1. //
  2. // 4e journée
  3. // AS Monaco/PSG (0-3)

Un Paris origami plie Monaco et un bout de Ligue 1

Un 3-0 bien ficelé sur la pelouse d'un concurrent au titre, un doublé de Cavani et une entrée réussie pour Ángel Di María. Tout va bien au PSG, vainqueur à Monaco et en route pour un nouveau titre.

Modififié
4k 158

Monaco - PSG
(0-3)

E. Cavani (58'), E. Cavani (75'), E. Lavezzi (84') pour PSG.


C'est le running-gag de la Ligue 1. Dans un championnat qui ne tient pas toujours ses promesses, en témoigne cette rencontre plutôt moyenne entre les deux plus gros effectifs de la division, les spectateurs ont appris à s'amuser autrement. Il y a donc ceux qui ont redoublé d'imagination pour s'en prendre à Edinson Cavani, attaquant quasi transparent en première période. Et il y a ceux qui se sont fait un plaisir de se moquer des premiers après le doublé de l'Uruguayen en seconde. Les deux camps ont pourtant raison. Malgré une bonne tête à bout portant au second poteau et un amour d'appel en profondeur pour gagner son duel avec Subašić sur une passe à ras de terre droit devant de Zlatan, il y a de quoi se dire que l'Uruguayen, qui appartenait quand même au top 5 mondial pour sa dernière saison à Naples, peut faire plus. En attendant, c'est largement suffisant pour dominer la Ligue 1. Au calme, Paris a déjà plié le championnat fin août. Reste plus qu'à savoir s'ils parviendront à arriver invaincus à la 38e journée.

Juste une chevauchée d'El Sharaawy pour Monaco


Pour ce premier choc, la communication du PSG fait son boulot d'intox. Le club de la capitale laisse planer le doute sur la participation de Di María, mais aussi sur celle de Kurzawa avec une photo révélée du maillot du joueur tout juste recruté dans le vestiaire. Il prend finalement place en tribune, alors que la star argentine est sur le banc. Laurent Blanc a des certitudes avec son sans-faute en championnat et il aligne son trio Motta-Verratti-Matuidi, son Aurier qui va bien, et son Ibra qui est de retour devant. Du côté de Monaco, ça bricole un peu plus avec les quatre matchs européens de l'été dans les jambes. Sans Moutinho ni Dirar, Jardim préserve la pépite Cavaleiro, mais lance Adama Traoré, acheté à prix d'or à Lille. Présenté comme le principal challenger du PSG sur ce championnat, l'ASM lutte en première mi-temps. Juste une occasion à se mettre sous la dent, avec un rush en contre d'El Sharaawy qui s'effondre au moment de crocheter dans la surface. En face, les Parisiens font honneur à leur statut de favori avec une belle présence dans le camp adverse et des facilités techniques toujours là pour Zlatan et Matuidi. Mais la finition n'est pas là, ce qui donne une petite première mi-temps.

Le beau but de la connexion argentine


Mais les critiques vont donc vite s'estomper. Avant l'heure de jeu, Cavani se réveille pour marquer son premier but, avec une belle présence sur un centre de Matuidi. Les jeunes Monégasques avaient résisté en première, ils lâchent totalement. Jardim le sent et fait entrer Pašalić, Carrillo et Cavaleiro. Laurent Blanc réplique avec un turn-over limite politique. Les premières minutes de Di María en Ligue 1, mais aussi les entrées de Marquinhos et Lavezzi, pour ne pas les perdre sur le banc de touche. L'Argentin, lancé en profondeur à dix minutes de la fin, alors que le Matador a déjà doublé la mise, fusille Subašić de toutes ses forces pour montrer qu'il a encore faim. Di María, qui a signé l'ouverture, est donc décisif pour ses débuts. Kévin Trapp, qui n'a quasiment toujours pas été sollicité, ne peut pas en dire autant.

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Sincèrement, éternel débat, mais quel parisien osera encore soutenir ce soir que ce championnat présente encore un quelconque intérêt pour eux?

Cette ligue 1 diffuse le même ennui poli qu'à l'apogée de la domination lyonnaise...

Reste plus qu'à égrener les records à battre...

Aussi passionnant qu'une partouze de fonctionnaires...
Lamine Turgut Niveau : CFA
A la mi-temps, tu te dis : "merci Monaco de nous faire rentrer dans la saison : ça va être compliqué" ...

Après, tranquille le chat ...
read my mind Niveau : National
Note : 38
Le gap entre paris et le reste de la ligue 1 c'est quand même super chaud.

77 % de possession en 1 ère mi-temps .

Di maria qui rentre en tong et fait une passe décisive.

Lavezzi qui marque.

