Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 5e journée
  3. // Troyes/Lille (1-1)

Un petit point pour Lille

Dominateurs stériles, les Lillois ont longtemps cru empocher les trois points. C'était sans compter sur Sébastien Grax qui égalise en toute fin de match. Les Dogues n'ont plus gagné depuis la première journée. Le temps presse déjà pour les Nordistes.

Modififié
Troyes - Lille : 1-1

Buts : Grax pour Troyes. Payet pour le LOSC


Un point. C'est tout ce que les hommes du LOSC ont pu ramener de leur déplacement à Troyes. La faute à Sébastien Grax qui douche les Lillois en toute fin de match. Pourtant, Rudi Garcia avait prévenu avant le match : « Lorsqu’on perd des points chez soi, il faut les récupérer à l’extérieur. On ira là-bas pour prendre trois points et préparer au mieux la réception du BATE Borisov.  » Prendre des points avant l'Europe donc, tout était là. Le coach lillois l'a martelé à ses joueurs toute la semaine. Les points, les points, les points. Un véritable leitmotiv côté lillois. Normal, les Dogues n'en n'ont pris que cinq sur douze possibles, pas vraiment satisfaisant pour un candidat au titre, ou du moins à l'Europe. Ce match face à des Troyens qui n'ont toujours pas remporté un match depuis le début de l'exercice était donc l'occasion de recharger le fameux capital confiance avant la suite. Car le programme s'annonce corsé : le début de la Ligue des champions mercredi avec la réception du BATE Borisov et le choc face à Lyon dimanche prochain.

Roux et De Melo titulaires

Pour ce match, Rudi Garcia innove. Habituels concurrents, Nolan Roux et Túlio De Melo sont alignés ensemble sur la pelouse du stade de l'Aube. Autre surprise, Rio Mavuba, titulaire face à la Finlande puis la Biélorussie, s'installe sur le banc pour souffler, preuve que l'on pense aussi à mercredi. Marko Baša n'est même pas sur la feuille de match, tout comme Salomon Kalou, suspendu. Le match débute en mode diesel. Les Lillois s'installent dans le camp adverse, les Troyens, eux, les attendent sans vraiment effectuer de pressing. Les Dogues dominent, jouent tranquillement, sans se presser, mais surtout enchaînent les passes latérales sans parvenir à changer de rythme. Mathieu Debuchy, de retour sur son côté droit, tente, Dimitri Payet aussi. En vain. Lille cherche encore la bonne formule en ce début de saison, ça se voit. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir une (demi-)occasion. Le centre de Debuchy trouve la volée de Marvin Martin, bien captée par Thuram-Ulien. En place, Troyes attend et joue en contre sans être dangereux. Bref, on s'ennuie un peu. Enfin jusqu'à la 38e minute et l'ouverture du score lilloise. Sur un superbe enchaînement crochet du gauche et frappe du droit à l'entrée de la surface, Dimitri Payet inscrit son deuxième but de la saison et soulage ses partenaires. 1-0. Les joueurs de Rudi Garcia mènent logiquement à la mi-temps.


Lille se relâche

Au retour des vestiaires, le speaker du stade de l'Aube donne de la voix pour enflammer les tribunes. Sans grand succès. Sur le terrain, les joueurs de Jean-Marc Furlan jouent un cran plus haut et parviennent enfin à se montrer dangereux sur une volée d'Obbadi. Mais les Lillois remettent progressivement le pied sur le ballon et on repart sur les mêmes bases qu'en première mi-temps. Lille domine sans se procurer de véritables occasions et Troyes joue le contre, sans se procurer d'occasion non plus. Les entrées de Jean-Christophe Bahebeck et Sébastien Grax côté troyen et celle de l'ex-pépite du Havre, Ryan Mendes, côté lillois animent quelque peu ce match qui n'en demandait pas temps. Sur un coup franc, l'ancien Parisien est d'ailleurs tout proche d'égaliser, mais sa tête passe à côté du cadre. Le rythme s'élève, les duels se multiplient. On joue depuis 70 minutes et le match est enfin lancé. Il était temps. Pendant ce temps-là, le speaker du stade, décidément en forme, nous apprend que le chauffeur du bus lillois est belge et qu'il est attendu sur le parking. La fin de match est pour les locaux. Sur un centre anodin, Béria et Debuchy se gênent. Le ballon arrive dans les pieds de Sébastien Grax qui égalise. 1-1, score final. Toujours pas de victoire cette saison pour les Troyens, mais un bon point. Les Lillois, eux, n'y arrivent décidément pas. Pas de quoi se rassurer avant mercredi.

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall