1. //
  2. // 8e journée
  3. // Real/Levante (3-0)

Un petit Real prend les commandes de la Liga

Vainqueurs sans forcer de Levante (3-0), les Merengues n'ont pour autant convaincu. Trop sûrs de leur force, trop nonchalants par moment, ils devront hausser leur niveau au Parc des Princes, mais se consolent par une première place provisoire en Liga.

Modififié
6 13

Real Madrid 3 - 0 Levante

Buts : Marcelo (27e), Cristiano Ronaldo (30) et Jesé (81e) pour les Merengues

Entre Levante et le PSG, les similitudes sont rares. Mis à part des maillots aux tons rouge et bleu, tout oppose ces deux fanions. Ou presque, puisqu'ils s'affichent en cette semaine comme les deux adversaires du Real Madrid. La partition des banlieusards valenciens peut même donner quelques idées aux hommes de Laurent Blanc. Bien que battus (3-0), et même largement, les Granotes offrent un visage et un plan de bataille séduisants tout au long du premier acte. Sans un grand Keylor Navas et avec un peu plus de réussite, Roger et Deyverson auraient même pu inscrire le premier but d'une équipe visiteur au Bernabéu depuis le début de la saison. Il n'en a rien été, ce qui n'empêche pas Levante de repartir de Castille avec la tête haute. Le Real, lui, trouve son bonheur dans ses trois points synonymes de première place provisoire, ainsi que dans une infirmerie, déjà bien pleine, qui ne déplore aucun nouveau blessé. Les hommes de Benítez, dont le système ennuie clairement un Bernabéu à moitié vide à vingt minutes du terme, devront pourtant élever leur niveau ce mercredi au Parc des Princes. Sous peine de connaître leur premier revers de la saison.

L'as Marcelo, le boulet Danilo


Aux hommages successifs en l'honneur de Cristiano Ronaldo, pour la quatrième fois Soulier d'or, et d'Ignacio Zoco, légende madridista décédée il y a peu, le Santiago Bernabéu en oublie presque sa rencontre. Tandis que la Grada Joven kop, censé ambiancer le Bernabéu, préfère rendre grâce à Raúl par un tifo emprunt de nostalgie - « Ta maison, ton public, merci » -, Levante choisit lui d'appuyer sur l'accélérateur. Face à une défense aussi bien juvénile que remaniée, le binôme composé de Roger et Deyverson refroidit l'antre merengue. Grâce à des récupérations hautes, fruit des imprécisions locales plus que du pressing visiteur, Levante oblige son ancien portier costaricain à étaler tout son talent. De par ses interventions décisives, Keylor Navas fait mieux que de sauver son invincibilité dans l'ancien Chamartin : il impulse les contres du Real. À la peine à la construction, les Blancs font appel aux vieilles recettes. Marcelo, capitaine d'un après-midi, récupère dans la moitié de terrain des Granotes, trouve un relais avec le Portugais et fusille Ruben. Une ouverture du score qui rassure, car un tour de cadran plus tôt, Deyverson, surpris par la bévue de Danilo, se trouve en position idoine pour tromper Navas.

Une douche froide, puis Jesé


La mi-temps est, elle, rythmée par les bavardages autour de Cristiano Ronaldo. Auteur du pion du break à la demi-heure de jeu sur une limpide frappe lointaine, il ne rentre pas aux vestiaires avec ses comparses, la faute à une gêne derrière la cuisse qui pousse les soigneurs merengues à le raccompagner, boitant, dans les arcanes du Bernabéu. Une fausse frayeur, puisque c'est le Gallois, fantomatique, qui laisse sa place à Lucas zquez. Un changement qui n'empêche l'ennui de s'installer sur le pré et dans les tribunes. À l'exception du canterano entrant et d'un coup franc une énième fois raté par Ronaldo, les offensives manquent de tranchant, et les combinaisons de qualité technique. Un comble qui suffit à de nombreux supporters, trempés et frigorifiés, pour quitter le stade, ponchos sur le dos, alors qu'il reste encore une vingtaine de minutes. Des minutes qui s'égrainent lentement, tant le rythme affiché sur le pré s'apparente au niveau régional. Seul Jesé, revanchard, ranime le Bernabéu. Servi par Lucas zquez, le Canarien, par une série de passements de jambe, donne le tournis à Simão et crucifie Ruben. Un troisième et ultime pion qui offre au Real une place de leader provisoire. En attendant mieux.