J'ai même cru que blanc allait s'échauffer ,rentrer et se faire plaisir.
Le caviar de Di Maria <3 <3
Et cette gueule de comptable de Laurent Blanc...

La mort nous guette...
Di Maria est indécent de perfection. Ibra revient en forme. Cavani retrouve de l'efficacité. Matuidi est toujours aussi énorme. Aurier sort encore son match de papa. Et même Lavezzi se met à planter.

Paris leader, 5 points d'avance sur Lyon, 9 sur Marseille. Au bout de 4 journées. Que demander de mieux?
Voila donc ce qui se passe quand on s'échine a appliquer a la lettre une citation de P. Evra! Sinon elle etait courte mais super sympa cette "lutte" pour le titre en ligue 1!
Le 11 type commence à faire vraiment vraiment mal, et Pasteur n'est même pas encore là...
Message posté par Jeday
Di Maria est indécent de perfection. Ibra revient en forme. Cavani retrouve de l'efficacité. Matuidi est toujours aussi énorme. Aurier sort encore son match de papa. Et même Lavezzi se met à planter.

Paris leader, 5 points d'avance sur Lyon, 9 sur Marseille. Au bout de 4 journées. Que demander de mieux?


Que Bein lache 2B3E par saison de ligue 1 parce que la on se fait chier
Bon je suis avec ma connexion Wanadoo j'espère que mon message va passer. Bonne année 1996 et j'espère que le PSG va gagner cette Coupe des coupes. On a déjà tellement d'avance en championnat on peut se concentrer sur l'Europe. En route pour le doublé messieurs.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Matuidi, cet escroc.

Le mec sort 60 minutes infâmes, te fait une action et claque une passe dé' de champion.
Le gars commence son match à l'heure de jeu, à l'aise.
Bring back our Planus Niveau : DHR
Eh ben c'était propre, chirurgicale même ! Dites donc, on est sûr que c'est un génie le Van Gaal ??
Prochain match PSG - Girondins de Bord... eh merde...

Sinon Anne Laure Bonnet qui fait péter le décolleté c'était aussi très beau, David Luiz en a perdu son français, et même son anglais le coquin !
Victoire tranquille sans forfanterie. Et le jeu collectif n'est pas encore tout à fait bien huilé. Pour la suite du championnat ça promet un cavalier seul du PSG jusqu'en mai. Bon, vivement le vrai championnat: la C1.
Di Maria, déjà chaud de la patte gauche.
motherfucker Niveau : CFA
Note : 5
c'est très très costaud paris cette année...

"à vaincre sans péril on triomphe sans gloire", vous en pensez quoi supporters parisiens ? je pose la question sérieusement, sans animosité hein. est ce que gagner la ligue 1 ça vous fait toujours vibrer ?
Labrune le touriste Niveau : Loisir
Les commentateurs sur Bein qui degomme Lucas gratuitement alors que celui-ci fait un match correct tout ça pour sucer Di Maria( qui fait une bonne rentrée ).

Enculé de fanboys.
Note : 4
Bon va falloir attendre la LDC pour connaître le vrai niveau de Trapp ^^

Il ne restait que le suspense pour sauver la Ligue 1, on n'a même plus ça.
Ca devient problèmatique quand même, le championnat n'a plus aucun intérêt...
Message posté par Skarbek
Sincèrement, éternel débat, mais quel parisien osera encore soutenir ce soir que ce championnat présente encore un quelconque intérêt pour eux?

Cette ligue 1 diffuse le même ennui poli qu'à l'apogée de la domination lyonnaise...

Reste plus qu'à égrener les records à battre...

Aussi passionnant qu'une partouze de fonctionnaires...


Le seul intérêt qui reste pour nous c'est de taper les 38 victoires sans se prendre plus de 5 buts.
Stan Key Lubric Niveau : CFA
Message posté par Skarbek
Sincèrement, éternel débat, mais quel parisien osera encore soutenir ce soir que ce championnat présente encore un quelconque intérêt pour eux?

Cette ligue 1 diffuse le même ennui poli qu'à l'apogée de la domination lyonnaise...

Reste plus qu'à égrener les records à battre...

Aussi passionnant qu'une partouze de fonctionnaires...


Une partouze de fonctionnaire, c'est quand on regarde les autres baiser et qu'on trouve ça chiant?
Note : 35
Message posté par Skarbek
Sincèrement, éternel débat, mais quel parisien osera encore soutenir ce soir que ce championnat présente encore un quelconque intérêt pour eux?

Cette ligue 1 diffuse le même ennui poli qu'à l'apogée de la domination lyonnaise...

Reste plus qu'à égrener les records à battre...

Aussi passionnant qu'une partouze de fonctionnaires...


Si il reste un intérêt , savoir si Marseille vas se maintenir !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4k 158