionomie du match.

Cinq attaquants pour deux buts de défenseurs


Montella met plus de dix minutes pour corriger le tir avec l'entrée de Locatelli pour Kucka et un passage en 4-2-3-1 (Mati Fernandez monte d'un cran). Or, c'est Deulofeu qui continue de montrer l'exemple avec un énième débordement qui ne trouve personne et une frappe à l'entrée dans la surface sortie par un Handa irréprochable. L'Inter est vite entrée en mode gestion et flaire les bons coups en contre, l'entrée d'Eder pour Perišić (qui avait le but du KO définitif au bout du pied dès la 55e) confirmant cette configuration. C'est au tour de Lapadula, chouchou de la Curva Sud, de tenter de réanimer les siens, mais les Nerazzurri plantent leurs tacles glissés un à un. D'Ambrosio reste même debout et ridiculise Bacca. Interdiction de passer. Coup de poker de l'Aeroplanino avec Ocampos pour un défenseur latéral. 3-3-4 pour les dix dernières minutes. Et ça fonctionne avec la réduction du score de Romagnoli à la 83e, un coup de patte malin sur un centre de Suso. Toutefois, l'Inter éteint vite le feu entre fautes judicieuses, pertes de temps à l'expérience et un dernier remplacement (Biabiany) pour couper le rythme... jusqu'à ce dernier corner à la 96e qui aura provoqué un paquet d’infarctus.


  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Valentin Pauluzzi
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    vendredi 23 février OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1
    Hier à 18:30 Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 18 Hier à 14:50 Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 20 Hier à 13:52 Les lumières s'éteignent en Argentine 15
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    vendredi 23 février Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24
    À lire ensuite
    Angers Di María