En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Un Paraguayen à la rue

Modififié
Salvador Cabañas n'est pas forcément le plus connu des attaquants paraguayens. Mais son histoire est touchante.



En janvier dernier, le buteur de Club America reçoit une balle dans la tête, dans un bar de Mexico. Plongé dans le coma, il est opéré d'urgence. L'intervention lui sauve la vie, mais sa carrière prend un virage irréversible. Depuis le jour de la tragédie, Cabañas, 39 capes avec le Paraguay, ne joue plus.



Tombé dans l'oubli, le joueur est aujourd'hui au bord du gouffre. Sa femme Maria Alonso a décidé de lancer un appel à la radio locale 100.1FM : « Nous avons de l'argent pour arriver jusqu'à fin décembre. Après ça, nous ne pourrons même plus nous acheter à manger. Nous lançons un appel à Dieu, nous sommes entre ses mains » a-t-elle imploré en larmes. La femme de Cabañas a précisé que toutes leurs économies ont été dépensées pour les soins médicaux. Elle accuse d'ailleurs son ancien club de lui avoir tourné le dos et de ne pas avoir dépensé un centime pour lui venir en aide.



Son appel désespéré a semble-t-il été entendu. Une compagnie téléphonique l'a contacté le jour-même pour lui proposer un partenariat. Dieu a de grandes oreilles.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24 jeudi 22 février Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis ! jeudi 22 février Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15