1. //
  2. // 25e journée
  3. // La Corogne/Real Madrid (1-2)

Un petit Real domine un Super Depor

Le Riazor devait être un terrain d'entraînement pour ce Real pré-Clasico, il fut tout autre chose. En dessous de tout pendant une période, les Merengues n'ont su réagir qu'après l'entrée en jeu de Cristiano. Suffisant, pour décrocher un succès (1-2). Mais un crève-cœur pour la formation galicienne, qui méritait mieux.

Modififié
7 13
La Corogne - Real Madrid : 1-2
Buts : Riki (35e) pour le Deportivo. Kaká (73e) et Higuaín (88e) pour le Real.

Y aurait-il une Cristiano-dépendance au Real ? Après cette rencontre face au Deportivo, lanterne rouge de Liga, on pourrait en effet se poser la question. Absolument méconnaissable pendant 57 minutes, le Real a souffert d'un cruel manque d'inspiration, autant que des contres adverses. Après quoi, l'entrée de l'attaquant portugais changera la donne. Plus tranchants, les Merengues parviendront à revenir au score, pour décrocher une victoire inespérée. Pas que CR7 ait réalisé la perf' de sa vie – une passe décisive tout de même – mais son entrée en jeu coïncide franchement avec le regain de forme du Real dans la partie. Capable de remobiliser les siens, le Portugais a fait le taf. Et permet à son équipe de revenir à un point de l'Atlético.

Le Real galère face à un bloc

Les Frenchies Varane et Benzema forfaits, Xabi Alonso également, Cristiano Ronaldo sur le banc (une première depuis septembre 2011)… José Mourinho fait tourner et pense déjà au Clasico. Mais sur la pelouse, son Real remanié peine à asseoir sa domination. Si la possession est rapidement à leur avantage, ces Merengues ne trouvent pas beaucoup de solutions face à un bloc défensif bien organisé. Du coup, on assiste à une accumulation de longs ballons balancés dans la surface, ballons qui n'inquiètent pas un Aranzubia assez peinard. Pour dire, le portier n'aura qu'à sortir un coup-franc de Di María. Et il faudrait bien se garder d'en accorder tout le mérite à la formation galicienne, puisque les Merengues sont en panne, clairement. En attestent deux-trois contres avortés par des mésententes ou approximations. A l'approche de la demi-heure de jeu d'ailleurs, le prolifique duo Riki-Pizzi commence à sérieusement inquiéter l'arrière-garde madrilène. Déjà auteur d'une frappe qui passera à un cheveu de la lucarne, Riki va finalement concrétiser : lancé côté gauche, l'attaquant espagnol, esseulé, tente et réussit alors une grosse frappe dans un angle fermé qui surprendra complètement Diego López (1-0, 35e). Le Depor mène, c'est mérité. Et le Real pourrait même s'estimer heureux. Si Marcelo n'avait pas sorti un autre enroulé du buteur galicien sur sa ligne, les Madrilènes seraient encore plus lourdement menés.

Le Real va mieux, avec Cristiano

Reste donc à observer la réaction de ce timide Real à la reprise. Mourinho semble avoir confiance, CR7 chauffe toujours le banc de touche. Mais là où le technicien portugais peut se satisfaire d'une mentalité plus agressive, il doit encore déplorer une attaque statique et une arrière-garde fébrile. Bah tiens. A la 57e minute, voilà le topo : Khedira, Özil et Cristiano Ronaldo entrent tous trois sur la pelouse du Riazor. Des entrées qui, comme par magie, remotivent la Maison Blanche. A partir de ce moment, on ne voit plus du tout les Turcos. Regroupés en masse dans leur camp, ils concentrent désormais toutes leurs forces dans la défense de ce léger avantage. Les minutes filent, le bloc tient bon. Jusqu'à cette 73e minute. Le moment où Kaká profite d'une brèche dans le mur pour envoyer un enroulé à ras du montant, depuis les 20 mètres (1-1, 73e). C'est con, pour ce Super Depor. D'autant plus con lorsque Cristiano, qui avait déjà fait trembler la défense galicienne en deux occasions, déborde côté gauche pour servir le but de la victoire à son acolyte Higuaín (1-2, 88e). Oui, le Real s'en tire bien. A prendre son petit adversaire de haut, on a souvent des surprises.

Par Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je suis à fond avec le Real mais ce soir franchement j'aurais voulu qu'ils perdent.
ElBuitre07 Niveau : DHR
Je vois pas tellement une Ronaldo dépendance mais plutôt une équipe perdue sans ses leaders. On aurait dit des robots, faire un semblant de construction pour finir par un vieux ballon dans le dos de la défense qui finira soit en HJ soit en interception. Ce Real est trop approximatif sans sa colonne vertébrale (Casillas-Ramos-Xabi-Özil-Ronaldo)..
DrAwkward Niveau : CFA2
J'imagine que c'est toujours délicat ces matches-là de toute façon. Pour les titulaires ce soir, forcément dans l'arrière de l'esprit les échéances à venir dans des compétitions prestigieuses et qui peuvent aboutir sur autre chose.

La Liga est pliée depuis si longtemps maintenant que même pour des joueurs pros d'un club si prestigieux, il y a forcément une tentation d'en garder sous la semelle. Si on rajoute à ça que le Real est un club fonctionnant désormais sous perfusion des prestations de Cristiano Ronaldo vus les niveaux actuels de Benzema et Higuaìn et que beaucoup d'autres titulaires avaient été laissés au repos, voilà ce que ça donne contre une équipe qui a la dalle et du talent comme le Depor.