Par Robin Delorme, au Santiago Bernabéu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Petit hors sujet par rapport au match, Ignacio Zoco légende du Real, pour un navarrais formé à Osasuna, c'est beau. Une autre époque,
Mr Robin Delorme, nous n'avons pas vu le même match.
Le Real a joué sans forcer, contre un Levante qui a tenté sa chance, mais qui n'a jamais réussi a créer un danger de but réel, si ce n'est des frappes depuis des angles difficiles ou une tête qui oblige Keylor a se coucher.
En l'absence de Benzema, James, Modric, Ramos et Carvajal, je trouve que les remplaçants ont bien fait leur boulot, Bale a été remplacé non pas pour sa transparence mais pour éviter une rechute, Vasquez a très bien joué. Mention spéciale à Casemiro, qui prend une tout autre dimension depuis sont passage à Porto et la sérénité de Varane qui s'impose comme le maître de la charnière madrilène.
Seul point négatif, Danilo, qui pêche souvent défensivement et dont l'apport offensif laisse à désirer.
L'article laisse croire que le Real a vraiment souffert, là où je n'ai vu que de la maitrise face à un adversaire qui n'était malheureusement pas de taille malgré les absences madrilènes.
1ère rentrée de Llorente, en espérant qu'il progresse, il était tendu le pauvre haha.
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Petite question aux madridistes : parmi tous les blessés (Ramos, Pepe, Carvajal, Modric, James, Benzema), lesquels sont susceptibles d'être de retour contre Paris ?
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
En tout cas, y a une sacrée concurrence pour le "challenge Diaby/Gourcuff 2015-2016" ! C'est ouf le nombre de clubs décimés par les blessures : Real, Barça, Séville, Juve, Roma, Bayern, Liverpool, City...
Je crois que y'a des chances pour que Ramos et Benzema puissent être présent. Après, une titularisation semble quand même peu probable. Pour Modric et James, je pense pas que Benitez va prendre le risque de les faire reprendre trop tôt étant donné qu'ils se sont blessé récemment. Carvajal, j'en ai aucune idée par contre.
Message posté par Alain Proviste
Petite question aux madridistes : parmi tous les blessés (Ramos, Pepe, Carvajal, Modric, James, Benzema), lesquels sont susceptibles d'être de retour contre Paris ?


Benz, Ramos, Modric, James s'entraîne de nouveau donc je pense qu'ils seront prêt

Pepe je ne sais pas
Message posté par gomu


Benz, Ramos, Modric, James s'entraîne


s'entraînent*
Modric il sera pas contre Paris, par contre benzema je sais et james lui sera là normalement
Frenchies Niveau : CFA
C'est bizarre, moi casimero je le trouve nul à ch!er ...
Mais le real a du banc, ça c'est sûr.

Bale ne sort il pas parce qu'il a ressenti une alerte ?
hummm

Isco est magique c'est évident et pourtant je le trouve tellement frustrant,
tellement de mauvais choix ...


sinon Marcelo m'impressionnera toujours,
dommage qu'il y ait eu ce 1-7 pour rappeler pourquoi, il ne sera jamais le boss
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Merci à tous !

Message posté par Alain Proviste
En tout cas, y a une sacrée concurrence pour le "challenge Diaby/Gourcuff 2015-2016" ! C'est ouf le nombre de clubs décimés par les blessures : Real, Barça, Séville, Juve, Roma, Bayern, Liverpool, City...

J'ai bien sûr oublier l'OL, sérieux candidat au sacre dans cette catégorie !
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Message posté par Alain Proviste
Merci à tous !


J'ai bien sûr oublier l'OL, sérieux candidat au sacre dans cette catégorie !


oublié avec un "é" bien sûr, honte à moi !
A quand la possibilité d'éditer ses posts d'ailleurs (ça doit faire la 50e fois que je demande mais on sait jamais, ça finira ptet par payer ^^) ???
Message posté par Alain Proviste
Petite question aux madridistes : parmi tous les blessés (Ramos, Pepe, Carvajal, Modric, James, Benzema), lesquels sont susceptibles d'être de retour contre Paris ?


benzema peut etre les autres c'est mort
Message posté par Frenchies
C'est bizarre, moi casimero je le trouve nul à ch!er ...
Mais le real a du banc, ça c'est sûr.

Bale ne sort il pas parce qu'il a ressenti une alerte ?
hummm

Isco est magique c'est évident et pourtant je le trouve tellement frustrant,
tellement de mauvais choix ...


sinon Marcelo m'impressionnera toujours,
dommage qu'il y ait eu ce 1-7 pour rappeler pourquoi, il ne sera jamais le boss


casemiro est loin d'être nul à chier... il est très bon.

il a d'ailleurs été élu meilleur joueur du championnat portugais à son poste la saison passée.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 13