1. //
  2. // 36e journée
  3. // Napoli/Cesena (3-2)

Un petit Napoli s'accroche au wagon C1

Face à une équipe de Cesena déjà reléguée, le Napoli galère, mais s'impose finalement 3-2. Une victoire précieuse qui permet aux Napolitains de rester à trois points de la troisième place.

Modififié
6 15

Napoli 3-2 Cesena

Buts : Mertens (19e et 57e), Gabbiadini (20e) pour Naples / Defrel (15e et 45e) pour Cesena

Il y a des soirs où tout vous sourit. Des soirs où chacune de vos frappes se transforme en occasion de but et où vos prises de balle amènent systématiquement le danger dans la défense adverse. Aujourd'hui, les dieux du foot avaient décidé de bénir le petit Dries Mertens. Un juste retour des choses pour ce joueur pétri de talent qui manque trop souvent de réussite avec le club italien. Auteur d'un doublé et d'une passe décisive pour Manolo Gabbiadini, le Belge a été le grand artisan de la victoire napolitaine ce lundi soir, face au modeste Cesena (3-2). Une prestation de haute volée qui n'a pas échappé aux yeux du public du San Paolo, qui a ovationné son buteur à sa sortie du terrain. Ce soir, Naples a failli nous refaire le coup du déplacement à Parme (match nul 2-2), mais s'impose finalement dans la douleur, grâce, en grande partie, à son micro-attaquant. La qualification au tour préliminaire de la Ligue des champions est toujours d'actualité.

Defrel, la gauche caviar


Un quart d'heure d'observation, et puis l'action. Dans un San Paolo partiellement vide, ce sont les hommes de Di Carlo qui frappent les premiers. Pourtant condamné à la descente en Serie B, Cesena joue crânement sa chance chez des Napolitains pas au mieux mentalement après leur élimination en Ligue Europa jeudi dernier. Comme souvent cette saison, c'est le jeune Français Grégoire Defrel qui se fait remarquer côté visiteurs. Profitant du temps fort de son équipe, le natif de Meudon tente sa chance aux 25 mètres et trompe un Mariano Andújar impuissant face à la patte gauche de l'attaquant. Mais la joie bianconera sera de très courte durée. 19e minute, le Belge de poche Dries Mertens fait plier Cesena après un cafouillage de la défense qui profite au Napoli. 1-1, puis 2-1 moins de deux minutes plus tard, de nouveau grâce à Mertens qui se mue cette fois en passeur décisif pour Gabbiadini, préféré ce soir à Pipita Higuaín. À la demi-heure de jeu, Naples pense avoir fait le plus dur et se contente de faire tourner le cuir dans la moitié de terrain adverse. Sauf que Defrel, bien décidé à briller ce soir, en décide autrement. Quelques secondes avant la pause, l'ancien Parmesan vient ajuster Andújar d'un délicieux plat du pied gauche et s'offre son deuxième doublé de la saison.

Mertens ovationné


Ce scénario-là, Benítez (en tribunes) et ses hommes ne l'avaient sans doute pas prédit. Bousculés par des relégués qui n'ont plus rien à perdre, les Napolitains se retrouvent contraints de faire le jeu, alors qu'ils auraient dû gérer tranquillement leur avance. Forcément, face aux avant-derniers, le talent du quatuor Mertens/Hamšík/Callejón/Gabbiadini finit par faire la différence. Sur un débordement côté gauche, Dries Mertens, encore lui, combine idéalement avec son capitaine slovaque et trouve le petit filet opposé du malheureux Agliardi. Ménagé en vue du choc face à la Vieille Dame dimanche ou puni à force de ratés à répétition, Higuaín entre en jeu pour les vingt dernières minutes de la partie. Vingt minutes au cours desquelles le Napoli tentera par tous les moyens de marquer ce quatrième but qui les mettrait définitivement à l'abri. Dans son couloir gauche, le jeune Belge, infatigable, finit de donner le tournis à la défense de Cesena avant de céder sa place à trois minutes du coup de sifflet final sous l'ovation du San Paolo. Plus rien ne bougera par la suite. Trois points précieux, avant d'affronter la Juventus et la Lazio. Quelle fin de saison.

⇒ Résultats et classement de Serie A

Par Morgan Henry
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 1
C'est la première fois que je ne vais pas regarder la finale de la coupe uefa , et le coupable est trouver , le Napoli !
Le mythe Maradona et compagnie , peut dormir tranquille , et a encore de beau jours devant eux !
Déçu de l'attitude des joueurs , un Sevilla-Napoli aurait était plus glamour .
Ian Curtis
Pour reprendre des expression débiles à ma sauce:
Mertens a tout l'effectif du Napoli dans chaque jambe.
Message posté par Ian Curtis
Pour reprendre des expression débiles à ma sauce:
Mertens a tout l'effectif du Napoli dans chaque jambe.