On a vraiment l'impression que cette fin de saison sera soit un désespoir complet et un échec patent pour Mourinho et ses joueurs ou alors un feu d'artifice magnifique si ils arrivent à se sortir de l'écueil mancunien en C1 et à profiter des "failles" (tout es relatif) que le Barca a démontrées en C1 contre Milan.

Espérons que de très bons matches émergent de tout ça, la dramatique est en tout cas bien en place.
cantor0305 Niveau : CFA
vla un dernier qui a la classe, technique qui essaye de bien jouer, à l'image de riky, sur les 25 min que j'ai vu de lui il a reussi un double contact-petit pont sur di-maria, un rateau sur arbeloa etc... evidemment il y a de la perte de balle et le déport va descendre, mais au moins ils auront joué au foot, c'est pas les equipes exomils de la fin de ligue 1.
declaubianco Niveau : CFA2
Ce serait sympa à Old Trafford de voir une compo style : ozil,kaka,higuain,di maria, cristiano ensemble histoire de rentrer à 200 à l'heure dans le mur mancunien !
Sacre fin de match du Real quand meme. et j'etais le premier a defendre Benzema, mais qu'il reste la ou il est. Place aux grands garcons, pas aux gamins.
Un match pas vraiment digne du Real. Le Depor l'aurait gagné ce serait pas volé au vu de toutes les occaz' qu'ils ont eu. Mais comme le souligne l'article, les entrées conjuguées de Ronaldo, Ozil et Khédira ont changé le visage du Réal. Il va falloir haussé le niveau pour obtenir des résultats positifs contre le Barça et Man U.
On parle souvent des cagades de Valdès.. mais alors ce trouage de D Lopez srx !!! honteux !

Sinon Rikki.. il me fait trop penser à Figo (et pas que physiquement hein ^^)

CR7 fait plaisir à voir : il rentre et fait une passe déc!

Bon et plein d'autres choses ! Vivement le Clasico ^^

J'ai l'impression qu'ils n'ont pas encore digéré les efforts fournis de la saison dernière pour détrôner le Barça , d'ailleurs on a pu remarquer lors de cette même saison en 1/2 finale retour de C1 contre le Bayern que les hommes de Mourinho avaient atteint leurs limites physiques et mentales ( trop d'énergie dépenser dans la conquête du titre national ) et quand on sait que "le Special One " rince toutes ses formations lors de ses deuxièmes mandats et dans quel état il les laisse après son départ ....
Au passage j'ai bien aimé la réaction de CR7 avec le ramasseur de ballons à ce moment du match où son equipe est menée chez le dernier de la Liga , bon ça peut paraître anodin cette remarque mais comme on lui fait souvent porter le costume du méchant par rapport à la " Pulga ".....
redond'eau fraîche Niveau : District
On parle beaucoup du niveau des attaquants du Réal, mais cette saison, il ne faut pas oublier que Pepe et Di Maria sont particulièrement mauvais.

J'épargne Marcelo dont la blessure perturbe son jeu qu'il basait sur ses énormes aptitudes physiques et qui est encore trop juste. Pepe, quant à lui, ne semble s'être jamais véritablement remis de son trauma reçu à Valence en août - je n'ai pas souvenir d'un gros match de sa part cette saison. Et Dieu sait que j'apprécie ce joueur pourtant.

Pour Di Maria, ça remonte à plus loin. A la saison précédente en fait, lorsque Mourinho le relance trop vite après son retour de blessure : un but, une rechute en 15min ; lorsqu'il revient, il n'est plus le même. Lui qui participait à la très bonne première partie de saison du Réal (meilleur passeur de l'équipe notamment) multiplie les mauvais choix (putain* les frappes, ça suffit : Robben, on l'a vendu hein), ralentit le jeu et perd systématiquement le ballon. Cette année, c'est pareil. Et gageons qu'il n'est pas aidé par les défenses regroupées que le Réal affronte désormais - l'espace que les équipes de liga laissait au Réal l'an dernier permettait à l'Argentin de s'exprimer.

Pour le coup, j'en viens à souhaiter Ozil à droite (malgré le repli défensif que peut apporter Di Maria) accompagné de Modric - donc un trivote plutôt défensif au milieu - ou même de Kaka.

Oui, Kaka. Le type qui, depuis 2 ans, me fait espérer à chaque bon match que ça, y est, il est de retour et qui fatalement me déçoit à la première grosse échéance. Je ne m'étais promis de ne plus y croire après son horrible entrée contre le Bayern. Mais que voulez-vous ? Quand je vois l'envie que le type met - paye ton pressing -, sa condition physique et sa capacité à combiner et à débloquer des situations, je ne peux pas y résister. Et puis, la dernière fois qu'il a joué à Old Trafford, il a joué aux quilles avec la charnière mancunienne.
Loin d'être supporter madrilène mais ça fait plaisir de voir Kaka enchainé les matchs et aligné par la même occasion les bonnes prestations.
Un petite pensée pour le cerveau de Di Maria qui est porté disparu depuis quelques temps ... Sérieusement c'est quoi ce rouge débile qu'il prend ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7 13