1. //
  2. // 17e journée
  3. // Manchester City/Crystal Palace (3-0)

Un petit Manchester City rattrape Chelsea

C'est sans véritable attaquant sur le terrain et sans la manière que Manchester City s'impose largement face à Crystal Palace (3-0). Longtemps maladroits, les Citizens s'en remettent au doublé de David Silva et rejoignent Chelsea en tête du classement. Crystal Palace reste englué dans le bas du classement.

Modififié
3 1

Man. City - C. Palace
(3-0)

D. Silva (49'), D. Silva (60'), Y. Touré (80') pour Manchester City


Qui a dit qu'il fallait des attaquants pour jouer, et mieux, pour gagner ? Sûrement pas Guy Lacombe, ni – c'est plus surprenant - Manuel Pellegrini. Sergio Agüero, Edin Džeko et Stefan Jovetić tous titulaires à l'infirmerie, c'est sans véritable numéro neuf que l'entraîneur de Manchester City s'est présenté face à Crystal Palace samedi après-midi. Mais avec un James « couteau-suisse » Milner, parfois milieu de terrain, parfois défenseur et désormais attaquant de pointe, les Citizens ont galéré pour venir à bout de vaillants Eagles (3-0). Laborieux pendant une demi-heure, les coéquipiers d'un bon Samir Nasri ont d'abord beaucoup raté. Avant d'arracher une victoire précieuse et large grâce notamment au doublé de David Silva après la pause.

Ronronnant City, étonnant Palace


Des attaquants, Neil Warnock et Crystal Palace en ont eux à la pelle. Trois sont d'ailleurs titulaires sur le pelouse de l'Etihad Stadium, dont l'artiste Yannick Bolasie. Comme à son habitude, l'international congolais a du feu dans les jambes. Crochets courts, crochets longs, râteaux, coups de rein, l'homme à la traînée blonde sur le crâne est l'un des principaux artisans du bon début de match des Eagles. C'est d'ailleurs lui qui sert Puncheon à la limite du hors-jeu quand le retourné acrobatique de son coéquipier passe juste à côté du but de Joe Hart. Crystal Palace joue avec ses armes - un jeu direct, rapide et une défense solide - et le fait plutôt bien. Surtout, les Londoniens peuvent compter sur la maladresse des Citizens. Ronronnante en première période, la bande à Nasri se réveille par intermittence sur de beaux mouvements collectifs. Mais à chaque fois, ni David Silva (2 fois), ni Yaya Touré (2 fois aussi), ni Pablo Zabaleta ne parviennent à trouver le cadre. Sur son banc, Manuel Pelligrini doit se dire qu'un Sergio Agüero, même sur une jambe, ne serait certainement pas de trop.

Un doublé pour la 200e de David Silva


C'est donc logiquement dans la finition que le 4-6-0 des Citizens montre ses limites. À chaque fois, ça ne se joue pourtant pas à grand-chose. Un tibia qui traîne, un centre un peu court ou une frappe un peu trop croisée. Mais bientôt le vent tourne et la frappe de David Silva, à la sortie d'un super mouvement collectif, est détournée par un défenseur pour retomber dans les filets de Speroni, le portier de Crystal Palace (1-0, 49e). Ce fut compliqué jusqu'ici, ce sera mieux après l'ouverture du score. Toujours aussi dominateurs (plus de 70% de possession de balle), les Citizens profitent du gros coup de mou des visiteurs pour faire le break, une nouvelle fois sur une belle combinaison. Servi par Kolářov dans la surface, David Silva, maladroit en première période, s'offre un doublé pour sa 200e en Premier League (2-0, 61e). Crystal Palace revient immédiatement dans le match, mais le but de McArthur est injustement signalé hors-jeu. Joe Hart poursuit donc sa série d'invincibilité. Tout comme son équipe qui aligne une huitième victoire d'affilée toutes compétitions confondues grâce à un dernier but de Yaya Touré (3-0, 81e) et qui revient à hauteur de Chelsea en attendant le match à Stoke lundi.

⇒ Résultats et classement de Premier League

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

70% de possession, 15 tirs à 6 et tout ça sans attaquant.. je vois pas en quoi c'est un petit City.

8eme victoire consécutive au passage
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 1