Fidèle à toi même Ruud, toujours un peu excessif :)

Mertens possède un talent indéniable et un très grand potentiel qu'il s'emploie à montrer le plus souvent possible, mais hélàs il lui manque encore de belles performances contre les grosses cylindrées ainsi que plus de régularité.

Et oublier le talent et le potentiel de joueurs comme Insigne et Gabbiadini, c'est un peu de la mauvaise foi, n'oublie pas qu'avant sa blessure le petit Lorenzo était clairement l'atout numéro 1 du Napoli !

Je ne porte pas spécialement ce club dans mon coeur, mais il faut vraiment que Naples accroche la C1. Ils ont le profil pour y faire quelque chose d'intéressant, bien plus que les clubs Romains qui risquent de faire pâle figure dans cette compétition. A condition bien évidemment de prendre un coach qui aidera cette équipe à progresser défensivement tout en conservant la folie offensive dont elle est capable. Mihajlovic a le profil...
Citron jaune Niveau : Loisir
Que c'est bête pour Cesena, devant avec Defrel qui est encore énorme ce soir, il y avait moyen de faire mieux cette saison..
Benito-Bx Niveau : CFA
 //  01:38  //  Supporter de la Belgique
Message posté par EternaJuve


Fidèle à toi même Ruud, toujours un peu excessif :)

Mertens possède un talent indéniable et un très grand potentiel qu'il s'emploie à montrer le plus souvent possible, mais hélàs il lui manque encore de belles performances contre les grosses cylindrées ainsi que plus de régularité.

Et oublier le talent et le potentiel de joueurs comme Insigne et Gabbiadini, c'est un peu de la mauvaise foi, n'oublie pas qu'avant sa blessure le petit Lorenzo était clairement l'atout numéro 1 du Napoli !

Je ne porte pas spécialement ce club dans mon coeur, mais il faut vraiment que Naples accroche la C1. Ils ont le profil pour y faire quelque chose d'intéressant, bien plus que les clubs Romains qui risquent de faire pâle figure dans cette compétition. A condition bien évidemment de prendre un coach qui aidera cette équipe à progresser défensivement tout en conservant la folie offensive dont elle est capable. Mihajlovic a le profil...


Je suis pas trop d'accord...

Mertens a été très régulier l'an passé.

C'est Benitez qui a un coaching moisi. Mertens et Hamsik devraient être indéboulonnable et au lieu de ça, on se tape Callejon et Insigne qui sont très loin d'être terrible.
RobertoBaggio Niveau : DHR
Message posté par Tom Waits


Gabbiadini j'adore, Insigne pas encore prêt et Callejon, il est atroce!
Ps: Oui oui, les -1 ont eu raison de moi...


Au moins le bon goût reste constant dans le choix du pseudo (même sans être fan de Tom Waits).

Sinon pour le Napoli, je trouve aussi qu'au milieu, David Lopez c'est un peu limite. Je préférais la complémentarité Behrami Inler, mais le premier est allé se perdre à Hambourg... Avec un milieu pareil l'axe était vraiment costaud, avec Hamsik en plus. Et Reina aux cages c'était un peu plus rassurant que Rafael ou Andujar (même si tout ne repose pas sur eux loin de là).
Mertens n'a pratiquement jamais atteint, cette année, le niveau de sa première saison. Insigne était le titulaire indiscutable jusqu'à sa grave blessure. Et pour remplacer le petit ailier italien, benitez a longtemps fait confiance à de guzman plutôt qu'à un mertens en crise, un signe indéniable que le jeune belge traversait une mauvaise période.
Mais hier soir, contre cesena, on a enfin revu le mertens initial, un feu-follet intenable et déterminant aussi bien dans la finition que dans la distribution. Sans son apport, il est même possible que le napoli ait été tenu en échec par un club relégué et sans plus aucune ambition comme cesena.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Message posté par Tom Waits


Gabbiadini j'adore, Insigne pas encore prêt et Callejon, il est atroce!
Ps: Oui oui, les -1 ont eu raison de moi...


Ian Curtis, tel un phénix il renaît de ses cendres!!
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Message posté par Tom Waits
Pardon?
Moi, c'est Waits, Tom Waits


Putain faut le faire, le pseudo disparaît 35 ans après la mort de Ian Curtis (à un jour près)...
Je vais me mettre un petit Joy Div' en ton honneur tiens !
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Sinon les occases, c'est au Dnipro qu'il fallait les mettre !
Une semaine après, je m'en remets toujours pas, dég de pas avoir cette finale Napoli-Séville...
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
héhé, pour changer un peu, je me suis mis le live aux Bains Douches
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Message posté par Alain Proviste
héhé, pour changer un peu, je me suis mis le live aux Bains Douches


Ta réponse ayant disparu entre-temps Ian, mon post n'a plus bcp de sens...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 15